Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  COFFRET

L' auteur
Acheter Ce Coffret
 


 

- Style : Tom Waits , Lucinda Williams , Marianne Faithfull , Bert Jansch , The Byrds , Bap Kennedy , John Mellencamp , Joan Baez
- Style + Membre : The Band , The Traveling Wilburys
 

 Bob Dylan: Bobdylan.com (2609)

Bob DYLAN - The Bootleg Series Vol. 1–3 (rare & Unreleased) 1961–1991 (1991)
Par DERWIJES le 10 Août 2018          Consultée 209 fois

Trente ans en trois Cds de plus de 70 minutes chacun, soit un total de 58 chansons, dont 45 inédites. Impressionnés ? Vous pouvez l'être, car nous voici devant le premier volume de la fameuse Bootleg Series de Bob DYLAN.
Au début des années 90, à l'approche des trente ans de carrière du Zimm', les pontes de Columbia Records sont bien embêtés. Il y a de l'argent à se faire sur le Barde, mais il y en a trop qui ne rentrent pas dans leurs poches à cause des innombrables bootlegs ! Ils ont alors, une fois n'est pas coutume, la bonne idée de faire plaisir aux fans et de plonger dans les archives de Bob Dylan pour en ressortir tout ce qu'ils trouvent. Et comme on dit, le reste appartient à l'Histoire. Le reste, c'est 12 autres coffrets sortant à un rythme de un volume par an, sans avoir encore atteint le fond du coffre.

Il est facile de médire de Columbia et de les présenter comme de vulgaires requins assoiffés d'argent, mais force est d'avouer qu'ils ont sortis les grands moyens pour ce premier coffret. Tout est dans le titre : Les trois premiers volumes de la Bootleg Series, soit des raretés et des inédits étalés entre 1961 et 1991. Pragmatique et efficace, il faut bien dire qu'on en a pour son argent ! L'inédit se taille la part du lion dans la tracklist, avec de-ci de-là quelques versions démos et lives. Et comme le dit si bien Stephen Thomas Erlewine, critique sur le site AllMusic : « N'importe quelle chanson ici passerait pour la meilleure sur l'album de quelqu'un d'autre »*.
Choisir des morceaux encore meilleurs que les autres ne sera pas tâche aisée, d'autant plus que les années 60, période foisonnante pour DYLAN, est la décennie la plus représentée ici. Citons déjà le spoken-word « Last Thoughts on Woody Guthrie », bien longue pour ceux qui n'entendent rien à l'anglais et au spoken-word. Passons sur les versions alternatives de ses morceaux qui valent bien les originales -je préfère d'ailleurs la version présentée ici de « The Times They Are A'Changin' » à celle de l'album-, même le court extrait de « Like A Rolling Stone » vaut son pesant de cacahuètes. Malgré tout, la meilleure surprise de l'album reste à mes oreilles « Blind Willie McTell », enregistrée pour Infidels en 1983 mais finalement mise de côté. Sublime ! Tout le dernier CD, couvrant surtout les vilaines années 80, à la lourde tâche de réhabiliter cette période mal-aimée et y réussit plutôt bien en proposant des morceaux bien sympathiques loin du désastre annoncé. Ceux comme moi qui préfèrent DYLAN électrique se délecteront du deuxième CD et ne se lasseront pas de « Sitting on a Barbed Wire Fence » et de « She's Your Lover Now ». Pour les amoureux de DYLAN acoustique, tournez-vous vers le premier CD, rempli à foison d'enregistrements de ses débuts au Greenwich Village. Pour ceux qui aiment tout chez DYLAN, faites-vous plaisir et choisissez vous-mêmes les chansons qui mériteraient d'être citées dans cette humble chronique, vous avez l'embarras du choix.

Mais en vérité, le plus grand mérite de ce coffret est de ne laisser personne derrière. Du passionné au néophyte en passant par les curieux et les simples amateurs, tout le monde retrouve son compte ici. Sur trois Cds, du chant timide de « Hard Times in New York Town » à la cavalcade électrique de « Series of Dreams », c'est une carrière complexe et fascinante qui se déroule dans nos oreilles, œuvre de toute une vie. A l'heure où l'on se moque de son Prix Nobel et de ses albums de reprises façon bal du samedi soir, cela fait du bien de remettre les pendules à l'heure et de se rappeler pourquoi Mr. Bob DYLAN siège tout en haut de l'Olympe du Rock.

*= « every song here would qualify as the best song on anybody else's album. »

A lire aussi en ROCK par DERWIJES :


David BOWIE
Sound + Vision (1989)
Best of d'inédits.




Patti SMITH
Peace And Noise (1997)
Vanitas.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



Non disponible


1. Hard Times In New York Town
2. He Was A Friend Of Mine
3. Man On The Street
4. No More Aunction Block
5. House Carpenter
6. Talkin' Bear Mountain Picnic Massacre Blues
7. Let Me Die In My Footsteps
8. Rambling, Gambling Willie
9. Talkin' Hava Negellah Blues
10. Quit Your Low Down Ways
11. Worried Blues
12. Kingsport Town
13. Walkin' Down The Line
14. Walls Of Red Wing
15. Paths Of Victory
16. Talkin' John Birch Paranoid Blues
17. Who Killed Davey Moore ?
18. Only A Hobo
19. Moonshiner
20. When The Ship Comes In
21. The Times They Are A-changin'
22. Lasts Thoughts On Woody Guthrie

1. Seven Curses
2. Eternal Circle
3. Suze (the Cough Song)
4. Mama, You Been On My Mind
5. Farewell, Angelina
6. Subterranean Homesick Blues
7. If You Gotta Go, Go Now (or Else You Got To Stay A
8. Sitting On A Barbed Wire Fence
9. Like A Rolling Stone
10. It Takes A Lot To Laugh, It Takes A Train To Cry
11. I'll Keep It With Mine
12. She's Your Lover Now
13. I Shall Be Released
14. Santa-fe
15. If Not For You
16. Wallflower
17. Nobody 'cept You
18. Tangled Up In Blue
19. Call Letter Blues
20. Idiot Wind

1. If You See Her, Say Hello
2. Golden Loom
3. Catfish
4. Seven Days
5. Ye Shall Be Changed
6. Every Grain Of Sand
7. You Changed My Life
8. Need A Woman
9. Angelina
10. Someone's Gotten Hold Of My Heart
11. Tell Me
12. Lord Protect My Child
13. Foot Of Pride
14. Blind Willie Mctell
15. When The Night Comes Falling From The Sky
16. Series Of Dreams



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod