Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eddie Cochran , Gene Vincent , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Elvis PRESLEY - Back In Memphis (1969)
Par ERWIN le 10 Mars 2012          Consultée 2138 fois

Cet album est totalement oublié de la discographie du King, car présenté en tant que double album en compagnie du live “At the International Hotel”, ce qui est pour le moins ridicule puisque les œuvres n’ont rien en commun. Les 10 chansons ici présentes sont les chutes de studio de l’album du retour d’Elvis « From Elvis in Memphis » soit le sommet de la deuxième partie de sa carrière. Ca ne s’annonce donc pas si mal, pour peu que les titres soient moitié moins bons que ceux de l’opus précités, on en aura pour notre argent.

« Inherit the wind » débute ce Back in Memphis. On y retrouve immédiatement l’ambiance si particulière des années 68-69 où le King reprit son trône, les trémolos vocaux, la facilité, cette volonté de prouver à la face du monde qu’il est toujours jeune et en pleine forme.
« A little bit of green », « This is the story » sont sans intérêt.
Le beat de batterie de “Stranger in my own home town” risque de vous rappeler quelque chose de beaucoup plus récent, je vous laisse deviner. Toujours est-il que les aspects bluesy souls de cette chanson sont évidents, et c’est très sympa. Ce petit lick de cordes lors des fins de couplet est superbe. Alors qu’un sitar retentit, comme si Georges était dans la pièce d’à coté.
La countrysante « And the grass won’t pay no mind » est écoutable alors que les chœurs féminins de “Do you know who I am” m’horripilent.
“From a jack to a king” propose un rythme plus pêchu qui rappellera “One night” aux aficionados, sans atteindre à la qualité de cette dernière, mais le résultat est notable.
« The fair’s moving on » permet au King une performance vocable de premier ordre, même si la chanson demeure juste potable, tout comme « You’ll think of me ». « Without love » est un slow de belle facture.

Les grands albums ne sont pas grands pour rien, le choix des titres qui composent « From Elvis in Memphis » est éloquent, car aucune des chansons ici présentes ici n’atteignent au sommet artistique de cet album sans égal. Seule « Stranger in my own home town » aurait pu se glisser dans la setlist mythique de l’album du retour. Du coup, soyons pragmatiques, le CD ne vaut que pour les quelques titres surlignés en fluo dans la kro, titres qui ne méritent pas une postérité particulière et que je ne conseillerai donc qu’aux fanas ultimes d’Elvis. Trois morceaux n’ont jamais fait un album…. C’est ce que l’on appelle des chutes de studio…

A lire aussi en POP par ERWIN :


Stevie NICKS
In Your Dreams (2011)
Rêver...




ANASTACIA
Resurrection (2014)
Subjugué


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Inherit The Wind
2. This Is The Story
3. Stranger In My Own Home Town
4. A Little Bit Of Green
5. And The Grass Won’t Pay No Mind
6. Do You Know Who I Am
7. From A Jack To A King
8. The Fair’s Moving On
9. You’ll Think Of Me
10. Without Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod