Recherche avancée       Liste groupes



      
SPACE ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Amon DÜÜl Ii, Blind Faith, Cream, MotÖrhead, Richard Wahnfried , Lemmy, Slim Jim & Danny B., Arthur Brown , Pretty Things/yardbird Blues Band
- Style + Membre : Dave Brock , Gong, Nik Turner , Hawklords
 

 Site Officiel (432)

HAWKWIND - Pxr5 (1979)
Par RED ONE le 25 Octobre 2012          Consultée 1875 fois

Ca y est, nous voici déjà à la fin des années 1970. Que de chemin parcouru par HAWKWIND depuis son premier album éponyme en 1970 ! PXR5 constitue donc, vous l'aurez compris, le dernier album studio de cette décennie pour l'équipage cosmique le plus barré de toute la Grande Bretagne. Si vous vous souvenez un peu des tumultes qui agitèrent le groupe durant l'année 1978, vous devez sans doute vous souvenir qu'en réalité, PXR5 a été enregistré avant l'album 25 Years On, publié la même année sous le nom de HAWKLORDS. En raison du "split" de HAWKWIND durant l'année 1978, la sortie de PXR5 fut provisoirement annulée et l'album dut attendre la "reformation" du groupe en 1979 pour enfin voir le jour. Lorsque cet album sort en 1979, Robert Calvert a déjà quitté HAWKWIND. Etant donné que PXR5 a été enregistré avant 25 Years On, son line-up est cependant sensiblement le même que celui de l'album Quark, Strangeness And Charm (1977) et son contenu musical se situe donc à mi-chemin entre ce dernier et l'album des HAWKLORDS.

Mais pourtant, PXR5 est un album plus hétéroclite qu'il n'y parait : en effet, la plupart de ses chansons n'ont pas été composées ni enregistrées en même temps. "Uncle Sam's On Mars", "Robot" et "High Rise" ont en effet été enregistrées live durant la tournée britannique de l'année 1977, puis retouchées en studio par l'ajout d'overdubs et de voix supplémentaires. "Infinity", pour sa part, est une chanson basée sur un poème récité par Robert Calvert lors du mythique Space Ritual Tour ... Mais ne nous y trompons pas, l'album reste d'une grande homogénéité d'un point de vue musical et témoigne d'une évolution significative du HAWKWIND de l'époque Calvert vers un niveau de qualité supérieure, après les hésitations des albums de 1976 et 1977.

Le début de l'album est réellement surprenant : "Death Trap", le titre d'ouverture, tiens en effet plus du punk rock rentre-dedans que du space rock psychédélique des familles présent d'ordinaire sur les albums du Hawk' ... Et en celà, on comprend pourquoi HAWKWIND fut souvent considéré comme un groupe à la croisée des chemins (je n'ose dire à la croisée des mondes) entre le rock psychédélique et le punk rock, entre la new wave et le space rock old school ... "Jack Of Shadows" est pour sa part un titre relativement sympathique, à la mélodie entêtante et prenante. Assurément l'un des titres les plus réussis de l'album. Le semi-live "Uncle Sam's On Mars" privilégie pour sa part des sonorités très traditionnelles, proches de ce que HAWKWIND faisait durant le début de la décennie 1970. La chanson est un peu bordélique, mais les retouches studio réussissent à intégrer le tout sans problème au reste de l'album ...

"Infinity" renoue pour sa part avec une autre grande tradition hawkwindienne, celle des ballades folk planantes, saupoudrées d'effets synthétiques divers et variés. Basée, comme je l'ai dit plus haut, sur un poème de Robert Calvert écrit à l'occasion du Space Ritual Tour de 1973, cette chanson est assurément l'un des joyaux de l'album : son atmosphère planante et apaisée, sa ritournelle répétée à l'envie en font assurément l'un des grands classiques de la période Calvert ... Après cette contemplation cosmique, le Hawk' revient à des ambiances plus inquiétantes avec "Life Form", morceau court aux effets vocaux littéralement flippants, qui sert d'introduction au semi-live "Robot", chanson épique basée sur la trilogie littéraire éponyme d'Isaac Asimov. Les ambiances demeurent épiques mais sensiblement plus pop sur la majestueuse "High Rise", à l'atmosphère là encore planante mais sensiblement émouvante. "PXR5" clôt l'album de façon classique pour un album de HAWKWIND, c'est à dire en nous présentant une piste mi-rock mi-electro assez foutoir mais sensiblement réussie par ses trouvailles sonores très intelligentes ...

Et c'est donc avec ce PXR5 assez réussi que nous quittons Robert Calvert, qui a pour sa part déjà quitté le groupe depuis bien longtemps lorsque parait l'album en 1979, ayant décidé de se recentrer sur son activité d'écrivain de SF au sortir de la tournée 25 Years On. En parallèle de la publication de l'album PXR5, Dave Brock remettra donc sur pied un tout nouveau line-up de HAWKWIND en 1979 et enregistrera un album live (le quelque peu bordélique Live Seventy Nine), qui annonce déjà le renouveau du groupe que constituera l'album Levitation en 1980 ...

Un très bon album de HAWKWIND que ce PXR5 fort méconnu, probablement le meilleur de la période Robert Calvert avec l'album 25 Years On des HAWKLORDS. Certaines choses sont évidemment à regretter, comme le fait que le capitaine Dave Brock ne soit pas assez mis en valeur sur cet opus du Hawk' au détriment de Calvert, mais bon ce n'est pas trop grave, Dave Brock se rattrapera assez aisément sur les albums à venir. Je ne saurais que trop vous conseiller que d'écouter PXR5 avant d'écouter l'album des HAWKLORDS, puisque d'un point de vue musical, le contenu de PXR5 préfigure celui de 25 Years On.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par RED ONE :


HAWKWIND
The Earth Ritual Preview (1984)
Earth Ritual... ou plutôt ce qu'il en reste !




HAWKWIND
Sonic Attack (1981)
Les Hawklords passent le mur du son !


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Robert Calvert (chant)
- Dave Brock (guitare, claviers, chant)
- Adrian Shaw (basse)
- Simon House (violon, claviers)
- Simon King (batterie)


1. Death Trap
2. Jack Of Shadows
3. Uncle Sam's On Mars
4. Infinity
5. Life Form
6. Robot
7. High Rise
8. Pxr5



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod