Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 ...>...>>... 737
Comment poster un commentaire ?


SANTANA
3


Le 12 Janvier 2008 par TERRY


"Batuka", "Guajira", "Toussaint L'Overture", rien à dire, ce troisième disque, à l'origine sans nom (le '3' fut rajouté plus tard), est vraiment excellent.





SANTANA
ABRAXAS


Le 12 Janvier 2008 par TERRY


Oui, en effet, un super album, riche en morceaux d'exceptions (j'ai toujours adoré "Hope you're feeling better" et "Mother's daughter", deux rocks très vibrants). Que dire devant un album qui aligne "Oye como va", "Samba pa ti", "Se a cabo", "Black magic woman/Gypsy Queen" et "Incident at Neshabur" ? Que dire quand on se dit que ce n'était que le second disque du groupe ?
Et cette pochette, avec ce clin d'oeil à "Bitches Brew" de Miles Davis (verso de la pochette, une prêtresse africaine grimaçante), est sûrement la plus belle des albums de Santana. Un joyau que ce disque, mon préféré avec deux disques mémorables absents de ce site : "Lotus" et "Moonflower".
D'ailleurs, à quand ces deux disques ici ?





David GILMOUR
REMEMBER THAT NIGHT


Le 12 Janvier 2008 par NICO


Comme tous les DVD de Gilmour, c'est une bombe. Mais arrêtez de parler de Waters avec le Live 8, seuls Gilmour, Mason et Wright étaient excellents, Waters jouait et chantait mal, ce n'est plus le Waters d'avant.





SANTANA
ABRAXAS


Le 11 Janvier 2008 par TIGER


Abraxas est un très bon album, exceptionnellement bien enregistré du point de vue du son. Dans la continuité de l'album éponyme, celui-ci comprend des morceaux très travaillés, comme Incident at Neshabur qui est à mon avis le meilleur de l'ensemble. On retrouve les rythmes latins chers à Santana ( Se a cabo, Samba pa ti) avec des morceaux plus rocks, ce qui constitue un excellent ensemble. L'équilibre entre les divers instruments est très savamment organisé, et le contraste est grand avec les productions actuelles de Santana, qui font passer malheureusement l'aspect commercial bien avant la mélodie.

Bref, un album à conseiller à tous ceux qui aiment le rock latino du début des années 70 .





Ludwig Van BEETHOVEN
SYMPHONIE N°9 CHORAL


Le 11 Janvier 2008 par CHIPSTOUILLE


J'ai laissé la place à mon cher collègue pour cette dernière symphonie de Beethoven, je m'en serais voulu de monopoliser l'artiste. Nos points de vue convergent, même si ce troisième mouvement n'aura pas autant retenu de réserves chez moi.

J'ajoute tout de même une remarque qui semble manquer (cela est bien sûr sujet à discussions et je comprends le choix de Monsieur âmeforgée). Imaginez un peintre aveugle, un scuplteur tétraplégique, un créateur de parfum sans odorat ou un cuisinier qui a perdu toute notion gustative... BEETHOVEN était devenu complètement sourd dans cette dernière époque de sa vie, ce qui ne l'empêcha pas de composer son ultime symphonie.

Vous pouvez relire la chronique, ceci ne change absolument rien à l'affaire, la neuvième de BEETHOVEN, avec ou sans cette remarque, est la plus grande symphonie jamais composée.





Antonio VIVALDI
LES QUATRE SAISONS (IL GIARDINO ARMONICO)


Le 11 Janvier 2008 par TERRY


Une pure merveille. Je ne suis pas amateur de musique classique (loin de là), mais j'avoue écouter souvent ce disque, et j'adore vraiment ! La meilleure oeuvre de Vivaldi, et qui sait, une des plus belles oeuvres classiques !





PORCUPINE TREE
FEAR OF A BLANK PLANET


Le 09 Janvier 2008 par KALADAN


Oui bien-sûr cet album n'a plus grand chose de commum avec un signify (encore que). J'ai découvert porcupine tree avec cet album et son live sublimissime (coma divine). Je dois avouer que j'ai donc, comme beaucoup d'adeptes de la première heure, été très dérouté voire déçu par les deux derniers albums...
Mais au fond, si on les écoute attentivement, ils n'ont rien perdu en originalité, en créativité musicale. Simplement, on pourra regretter, selon les goûts, la tonalité trop heavy de certains morceaux. Les riffs les plus lourds semblent parfois arriver comme un cheveu sur la soupe, mais on peut y voir une façon d'imprimer aux compositions un mouvement global, une progression vraiment intéressante.
Sur le fond, après moult écoutes, je dirait que le groupe s'est bonifié. Les bases rythmiques (batterie et basse) sont on ne peut plus travaillées et habilement soutenues par les riffs, les contretemps et syncopes apportent un réel caractère à la musique.
L'orientation tonale et mélodique s'est renouvelée et c'est une bonne chose, sans quoi nous aurions fini par regretter le manque d'évolution de porcupine tree.
Alors on peut regretter l'orientation plus metal du groupe, mais en écoutant attentivement l'album, on constate qu'il n'on rien perdu en originalité, technique et musicalité. Et pour les nostalgiques de Stupid Dream, Lightbulb Sun et autres, allez voir du coté de No Man et Blackfield, vous y trouverez votre bonheur. Porcupine tree joue désormais dans un registre plus heavy certes, mais n'a rien perdu des ses qualités initiales.





GENESIS
LIVE OVER EUROPE


Le 09 Janvier 2008 par CARLA


Le problème est surtout que pour certains titres bien foutus, on doit se taper les Throwing It All Away, Tonight 3x et son bridge qui amène sur Invisible Touch est qui est strictement le même que sur The Way We Walk vol. 1 !





GENESIS
LIVE OVER EUROPE


Le 09 Janvier 2008 par TERRY


Précision rapport à la chronique : "Carpet Crawlers" vient de "The lamb lies down on Broadway", pas "Selling England by the pound" !
Sinon, un album assez bon, mais on est loin de "Seconds Out", meilleur live du groupe. Ayant assisté au live de Paris (Parc des Princes) le 30 juin dernier, je suis néanmoins très très attaché à ce disque, en attendant un DVD de la tournée !





RADIOHEAD
IN RAINBOWS


Le 08 Janvier 2008 par CHIPSTOUILLE

S'il manque une petite étoile, c'est tout simplement que je me garde une réserve.
Trop facile est le chemin qui consiste à tomber dans la dithyrambe aux premières écoutes venues. Chemin que j'ai moi-même déjà bien trop souvent parcouru. Pour évaluer ce genre de cinquième étoile, il faut pouvoir aprécier sur la durée...

In Rainbows est un album exceptionnel, cela ne fait aucun doute. J'attends juste quelques mois pour voir si j'aurais volontiers envie de le ressortir, et toujours avec le même plaisir...

Ceci dit le texte est déjà en phase avec une éventuelle révision de l'appréciation générale. Le coup est déjà prévu, reste à savoir s'il va être porté.





MUSE
SHOWBIZ


Le 07 Janvier 2008 par SABELTANZ


C'est certain que MUSE doit à JEFF BUCKLEY et à RADIOHEAD autant que le fiston doit à Papa et à Maman...

Mais il y a quelque chose de plus chez MUSE, leur touche personnelle (et qui d'ailleurs les suivra et évoluera avec eux), c'est la tragédie et la théâtralité de leurs morceaux. Il n'y a qu'à écouter "Muscle museum", "Showbiz" "Hate this & I'll love you" ou encore "Uno" pour s'en convaincre.

Cet album est très bon car il est, disons, "vierge" par rapport aux autres.





RADIOHEAD
IN RAINBOWS


Le 06 Janvier 2008 par MENCLAY


Je crois que c'est tout bonnement mon préféré de Radiohead.

Pablo honey commence bien, mais s'essoufle vite.
The Bends ne m'a pas accroché des masses (de bons titres de brit pop / pop rock, mais bon je ne suis pas très sensible à ce genre).
OK Computer, j'ai eu ma période, je le réécoute de temps en temps. A consommer avec modération mais avec plaisir.
Kid A et Amnesiac représentaient jusqu'à présent le sommet artistique de Radiohead. Malheureusement, quelques morceaux ternes noircissaient la copie.
Hail to the thief tentait une synthèse de tous les styles par lesquels Radiohead était passé. Pour moi c'est une réussite, bien que l'album soit assez hétérogène...

... Et enfin, In Rainbows. Comme dans HTTT, on sent que le groupe a bien assimilé tous les styles par lesquels il est passé. Il s'offre même le luxe, grâce à une production impeccable, et un travail d'orfèvre, de sculpter des pièces musicales et à leur donner ce petit "plus" qui manque tant à l'écoute de certains groupes aujourd'hui... Certains appellent ça le feeling... tant qu'à faire, qu'ils appellent cela comme ils veulent, mais cet album est incroyablement touchant.

Je ne rentrerai pas dans les détails... le métier de chroniqueur s'avère bien difficile quand il s'agit de poser des mots sur des émotions. Et je crois que je vais me garder d'essayer de faire mieux que les charmants chroniqueurs de ce site =]. Bref, écoutez-le, cet album, vous comprendrez !





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 06 Janvier 2008 par JOVIAL


Je ne vais pas être aussi sévère que Mr AMEFORGEE.
Pour moi cet album n'est certes pas un grosse réussite mais on y retrouve quand même de bons titres : Moonlight Shadow, Foreign Affair et Shadows On The Wall. Bon ok, ses titres sont très commerciaux (du moins c'est ce que j'en pense), mais ils sont quand mêmes très bons.
Pour moi cet album oscille entre le bon et le moyen, la note de 2.5 conviendrait mieux.
Heureusement, l'année suivante nous rassure avec l'album Discovery.





SUPERTRAMP
CRIME OF THE CENTURY


Le 06 Janvier 2008 par JOVIAL


Ah c'est vrai qu'il est génial cet album.
School et son intro magistrale à l'harmonica, la folie de Dreamer et le chef d'oeuvre de Crime Of Century.
Je ne me lasse pas d'entendre le piano de Roger Hodgson, quel virtuose !
Bon je pense que tout a déjà été dit sur cet album. Une seule chose à dire : si vous ne le possédez pas, courez vite l'acheter !





The CRANBERRIES
NO NEED TO ARGUE


Le 06 Janvier 2008 par IEN


J'adore ! Depuis 94 j'écoute régulièrement les Cranberries sans m'en lasser, même si je ne suis pas toujours d'accord avec certains textes. L'album suivant sera encore meilleur.





RADIOHEAD
IN RAINBOWS


Le 05 Janvier 2008 par AERONTH


J'attendais avec patience et intérêt l'arrivée de cette chronique...

C'est ainsi qu'un petit matin, sur l'index des Forces Parallèles, j'ai vu dans le petit cadre "sélection du site" la pochette du tant attendu In Rainbows... Mais que vois-je ? Je frotte mes yeux afin d'éviter tout malentendu ; mais rien n'y fait. Où est passée la 5eme étoile ?
Mon cher Chipstouille, je suis donc en mesure de t'assurer que sans ta magnifique apologie de The Bends, la petite étoile qui manque à la note de cette chronique t'aurait valu une malédiction vaudou sur huit générations. *ricane*

Revenons à l'album en lui-même.
Avec In Rainbows, RADIOHEAD transcende son propre genre, réinvite un monde incohérent, merveilleux et chaotique dans lequel nous emmener, pour nous y perdre.
Jamais, pas même dans Hail to the Thief, pas même dans OK Computer, Thom Yorke ne m'a jamais donné autant l'impression de pleurer pendant son chant, ou plutôt devrais-je dire : ses envolées qui n'ont pour limite que le plafond imposé par la médiocrité de la retransmission sonore et de l'ouïe humaine.

Même si cela est une injure à l'égard de la production des têtes de radio, parlons des morceaux proposés par In Rainbows...
"All I Need" et "Reckoner" avec leurs montées en puissances impressionantes, "Faust Arp" et son rythme nonchalant mais pourtant plein de charme et d'esprit, "Jigsaw Falling Into Place" et "Videotape", qui fait tomber lentement le rideau sur cette oeuvre avec mélancolie...
Autant de chansons dont l'excellence fait de l'ombre aux autres, qui ne sont que dans le « très bon », et c'est le seul défaut que je saurais relever dans cet album.

Que peut-on ajouter à cela ? Rien. In Rainbows surpasse son prédécesseur sans s'en détacher complètement.

Il m'est aussi important de saluer l'opération médiatique de inrainbows.com, très osée et très réussie. Un premier pas vers la culture libre ?





AGUA DE ANNIQUE
AIR


Le 05 Janvier 2008 par MARCO


Juin 2007 : un choc pour moi Anneke quitte The Gathering... Terrible nouvelle pour les fans dont je fais partie que ce départ de la chanteuse emblématique de leur groupe favori. Mais malgré le choc j'étais impatient de voir ce que pouvait faire Anneke en solo et je suis mitigé. Le style est différent de The Gathering, ça on ne peut pas en vouloir à Anneke si elle a quitté le groupe c'est entre autre pour faire quelque chose de différent. Agua de Annique joue une musique plus simple, plus pop que l'ex-groupe de la talentueuse chanteuse, le côté positif est qu'on rentre facilement dans l'album (contrairement à n'importe quel album de The Gathering) mais le problème est que l'album est vite lassant malgré la variété des chansons ; il n'y a pas autant de recherche sur les ambiances et les sons que sur The Gathering, on ressent tout de suite qu'il n'y a plus les frères Rutten derrière, et les chansons sont centrées sur la voix d'Anneke - et quelle voix, on ne le dira jamais assez! - mais malheureusement sur Air il n y a pratiquement que ça et c'est dommage malgré quelques bons passages instrumentaux comme sur Trail Of Grief. Malgré cela, il y a des titres qui valent le coup Lost and Found en tête qui est superbe, Ice Water avec un superbe refrain, Witnesses bien rock ou Trail Of Grief. Malgré tout, Anneke a du talent c'est certain et je pense que cet album n'exprime pas son potentiel - en tout cas espérons-le! -. Mais pour l'instant son départ de The Gathering me laisse un goût amer et ce n'est pas cet album qui va arranger les choses...





The DOORS
THE DOORS


Le 04 Janvier 2008 par TERRY


Enfin, on se décide à faire les Doors sur le site ! En attendant les autres albums...
Ce premier disque est un des meilleurs du groupe, un monument à lui tout seul.





MR. BUNGLE
MR. BUNGLE


Le 02 Janvier 2008 par SABELTANZ


Il va de soi que j'adore cet album, mais... Avec du recul, je le trouve cruellement coincé dans sa décennie (les 90's)... "Dead goon", "Slowly growing deaf" ou "My ass is on fire" sont des bijoux, mais je ne peux malheureusement pas en dire autant pour "The girls of porn" ou "Egg"...

Je lui préfère nettement "Disco Volante", peut-être n'est-ce qu'un problème d'accointance avec les styles musicaux évoqués ici, étant donné que je préfère le jazz, la world et le death au ska et à la funk 90's...

Cela dit, cet album est terriblement supérieur à bien d'autres productions d'artistes soi-disant décalés, et les trois albums de MR. BUNGLE sont un héritage éminement riche.





U2
ALL THAT YOU CAN'T LEAVE BEHIND


Le 31 Décembre 2007 par ERWIN


Bin voilà, étrangemment , j'aime bien cet album mou du genou. The Edge est en deçà de son niveau, mais Bono sauve ce skeud dans son intégralité avec de jolies lignes vocales : "New York" ou "Grace", sans oublier le mignonnet petit single "Beautiful day". "Elevation" est franchement réussie. Comme quoi on peut adorer Windir Immortal et Falkenbach et aimer la pop gluante...







Commentaires :  1 ...<<...<... 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 ...>...>>... 737






1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod