Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eddie Cochran , Gene Vincent , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Elvis PRESLEY - Today (1975)
Par ERWIN le 7 Avril 2011          Consultée 2025 fois

Les sessions de Today sont les dernières prises “studio” du King. C’est un album au confluent de sa vie, les deux derniers albums seront enregistrés à Graceland, sa maison. Sa girlfriend de l’époque, Sheila Ryan, participe presque aux enregistrements, c’est en tout les cas sa passion pour elle qui en est le moteur. En compagnie du fidèle James Burton, Elvis se lance dans une série de reprises au ton très américanisé, entre country et gospel.

Mais le skeud débute, bonne nouvelle, avec un vrai rock : il s’agit de « T.R.O.U.B.L.E. », à ne pas confondre avec la « Trouble » issu de la somptueuse BO de King Creole, mais il se laisse aisément écouter tout de même, rythme dansant et agréable, une assez bonne surprise.
L’autre chanson importante est « Green green grass of home », un standard de country popularisé par Jerry Lee Lewis, et surtout par le débonnaire Tom Jones, c’est d’ailleurs un des titres les plus repris de la musique : Joan Baez, Johnny Cash ou Kenny Rogers ont eux aussi participé à sa riche existence. La version d’Elvis est très correcte, à découvrir.
L’étrangeté qu’est « I can Help », est un peu plus rapide que l’originale de Billy Swan, sans doute aussi moins chaloupée. Toujours est-il qu’il est original d’entendre Elvis reprendre avec verve un immense succès du Top 100.

Puis nous abordons une country assez mainstream sur “Bringing it back” et sur “Pieces of my life” ; la douce lap steel guitare de “Woman without love” risquera de vous plonger dans un sommeil sans rêves… C’est sympa mais cela ne cassera aucune brique. Et c’est tout juste si un de vos sourcils se lévera durant le traditionnel « Susan when she tried ».
Le slow doo wap ”Shake a hand” rappellera quelques bons souvenirs aux aficionados de la glorieuse période des fifties, la rugosité en moins, les chœurs gospelisants en plus. « And I love you so », bien que fort sirupeux, a le mérite de permettre au king de faire étalage de sa belle voix, mais bon, j’ai toujours du mal avec ces chœurs féminins d’une kitscherie digne des émissions de Maritie et Gilbert Carpentier.
« Fairytale » et ses instruments carrément country me réveillent cependant, d’autant que le chant d’Elvis y est assez inhabituel. Le violon s’accorde finalement bien au ton de sa voix. Il aimait à dire que cette chanson était comme une profession de foi pour lui, qui aura eu la chance peu commune d’être une des plus grandes stars du vingtième siècle.

C’est bien vrai, tiens, Today malgré ses défauts évidents (que des reprises, souvent mollassones, un état d’esprit plus proche de la retraite que du rock sans concessions) reste un disque pour lequel j’ai une certaine tendresse. Toutefois, je me dois de transcrire la dure réalité, et à cet instant, admettre qu’en dehors de quelques titres de bon aloi, notre king ne s’est pas réellement foulé pour plaire à sa belle qui du coup le quittera bien rapidement.
Ce n’est pas le plus terne des albums d’Elvis, mais je ne le conseillerais pas pour une découverte des seventies avec le King.
Je n’irai pas au-delà des 2 étoiles.

A lire aussi en POP par ERWIN :


Annie LENNOX
Medusa (1995)
Dieu qu'elle est belle




STING
Brand New Day (1999)
Toujours au sommet


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. T.r.o.u.b.l.e
2. And I Love You So
3. Susan When She Tried
4. Woman Without Love
5. Shake A Hand
6. Pieces Of My Life
7. Fairytale
8. I Can Help
9. Bringing It Back
10. Green Green Grass Of Home



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod