Recherche avancée       Liste groupes



      
CATACLYSME MUSICAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Marcus Miller
- Style + Membre : Space Art
 

 Site Officiel (592)
 Guide Jean-michel Jarre (652)

Jean-michel JARRE - Teo & Tea (2007)
Par WALTERSMOKE le 30 Janvier 2013          Consultée 3782 fois

Teo & Tea, tout un dossier... voilà au moins un disque qui parvient à réunir fans et détracteurs de Jean-Michel JARRE qui dans l'ensemble s'accordent à dire qu'il s'agit du pire album du Lyonnais depuis le début de sa carrière. Vraiment, il paraît difficile de voir pire au sein de sa riche et pourtant inégale discographie.

Et pourtant, les précédents albums n'annonçaient pas une telle catastrophe. JARRE venait d'enchaîner la sortie de trois albums qui ont dérouté plus d'un fan « old-school » (vous savez, ceux qui s'accrochent à Oxygène et Équinoxe en snobant le reste). Sans doute pour calmer le jeu, et aussi afin de se faire un peu d'argent facile, la compilation AERO est ensuite sortie en 2004, présentant les plus grands hits de JARRE sous un jour sonore nouveau. Et bien sûr, la légende continue de s'écrire sur scène, comme en témoignent les DVD Jarre in China (2004) et Solidarnosc Live (2005).

JARRE a ensuite décidé de sortir un nouvel album, qui devait au départ être un concept album autour du Petit Prince, avant de se raviser et de partir sur autre chose. Cette autre chose, c'est Teo & Tea, une histoire d'amour dans un univers vaguement techno-punk. Après tout, pourquoi pas, les ressources de la figure incontournable de la musique électronique ne semblent pas épuisables.

Sauf que... à sa sortie en 2007, Teo & Tea s'est fait massacrer par la presse et le public n'a pas du tout accroché. Personne n'aurait-il mordu à l'hameçon ni aimé un JARRE audacieux à tout hasard ? Non, c'est plus simple : personne n'a aimé un disque créé par un homme qui n'avait plus rien à dire. Teo & Tea est un album qui condense parmi les pires idées jamais venues à l'esprit de JARRE, couplées à une production certes moderne, mais terriblement mauvaise.

Par où continuer ensuite ? Sur les points positifs ? À part pour faire mieux relativiser les défauts d'albums comme Deserted Palace, ils paraissent inexistants. Bon, allez, les deux "Partners in Crime" jouent sur des tableaux intéressants, et si "Vintage" est un morceau qui a été joué en concert ultérieurement, ce n'est pas pour rien, étant donné qu'il est suffisamment court et catchy pour y mériter une place. Du reste... du reste...

Teo & Tea fait osciller l'auditeur entre fou rire et consternation. Enfin, je voudrais tant que ce soit vrai à ce stade de décrépitude musicale, mais non, l'album ne fait même pas rire. Le morceau-titre, qui a servi de single promotionnel (rire gras), est tout bonnement ignoble et répétitif, à cause notamment de gimmicks et de sonorités désastreux. "Beautiful Agony" présente pour sa part Anne Parillaud, alors nouvelle épouse de JARRE, poussant des gémissements atroces ; "Melancholic Rodeo" démarre avec un son de rembobinage irritant suivi par une guitare qui ne l'est pas moins ; "In the Mood for you" sublime le remplissage inutile... misère de misère, mais comment peut-on accepter de se farcir une telle blague ?

Quand même, l'auteur de Teo & Tea dit nourrir des regrets quant à la sortie d'une telle blague atroce, on peut légitimement se dire qu'on pourrait prendre la peine de l'éviter. Il est toujours possible de se farcir un tel opus, mais uniquement pour constater les dégâts, sans même pouvoir prendre ne serait-ce qu'une seule once de plaisir. Et dire qu'il aura fallu attendre 8 ans pour voir un successeur arriver et redresser la barre – oulàlà quel défi.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Jean-michel JARRE
Equinoxe Infinity (2018)
Personne ne peut arrêter la fusée Jarre

(+ 1 kro-express)



Jean-michel JARRE
Electronica 1: The Time Machine (2015)
Ça, c'est du comeback


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jean-michel Jarre (n'importe nawak)
- Francis Rimbert (aide à domicile)
- Claude Samard (bidules inintéressants)
- Tim Hüfken (du gwouwe en veux-tu en voilà)
- Anne Parrillaud (inutile jouissance)


1. Fresh News
2. Teo & Tea
3. Beautiful Agony
4. Touch To Remember
5. Ok, Do It Fast
6. Partners In Crime 1
7. Partners In Crime 2
8. Chatterbox
9. In The Mood For You
10. Gossip
11. Vintage
12. Melancholic Rodeo
13. Teo & Tea 4.00 Am



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod