Recherche avancée       Liste groupes



      
SPACE-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Amon DÜÜl Ii, Blind Faith, Cream, MotÖrhead, Richard Wahnfried , Lemmy, Slim Jim & Danny B., Arthur Brown , Pretty Things/yardbird Blues Band
- Style + Membre : Dave Brock , Gong, Nik Turner , Hawklords
 

 Site Officiel (392)

HAWKWIND - Hawkwind (1970)
Par LONER le 1er Mars 2007          Consultée 8235 fois

Si il est un groupe qui illustre à merveille l’esprit de son époque, c’est bien Hawkwind. Fondé durant l’été 1969 autour du chanteur-guitariste Dave Brock, ce groupe à l’esprit communautaire, au look totalement barré et aux inspirations diverses est sans conteste un des pionniers du mouvement space-rock. Au même titre que Pink Floyd, Hawkwind affectionne la science-fiction, l’expérimentation et les longues plages musicales agrémentées de synthétiseurs, et ce dès leurs débuts, comme on pourra le constater à l’écoute de ce premier album éponyme.

C’est à Landbroke Grove, route s’étendant de Notting Hill à Kensal Green dans le West London, que tout commence. A l’époque, le groupe n’a pas encore de nom et se contente de jammer inlassablement. Durant une soirée organisée par un club local, ils interprètent une version de 20 minutes de « Eight Miles High » des Byrds. Leur performance n’a pas échappé à John Peel, le célèbre DJ de la BBC qui était présent ce soir là. Décidant de leur donner un coup de pouce, John prévient l’imprésario Doug Smith qui leur obtient un contrat avec Liberty Records. Hawkwind est né.
L’enregistrement a lieu au Trident Studio en mars et avril 1970, sous la houlette de Dick Taylor, guitariste des Pretty Things. Malgré une forte propension aux délires psychédéliques, le groupe conserve un profond attachement pour le blues et les compositions plus folk, comme en témoigne le superbe morceau d’ouverture, « Hurry On Sundown ». Le travail accompli au niveau de la production est fabuleux, l’écho ajouté aux différents instruments confère à l’ensemble un relief tout à fait étonnant. On retrouve les influences folks sur « Mirror Of Illusion », autre superbe pièce, très similaire à « Hurry On Sundown » dans sa construction et possédant le même charme.
Le reste de l’album n’est que longues et très belles plages instrumentales à l’esthétique très futuriste, à l’image de « The Reason Is » ou « Paranoia » qui fait la jonction entre les deux faces du vinyle original. Difficile de traduire par des mots l’impression ressentie à l’écoute de cette musique d’un autre monde, la seule à ma connaissance à donner l’impression d’être vivante, à posséder une volonté propre. On se laisse embarquer par ces nappes de vibrations cosmiques, quittant la Terre pour une destination inconnue, quelque part au fin fond de la galaxie. Et il faudra attendre la fin de « Seeing It As You Really Are » pour espérer retrouver le contrôle de tous ses sens.

L’envoûtement est donc total. Dave Brock et sa bande ne mirent pas longtemps à trouver le secret du voyage interstellaire, secret que l’on croyait réservé à des formations telles que le Grateful Dead ou les Byrds.
Mais l’aventure ne fait que commencer, la recherche de nouveaux horizons mélodiques et spirituels amènera Hawkwind à délaisser ses influences traditionnelles au profit d’une complexification croissante de son univers musical, dont le pinacle restera « Space Ritual ».

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par LONER :


Randy CALIFORNIA
Kapt. Kopter And The (fabulous) Twirly Birds (1972)
Le voodoo child réincarné ?




The BLACK ANGELS
Passover (2006)
Annonce la couleur

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   LONER

 
   RED ONE

 
   (2 chroniques)



- Dave Brock (chant, guitare, claviers)
- Nik Turner (chant, saxophone, flûte)
- Huw Lloyd-langton (chant, guitare)
- John A Harrison (basse)
- Dik Mik Davies (synthétiseur)
- Terry Ollis (batterie)


1. Hurry On Sundown
2. The Reason Is ?
3. Be Yourself
4. Paranoia (part 1)
5. Paranoia (part 2)
6. Seeing It As You Really Are
7. Mirror Of Illusion



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod