Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Françoise HARDY - À Suivre... (1981)
Par WALTERSMOKE le 6 Février 2015          Consultée 1798 fois

Pour encore trop de gens, les "années quatre-vingt" sont le cauchemar du parfait mélomane. Une décennie qui aurait vu des légendes du rock s'écrouler après avoir marqué les esprits dans les années septante, et l'apparition de groupes et artistes dégueulasses, sans compter les synthés (tout est a priori dit). Sauf que non. En vérité, comme d'autres secteurs culturels, la musique évolue, et n'hésite pas à faire le ménage chez les vieilles ruines du rock, et ceux qui s'accrochent encore sans innover ou en radotant sont systématiquement voués à l'échec. Pour faire simple, le fait que Neil YOUNG, par exemple, ait enchaîné des albums terriblement mauvais (Trans, Everybody's Rockin) n'est pas la conséquence de la décennie, mais bien la faute du rockeur, pour x et y raisons.

Et Françoise HARDY, alors ? Elle avait bien commencé les années huitante, avec un Gin Tonic qui ne payait pas trop de mine mais se défendait bien quand même. Et puis patatras, voilà qu'elle s'écroule et rejoint la triste cohorte des artistes qui n'ont plus rien à dire, qui ont raté le train de l'innovation et du changement. Une terrible chose va s'abattre en 1981 sur les auditeurs encore bienveillants envers l'asperge qui, par ailleurs, célèbre son mariage avec Jacques DUTRONC, après une quinzaine d'années de vie commune.

Le cataclysme en question s'appelle À suivre. Sitôt passée la pochette assez banale, une vive lueur apparaît dans les yeux du fan : HARDY reprend la mainmise sur les paroles ! Elle a posé sa patte sur 7 des 12 chansons de l'album, et a même coécrit la chanson-titre. Chouette, non ? Pas tellement, puisque la chanteuse a su trouver par le passé des songwriters assez doués pour lui livrer de bonnes chansons à interpréter (les exemples ne manquent pas). Et puis... et puis on tombe sur "Tamalou". "Tamalou" cristallise tout ce qui ne va pas sur À Suivre. Les paroles fades n'ont que peu de sens ; à la composition, l'arrivée de Pierre Groscolas n'arrange pas les choses, avec ce son typique des eighties pourries, celles que les gens retiennent trop facilement. Les autres contributions du compositeur ne sont pas franchement brillantes, à commencer par "Ça va comme ça", aux synthés faiblards et une basse risible accompagnant l'un des textes les plus débiles et peu inspirés de Françoise HARDY, et "Coupure de Courant", anecdotique comme c'est pas permis.

Si ça se trouve, on aurait envie d'incriminer Groscolas, mais même les contributions de YARED ("Rêve de Starlett", "Vert ouvert") et Louis CHEDID ("Voyou Voyou") peinent à convaincre. De ce marasme terrifiant, seule "Ca m'suffit", écrite et composée par Michel Bernholc, arrive a sortir du lot. En plus de rappeler que Bernholc est le collaborateur de longue date de Michel BERGER, elle se place bien dans les chansons mélancoliques, sensibles de HARDY. Maigre consolation qui ne renverse pas la vapeur à cause des 11 autres morceaux.

HARDY n'a pas passé avec talent le cap des années huitante, À Suivre le confirme. Se mettre à la page ne voulait pas dire proposer une musique ringarde et des paroles tartes, à moins de vouloir saccager sa carrière. Malheureusement, la suite ne rattrapera pas ce four.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par WALTERSMOKE :


Daniel BALAVOINE
Le Chanteur (1978)
Spécial boîte à demandes !




Françoise HARDY
Message Personnel (1973)
L'opus major de Hardy ?


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Françoise Hardy (chant)
- Patrice Tison (guitare acoustique)
- Denis Lable (guitare acoustique)
- Jannick Top (basse)
- Pierre-alain Dahan (batterie)
- Gabriel Yared (claviers)
- Georges Rodi (synthés)
- Anne Calvert (choeurs)
- Emmanuel Roche (percussions)
- +
- Sauveur Mallia (guitare sur 1 et 10)
- Slim Pezin (guitare sur 1 et 10)
- Pierre Groscolas (guitare sur 1 et 10)
- José Souc (guitare sur 1 et 10)
- Marc Chantereau (basse sur 1 et 10)
- Jean-pierre Sabar (claviers sur 1 et 10)
- Marc Engel (synthés sur 1 et 10)


1. Ça Va Comme ça
2. Voyou Voyou
3. Ça M'suffit
4. Sentimentale
5. Plus Personne
6. Rêve De Starlett
7. L'amour C'est Trop Fort
8. Villégiature
9. Vert Ouvert
10. Coupure De Courant
11. Tamalou
12. À Suivre...



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod