Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rover
- Membre : Iggy Pop , Brian Eno , Uriah Heep, Naked City, Tin Machine, Bad Company
- Style + Membre : Mott The Hoople
 

 Billboard : Let's Dance (1995)

David BOWIE - Diamond Dogs (1974)
Par WALTERSMOKE le 14 Août 2016          Consultée 985 fois

Un album concept traitant directement du cultissime 1984 qu'on ne présente plus ? En voilà un concept plutôt osé et surtout casse-gueule, comme les trois quarts des concepts proposés dans l'histoire du rock. Sauf que lorsque c'est Bowie qui s'en charge en 1974 avec Diamond Dogs, non seulement ça impose le respect, mais en plus ça donne un album d'une qualité irréprochable.

Outre sa pochette absolument ATROCE, Diamond Dogs se distingue en premier lieu avec le fameux "Rebel Rebel", classique parmi les classiques de Bowie. Ce morceau a le mérite d'avoir tout compris à comment faire de la pop qui claque. Entrainant, entêtant, sans être lassant à moins d'être écouté en boucle pendant des semaines. Mais contrairement à son triste prédécesseur, les bons moments ne sont pas rares. Le morceau-titre déchaine un pop-rock des plus redoutables, la trilogie "Sweet Thing" relève de l'orfèvrerie musicale sublime, et le triple final peut se targuer de montrer Bowie en avance sur son temps – ce qui paraît logique pour un album du potentiel futur apocalyptique à venir.

Globalement, ce qui ressort le plus cependant, c'est l'ambiance générale de Diamond Dogs. Cyberpunk avant l'heure et malsain à souhait, l'album pourrait dans le même temps presque s'imposer comme une figure de proue de ce qui entoure les sphères progressives, en plus d'être une pépite rock pas loin d'être indispensable. Il suffirait quand même de changer d'instrument de temps à autre (le mellotron déjà vieillot de "Big Brother"), ou bien ne pas trop verser dans la ballade soft rock ("Rock'n'Roll With Me"). Mais il s'agit de défauts mineurs, qui parasitent certes un album qui a bien des choses pour plaire. En résumé, Diamond Dogs, c'est le talent en action.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en ROCK par WALTERSMOKE :


TALKING HEADS
The Name Of This Band Is Talking Heads (1982)
La rétrospective de l'âge d'or des Talking Heads




CHRISTOPHE
Les Mots Bleus (1974)
Le zénith de Christophe


Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
   BAAZBAAZ
   ERWIN
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- David Bowie (chant, guitare, saxophones, moog, mellotron)
- Mike Garson (piano)
- Herbie Flowers (guitare basse)
- Aynsley Dunbar (batterie)
- Tony Newman (batterie)


1. Future Legend
2. Diamond Dogs
3. Sweet Thing
4. Candidate
5. Sweet Thing (reprise)
6. Rebel Rebel
7. Rock And Roll With Me
8. We Are The Dead
9. 1984
10. Big Brother
11. Chant Of The Ever Circling Skeletal Family



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod