Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  COMPILATION

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Black Sabbath, Scorpions, Kiss, Running Wild
- Membre : Toto, Tony Iommi , Hiromi, 801
 

 Site Officiel (397)

JUDAS PRIEST - The Chosen Few (2011)
Par RED ONE le 4 Décembre 2011          Consultée 2585 fois

Il n'est pas spécialement dans mon habitude de dire du mal de JUDAS PRIEST. Ce groupe compte d'ailleurs parmi mes préférés toutes catégories musicales confondues. Mais là, je trouve qu'ils se fichent quand même complètement du monde. Nous sommes en 2011, K.K. Downing est désormais parti et s'est fait remplacé brillamment par le jeune Richie Faulkner afin de boucler ce que le groupe présente comme étant sa "tournée d'adieux". Oui, sauf qu'officiellement, JUDAS PRIEST nous prévient quand même qu'il ne compte faire ses adieux qu'à la scène et aux longues tournées mondiales. Autrement dit, un successeur du mitigé Nostradamus (2008) est bel et bien envisagé et sortira peut être en 2012. Bien, attendons alors. Les fans savent se montrer patients depuis le temps. Mais, dans ce cas ...

CE N'EST PAS UNE RAISON POUR NOUS SORTIR UNE ENIEME COMPILATION !

GRRRR ...

Autant les compilations remplies uniquement d'inédits, de raretés, de trucs live jamais entendus ou bien de remixes osés à la sauce techno/indus/bossa-nova, je suis complètement d'accord. Autant les best of qui font le bilan de plus de 10 ans de carrière je trouve ça acceptable, et encore ... Mais là, là, on atteint le summum du non-intérêt le plus total et du mercantilisme le plus horrible avec ce énième best of de JUDAS PRIEST, baptisé The Chosen Few. La pochette, déjà, est totalement nulle. Même sur ses anciennes compilations, JUDAS PRIEST avait fait beaucoup mieux en terme d'artwork (il suffit de voir la superbe illustration de l'anthologie Metal Works 73-93 de 1993 pour s'en convaincre). Ensuite, un léger coup d'oeil à la tracklist suffit à s'énerver assez rapidement. Des classiques éculés, archi-connus, rien d'inédit, bref ce disque présente un contenu d'une pauvreté sans nom pour un fan de JUDAS PRIEST qui se respecte et qui possède forcément déjà TOUT.

Et pourtant officiellement, il existe un concept derrière cette compilation. Chaque chanson a en effet été "choisie" en personne (d'où le nom The Chosen Few) par l'une des nombreuses stars auxquelles le groupe a demandé de sélectionner leur chanson de JUDAS PRIEST favorite. Sont donc ici conviées pléthore de célébrités du monde du hard rock et du heavy metal, et pas des moindres, jugez donc : Alice Cooper, David Coverdale (WHITESNAKE), Geoff Tate (QUEENSRÿCHE), les membres d'ACCEPT, l'inoxydable Lemmy Kilmister (MOTÖRHEAD), Lars Ulrich et James Hetfield (METALLICA), Geezer Butler et Ozzy Osbourne (BLACK SABBATH), Zakk Wylde (BLACK LABEL SOCIETY), Klaus Meine (SCORPIONS), Vinnie Paul (PANTERA), Kerry King (SLAYER), les éternels guitar heroes Slash, Joe Satriani et Steve Vai, et même les affreux neo metalleux Jonathan Davis (KORN) et Corey Taylor (SLIPKNOT) ... Je dois sûrement en oublier un ou deux dans cette énumération, mais vous me le pardonnerez, j'espère.

Le livret retranscrit en détails les raisons qui ont poussé toute cette bande de joyeux drilles à "sélectionner" ces chansons. Tout ça c'est très bien, certes, mais honnêtement, quand on voit la tracklist, on se demande si tout ça n'est pas un coup monté de la part de la maison de disques. Aucune surprise, aucun titre inattendu, c'est à se demander si la "sélection" en question n'est pas une fumisterie inventée de toutes pièces par le label Legacy afin de nous refiler encore et toujours les mêmes chansons déjà entendues sur des dizaines de compilations, et de la justifier tant bien que mal avec la complicité de stars du milieu désirant faire parler d'elles d'une façon ou d'une autre.

Peut être pas, mais l'impression négative demeure et ce disque reste un objet totalement inutile qui ne satisfaira même pas le fan hardcore de JUDAS PRIEST, même le plus atteint par la collectionite. Au final, la publication de The Chosen Few n'a servi à JUDAS PRIEST qu'à créer de la publicité autour de son nom en donnant quelques interviews de ci de là afin de commenter la sortie de ce disque et les choix respectifs de leurs différents confrères. Constitué du vide le plus absolu, The Chosen Few correspond parfaitement à une logique marketing très en vogue de nos jours avec l'avènement d'Internet : vendre des produits commerciaux dont le seul contenu réel est leur propre publicité, et rien d'autre !

À éviter à tout prix !

A lire aussi en HARD ROCK par RED ONE :


BLACK SABBATH
Neon Nights : Live At Wacken (heaven & Hell) (2010)
Le testament de Ronnie James Dio




Ian GILLAN
Gillan (1978)
Bye bye Ian Gillan Band, bonjour Gillan !


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Rob Halford (chant)
- Glenn Tipton (guitare)
- K. K. Downing (guitare)
- Ian Hill (basse)
- Simon Phillips (batterie)
- Les Binks (batterie)
- Dave Holland (batterie)
- Scott Travis (batterie)


1. Diamonds & Rust
2. Dissident Aggressor
3. Exciter
4. Beyond The Realms Of Death
5. Delivering The Goods
6. The Green Manalishi (with The Two Prong Crown)
7. The Ripper
8. Victim Of Changes
9. Breaking The Law
10. Rapid Fire
11. Grinder
12. Living After Midnight
13. Screaming For Vengeance
14. You've Got Another Thing Comin
15. The Sentinel
16. Turbo Lover
17. Painkiller



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod