Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Marcus Miller
- Style + Membre : Space Art
 

 Site Officiel (452)
 Guide Jean-michel Jarre (494)

Jean-michel JARRE - Rendez-vous Houston : A City In Concert (1986)
Par WALTERSMOKE le 8 Juillet 2013          Consultée 2373 fois

Dans les années 80, la France peut être fière de Jean-Michel JARRE. L'auteur d'Oxygène et d'Equinoxe, mais aussi de Zoolook, enchaîne les grands événements. Le concert Place de la Concorde et surtout la tournée en Chine ont fini d'asseoir la position de JMJ parmi les plus grands, ou du moins parmi ceux qui auront le plus marqué leur époque. C'est alors qu'il passe à la vitesse supérieure en allant donner un concert d'anthologie, voire mythique, aux Etats-Unis. En effet, il a été approché pour donner un concert à Houston, afin de célébrer les 150 ans de la ville, mais aussi et surtout les 25 ans de la NASA. A cette fin, l'album Rendez-Vous est composé, d'où le caractère spatial de ce dernier. Il faut avouer que le choix d'un étranger pour un tel double événement est assez bizarre, surtout pour les Etats-Unis, et ce d'autant plus qu'il y a bien des entertainers du pays pour ce faire.

Quoiqu'il en soit, JARRE et ses camarades vont vraiment mettre le paquet niveau mise en scène. Le concert sera bien évidemment à ciel ouvert, et exploitant le potentiel scénique des gratte-ciels de la ville de Houston. Le concert est annoncé avec grande pompe et fracas, le public n'en croira pas ses yeux. Et ce fut le cas, le 5 avril 1986, plus d'un million de personnes furent témoins du premier véritable méga-concert de l'histoire de la musique. Pendant plus d'une heure, les projections visuelles sur les tours de Houston et les feux d'artifices se sont succédés sur fond de musique électronique, un chef-d'oeuvre connu et reconnu, notamment par le Guiness Book des records qui a fait entrer une nouvelle fois Jean-Michel JARRE dans sa liste de records, après le concert de la Concorde.

Comme d'habitude, le concert a été filmé. Il était en effet inconcevable de ne pas mettre en pellicule un événement pareil. Ainsi, trois ans après le concert, Rendez-Vous Houston : A City in Concert est édité en VHS et offre au public un condensé de la soirée. Tout comme pour Les concerts en Chine, l'aspect historique et documentaire prend un peu le pas sur la musique en elle-même. Tout est relatif cependant, et si une fois le concert commencé JARRE ne s'arrête plus, il faut auparavant regarder un quart d'heure de reportages sur le musicien et le concert. Outre le fameux côté « Aïe am franche wit ze accent », toujours aussi drôle, il est sympathique de voir comment JARRE est accueilli au fin fond du Texas, près de la NASA et de JR.
Le spectacle, surtout visuel, commence donc après un quart d'heure, avec un "Ethnicolor"... charcuté. Le gros défaut du concert de Houston, c'est sa setlist hasardeuse. Il est certes logique de mettre l'accent sur Rendez-Vous, et surtout "Ron's Piece", l'autre nom de "Rendez-Vous 6". Mais pour le reste... entre un "Ethnicolor" limité à son premier tiers, l'absence des titres les plus populaires comme "Oxygène 4" et "Equinoxe 4", comment être satisfait ? Ceci dit, comme il ne s'agit que de playback à 90 % (les choeurs et la batterie empêchent de monter à 100 %), il paraît important de noter que le plus important reste le visuel. Dire qu'il compense largement est un euphémisme. Le potentiel scénique est exploité à son maximum, les tours accueillent les projections et les faisceaux lasers, presque avec enthousiasme. Et surtout, surtout, le concert de Houston introduit au public occidental la harpe laser, soit LA marque de fabrique de JMJ à cette époque. Elle est utilisée deux fois, d'abord pour "Rendez-Vous 3", puis pour la partie centrale de "Rendez-Vous 2".
Les tableaux sont en revanche gâchés par des choix d'angle peu perspicaces, qui ne mettent pas assez en valeur la mise en scène. La scène, justement, a un autre problème remarquable, et pas qu'un peu, puisqu'elle est vraiment sombre. Les musiciens sont vraiment plongés dans le noir, et même JARRE n'est pas franchement visible. Mais d'un autre côté, ils ne constituent pas la principale raison de ce concert.

Au final, Rendez-Vous Houston est plus proche d'une vidéo de concert classique, au contraire des Concerts en Chine. Rien qu'en regardant la cassette, il est facile d'être ébloui par toute cette démonstration de puissance scénique soutenue par une musique fantastique, playback ou pas. La réalisation pas fantastique et une brièveté toujours aussi frustrante (pas seulement dans la durée) desservent gravement la vidéo. Au final, cela reste un superbe document historique quand même, sans compter que JARRE apparaît ici à son meilleur niveau ou presque.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Jean-michel JARRE
Les Concerts En Chine (1981)
Jarre en chine : Historique




Jean-michel JARRE
Rendez-vous Lyon (1986)
Habemus Jarram


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Oxygène 5
2. Souvenir De Chine
3. Equinoxe 4
4. Zoolook
5. Ethnicolor
6. Equinoxe 5
7. Rendez-vous 3
8. Equinoxe 7
9. Rendez-vous 2
10. Ron's Piece
11. Rendez-vous 4
12. Rendez-vous 4 (encore)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod