Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Céline DION - Loved Me Back To Life (2013)
Par BAKER le 6 Juillet 2019          Consultée 302 fois

Aujourd'hui dans Cauchemar en Cuisine, je me trouve à Charlemagne, petite bourgade au nord de Montréal, au Québec. La ruralité et le secteur primaire ont vu fleurir nombre de restaurants routiers, et ce midi, je me rends dans l'établissement de Céline. Née ici, Céline a ouvert son restaurant très tôt, à l'âge de treize ans ! Cela fait donc 32 ans qu'elle mène sa barque, et sa restauration rapide, bon marché mais traditionnelle, est très réputée dans la région. Céline a eu beaucoup de succès, mais depuis quelques années, la qualité de sa cuisine s'est dégradée. C'est René, son fidèle compagnon à poils, qui m'a demandé de venir constater l'état des lieux, afin de l'aider à remonter la pente.

Bon eh bien, nous y voilà ! Ma foi, c'est sympathique... La devanture est un peu clinquante, avec tous ces noms... Voyons voir... C'est curieux, on a le numéro de poste téléphonique direct et l'adresse des managers, assistants managers et associés du directeur marketing, mais je n'ai pas le nom de tous les commis. Bon... La carte a l'air... Un peu fourre-tout, on va voir ça... Allez, on rentre !

- Oh mon dieu... oh mondieu mondieu mondieu câlisse de Christ ! J'm'y attendais pas, lô, avec trente douze caméras autour de moué ! Bonjour Chefschebest. Chetechesbest. Bechtehstes.
- Bonjour Céline.
- Ce sera pour déjeuner ?
- Non c'est pour faire un tennis, connard.
- Lapin compris ?
- Non, je vais prendre une table, merci.

Eh bien, l'accueil est charmant, c'est propre, nickel. D'ici je vois la cuisine, ça a pas l'air de beaucoup s'activer par contre. J'espère que ce n'est qu'une impression, et qu'ils ont tout préparé avant l'ouverture.

- Comme plat du jour on a un SIA tiède.
- Ben écoutez je vais prendre ça.... faites-voir la carte ?

Bon, ça a l'air correct... Des ballades, de la pop contemporaine, pas grand-chose d'autre, au moins la carte n'essaie pas de s'éparpiller.

- Je vais vous prendre un assortiment de ballades en entrée... et puis le plat du jour, et j'aimerais goûter à ça... et ça... La spécialité de Stéphane Merveille, c'est quoi ?
- Un trou normand.
- Un trou normand au Québec ? Je veux bien goûter ça. Et en dessert vous me mettrez des bonus tracks japonais, j'adore ça !

Bon, on va voir ce que ça donne. Pour l'instant, je n'ai rien à dire, c'est propre, limite clinique. Par contre, je suis assez étonné de voir le secret autour des ingrédients, tout ce qui compose les plats est soigneusement gardé incognito, ou pas assez détaillé. Ca, ça m'inquiète beaucoup.

- Et voilà pour vouuuuuuuuuuus... Je vous apporte la salade.
- Merci... (snif)

Eh ben... Il y a un peu de tout dans les ballades, mais elles ont toutes la même couleur. Ca a l'air... correct, mais ça, là, c'est du décongelé. Ah ! J'en étais sûr ! C'est du "At Seventeen", j'en ai déjà mangé dans un épisode précédent, chez un restaurateur qui a fini par mettre la clef sous la porte et devenir électricien. C'est... ben c'est correct. Très correct.

- Ca vous va ?
- Oui mais... c'est une spécialié de la maison ?
- Oui, on a eu beaucoup de compliments pour ce plat. François Alvarez de Music Story a écrit dans le guide Micheline que c'était un moment de pur grâce, magnifiquement produit par BABYFACE
- Pure grâce ? Magnifiquement produit ? Ben c'est bon mais ça reste des radis au beurre, quoi...

Bon, après tout, si Music Story l'a dit, c'est que ça doit être vrai. C'est qu'ils s'y connaissent. En gastronomie. Bon, et puis il y a ce petit "Thankful" là, c'est un peu soul, bien fait, c'est de la cuisine simple, avec de bons produits, pour l'instant, je suis agréablement surpris. Je ne vois pas ce qui peut clocher avec ce restaurant.

- Et voici la salade ! Bon appétiiiiiiiiiiiiiiiiiiit !

Snirfl. Gloups.

C'est fade... Ca n'a... absolument aucun goût... ça manque d'assaisonnement, les ingrédients sont posés là sans queue ni tête... Ca se mange mais c'est aussitôt oublié...

- Ca va?
- Excusez moi mais... Votre "Thankful", c'est vous qui l'avez fait ?
- Nn c'est William
- Ah, Sheller !
- Non, Saurin.
- Ah. Et le reste ? C'est du fait maison ?
- C'est des sachets...
- Des sachets ? Et la sauce ?
- Ben... y'a pas de sauce...
- Voilà. C'est ce que je voulais que vous compreniez. Donc des "Thank You" ou des "Always Be Your Girl" sans sauce, ça vous choque pas ?
- Ben... On a toujours fait comme ça...

"Toujours fait comme ça" ? Elle me ment. Je sais que le restaurant avait une toute autre réputation.

- Je vais arrêter là.
- Je vous amène le trou normand ?
- Non merci, je n'ai pas besoin de Laurent Ruquier. Je vais prendre le Stéphane Merveille.

C'est bien présenté ! Au moins, ça, c'est une bonne surprise. Mais je ne vais pas m'éterniser dessus.

- Vous ne le finissez pas ?
- Venez... sentez moi ça.
- Snif
- Ca sent quoi ?
- L'alcool
- Voilà. Ca saoûle et ça rend triste. Y'a de la pomme, mais pas que. Alors c'est pas mauvais hein. Mais comment vous l'appelez ce plat déjà ?
- "Overjoyed"
- Voilà. Ben en le goûtant, on a l'impression de manger le ménestrel de Sir Robin. Vous pourriez le rebaptiser "youpi, merde", ce serait pareil. Allez, on passe à la suite.

C'est curieux, j'ai demandé plusieurs plats compliqués, et en cuisine, ça se tourne les pouces.

- Et voilà, l'assortiment de viandes et le plat du jour.
- Euh... merci...

Tu parles d'un merci... C'est INFECT ! Le son compressé à mort qui fait mal aux oreilles au bout de dix minutes, l'oversinging sans arrêt, la prod racaille cheap totalement idiote, et pire que tout, une grosse louchée d'autotune bien gluante pour essayer de faire passer le tout. C'est atroce ! Et en plus, elle passe son temps à gueuler devant les clients !

- Excusez-moi... non mais... c'est du frais ?
- Non, c'est... c'est de la boîte.

Je le savais, qu'elle me mentait depuis le début ! Et non seulement c'est du décongelé vite fait, mais en plus, certains plats semblent carrément périmés avant l'assiette. J'ai de tout et n'importe quoi ! Un plat du jour pourri où le solo de guitare ressemble à Baker, le cuisinier qui oublie de mettre de l'eau pour les pâtes : même son, même style, même amateurisme ! J'ai du piano saturé sur "Incredible", alors que le repas entier est brickwallé, c'est totalement stupide ! Et puis le refrain who who ho ho, si je l'entends encore une fois dans ma vie, je tue une poule (NdJason DERULO : Cot ?). J'ai "Water" qui essaie de copier la recette de "How Did It Come" d'ARENA mais sans la cuisson, j'ai des morceaux de "Gangsta Paradise" dans un "Breakaway" pas lavé, j'ai des morceaux de salade en accords majeurs posés n'importe comment, c'est minable, ça m'énerve, ça me reste sur l'estomac, je sens que je vais me fâcher !

- Bon, on va arrêter le massacre... Je peux avoir les desserts s'il vous plaît ?
- Tout de suite

Ah ben tout de suite effectivement, ça arrive vite. En même temps c'est que des reprises. Et du... du... ah ça non plus c'est pas du fait maison. Le Billy JOEL est mal équilibré, les saveurs se perdent... et...

- Vous pouvez venir s'il vous plaît ?
- Oui Chefsejbecht ?
- C'est quoi ça?
- Un "Open Arms" de JOURNEY
- Un "Open Arms" de JOURNEY... Hum... Depuis quand un "Open Arms" de JOURNEY n'a pas de retournement de basse en si sur le troisième accord ?
- Euh...
- Jamais.
- ... ...Je sais pas quoi dire...
- Eh oui je sais Céline, vous êtes la patronne donc vous n'avez absolument aucune voix au chapitre... Qui a préparé ça ?
- Le commis du jour, Adam WAKEMAN
- Adam WAKEMAN ? Le fils de Rick WAKEMAN ?
- Vi...

Bon ! Là, elle se fout de ma gueule ! Non seulement le repas était franchement mauvais, mais en plus, elle ne sait pas du tout ce qui se passe dans son restaurant ! Ah ça pour marquer sur l'ardoise qui l'a maquillée et coiffée, y'a du monde !

- Y' a même pas les fondamentaux, Céline... Je sais pas par quoi commencer, y'a rien qui va... La cuisine, les ingrédients, la salle, rien.
- Et vous allez faire quoi alors ?
- Hein ?
- Ben... vous allez inviter René, lui montrer comment on prépare un céleri rémoulade au Jurançon, et puis vous allez inviter Stéphane Plaza à faire l'amour à toutes les MILFs du quartier pendant qu'on repeint le restaurant, et à la fin on vous embrasse et tout ?
- Ben ça dépend... Est-ce que vous, vous êtes capable d'admettre que vous vous êtes totalement perdue, que votre cuisine est devenue calamiteuse, qu'il y a trop de chefs dans une trop petite cuisine, que vous privilégiez la quantité à la qualité, et qu'à force de faire des chansons qui prétendent que vous êtes restée la même, ça ferait du bien de réécouter Incognito histoire de faire le point ?
- Ah ben non...
- Ben voilà. Au revoir Céline. Restez comme vous êtes, il y aura toujours assez de routiers pressés pour venir snacker un petit brunch.
Et voilà, ma mission à Charlemagne est terminée. Je n'ai rien à faire ici, le restaurant est insauvable. Quand je me retourne, je remarque un gros "M" jaune qui tourne sur lui-même et que je n'avais pas remarqué à mon arrivée.

M pour Céline, sûrement.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


Giorgio MORODER
Solitary Men (1983)
Le superflu a parfois du bon !




Laura BRANIGAN
Over My Heart (1993)
Un sublime et émouvant chant du cygne


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Céline Dion (chant, choeurs)
- Ne-yo (chant, choeurs)
- Stevie Wonder (chant)
- Denarius 'motesart' Motes (claviers, prog)
- Andrew Goldstein (claviers, prog)
- Emanuel Kiriakou (claviers, prog)
- Johan Fransson (claviers, prog)
- Walter Afanasieff (claviers, prog)
- Babyface (claviers, prog, basse)
- Doug Petty (claviers)
- E.g. White (claviers, prog, basse, guitare)
- Chloe Flower (piano)
- Adam Wakeman (piano)
- Antonio Dixon (prog, percussions)
- Michael Thompson (guitare)
- Michael Ripoll (guitare)
- Daniel Lykkeklev (basse)
- Ash Soan (batterie)
- Tim Larsson (prog)
- Tobias Lundgren (prog, choeurs)
- Andreas Johansson (guitare)
- Audra Mae (choeurs)
- Jeanette Olsson (choeurs)
- Stockholm Session Strings (cordes)
- The Nashville String Machine (orchestre)
- ...et Certainement Pas Mal De Gens (non crédités)


1. Loved Me Back To Life
2. Somebody Loves Somebody
3. Incredible
4. Water And A Flame
5. Breakaway
6. Save Your Soul
7. Didn't Know Love
8. Thank You
9. Overjoyed
10. Thankful
11. At Seventeen
12. Always Be Your Girl
13. Unfinished Songs
- bonus Tracks édition Japonaise
14. How Do You Keep The Music Playing
15. Lullaby (goodnight, My Angel)
16. Open Arms



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod