Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Marcus Miller
- Style + Membre : Space Art
 

 Site Officiel (459)
 Guide Jean-michel Jarre (500)

Jean-michel JARRE - Geometry Of Love (2003)
Par WALTERSMOKE le 23 Janvier 2013          Consultée 1949 fois

En 2003, la collaboration entre Jean-Michel JARRE et Francis Dreyfus est finie depuis un an. Mais le compositeur n'a pas pour autant décidé d'arrêter les frais, ce qui dans un premier temps ne lui sera pas préjudiciable. Le musicien français, après avoir sorti un Sessions 2000 étonnant, enchaine avec Geometry Of Love. Cependant, alors que l'opus de 2002 est facilement trouvable dans le commerce, ce n'est pas le cas du suivant, puisqu'à la base il s'agit d'une commande pour un certain Jean-Roch*, propriétaire du VIP Room, une boîte de nuit branchouille sur les Champs-Elysées. Alors qu'à la base il ne devait y avoir que 2000 exemplaires, l'album fut finalement distribué dans le marché comme n'importe quel autre disque. Ce qui ne l'a pas empêché d'être aujourd'hui difficilement trouvable, du moins en support physique et en comparaison avec, au hasard, Oxygène.

Geometry Of Love, donc, est un album concept aux thèmes assez ambitieux que sont l'amour et la sensualité (hum). Cela se voit d'ailleurs dès le titre, et aussi dans la pochette : en effet, si vous tournez le disque de 90 degrés vers la droite et que vous prenez du recul, vous pourrez admirer... le pubis d'Adjani. Sans déconner**. Quant à la musique en elle-même, elle n'est certes pas aussi perverse, mais abonde dans ce sens. Cependant, si elle respecte le concept jusqu'au bout, elle n'est pas pour autant excellente.

Il y a pourtant de très bons titres, comme "Pleasure Principle", assez poignant et beau, quoiqu'un peu long et répétitif, mais rien de vraiment énervant, au moins est-on mis directement dans l'ambiance : calme, sensuel, raffiné, pas d'énervement – pas étonnant d'ailleurs que certains classent l'album entier dans la catégorie «chill-out». Notons également "Skin Paradox", qui est clairement le meilleur morceau du disque, mais qui ne figure pas forcément parmi les plus grandes réussites de JARRE.

Les autres morceaux ne sont pas forcément en reste, mais marquent moins cependant. Ainsi, le morceau-titre arrive à ne pas être anecdotique, mais ne décolle pas franchement non plus, et en revanche sa reprise en fin d'album, avec des bruitages additionnels, est franchement passable. Quant à "Near Djaina", il s'agit d'un titre qui présente des lignes de piano pas loin de la démagogie, mais qui font leur effet, même si cela ne dure pas longtemps. "Electric Flesh" lui ressemble, avec toutefois quelques effets et une boîte à rythmes en plus. Le reste de l'album n'est pas transcendant pour un sou du point de vue strictement musical, mais conviendra ne serait-ce que pour passer un bon moment.

Geometry Of Love est un album qui, dans son concept, est vraiment excellent, il respecte à merveille le cahier des charges. Il n'entre pas cependant dans la catégorie des albums réellement viables, et sera donc facilement oubliable à moyen terme. Ah, et puis, c'est la dernière bonne chose que fera Jean-Michel JARRE à l'heure où j'écris ces lignes.

*: n'écoutez surtout pas ce que fait Jean-Roch. Vos oreilles vont diront merci.
**: ou comment amener du sexe dans l'univers de JARRE. Youpi.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


KRAFTWERK
Tour De France (2003)
Vive le vélo

(+ 1 kro-express)



Klaus SCHULZE
Miditerranean Pads (1990)
A prendre ou à laisser


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jean-michel Jarre (tout)


1. Principle Pleasure
2. Geometry Of Love 1
3. Soul Intrusion
4. Electric Flesh
5. Skin Paradox
6. Velvet Road
7. Near Djaina
8. Geometry Of Love 2



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod