Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Michael Schenker , Rainbow, Shane Gaalaas , Asia Featuring John Payne, Deep Purple, Hiromi, Eloy, Phantom V, Rock Wolves, Paul Raymond Project , Ozzy Osbourne , Kottak, Wolfpakk, House Of Leaf, Mad Max
- Style + Membre : Scorpions, Ufo, House Of X, Black Sabbath, Herman Rarebell , Joe Lynn Turner
 

 Michael Schenker Himself (501)

MSG - The Michael Schenker Story Live (1997)
Par GEGERS le 6 Octobre 2013          Consultée 2044 fois

L'année 1997 marque les 25 années de carrière de Michael Schenker. Que de chemin parcouru par le Mad Axeman depuis ses jeunes années adolescentes passées à recopier pour son frère des partitions d'Elvis et des Pretty Things. En 25 ans, l'artiste a en effet participé à 19 albums studio et 5 albums live, a composé et enregistré pas moins de 250 morceaux. Une carrière prolifique s'il en est. Alors qu'en 1997, le MSG et UFO connaissent tous deux une période de repos, le guitariste décide ainsi de s'embarquer dans une tournée japonaise de cinq dates afin de célébrer l'événement. Capté au Sunplaza de Tokyo le 19 mars, ce live de plus de 2h30 prend donc des airs de grande fête. Plus que ça, il constitue un catalogue de tous les morceaux essentiels composés par le guitariste allemand depuis le début de sa carrière.

Pour l'épauler, Michael Schenker fait appel à la section rythmique qui a joué sur le dernier album en date du MSG, Written in the Sand, composée de Shane Gaalaas à la batterie et du bassiste Barry Sparks. Pour jouer le rôle du guitariste/claviériste, Seth Bernstein prend les devants et s'impose en toute discrétion, tandis que le chanteur David Van Landing vient jouer les frontmen de luxe. Le line-up, parfaitement en place, parvient ainsi à rendre un hommage exhaustif et exceptionnel à la carrière de Michael.

Découpé en deux parties, The Michael Schenker Story Live remplit d'abord un objectif chronologique, le guitariste ayant décidé d'extraire un seul morceau des albums sur lesquels il a joué, et de les interpréter dans l'ordre de leur enregistrement. C'est ainsi tout naturellement que le concert débute avec un titre tiré du Lonesome Crow, premier album de Scorpions enregistré en 1972. Si un titre tel que « I'm going mad » aurait pu paraître plus évident, car plus énergique et orienté live, ce titre ambigu, sombre et complexe se révèle un choix très judicieux, permettant d'introduire chacun des musiciens et d'instaurer une ambiance quasi-solennelle, avant que la salle n'explose dès le deuxième titre, le légendaire « Doctor, doctor », un des morceaux les plus emblématiques qu'ait écrit Michael Schenker peu après son arrivée dans UFO. La prestation est carrée, ultra-énergique, chacun des musiciens prenant son rôle à cœur. Michael lui-même semble survolté, sur une autre planète, et se veut bien moins réservé qu'à son habitude. Capable d'oeuvrer dans plusieurs registres, David Van Landing se révèle quant à lui un chanteur d'exception.

Les tubes s'enchaînent donc d'entrée, puisque Michael Schenker à créé un bon paquet de tubes magistraux pour le UFO des années 70 : « Natural thing », « Lights out » et « Only you can rock me » se succèdent avant qu'une nouvelle incursion soit faite dans le répertoire de Scorpions, par le biais de « Another Piece of Meat », sans doute un des titres les plus agressifs sur lequel le blond germain ait posé ses lignes de guitare. La carrière du MSG se voit finalement mise à l'honneur par le biais de l'instrumental « Into the Arena », qui précède quelques unes des perles hard rock composées par Michael pour son propre groupe. « Assault attack », « Captain Nemo » ou encore le magistral « Save yourself » font leur effet auprès d'un public japonais conquis.

L'arrivée dans les années 90 marque le début d'une période un peu moins évidente et plus décousue. Si le « All the Way from Memphis », enregistré avec le supergroupe Contraband » passe bien le cap du live, on regrette que « Pushed to the limit », extrait du Walk on Water de UFO, n'ait pas été remplacé par les plus convaincants « A self-made man » ou « Venus ». Actualité oblige, Michael Schenker interprète quatre titres de « Written in the Sand », l'album du MSG paru en 1996, en compagnie de Leif Sundin, chanteur sur l'album.

Une fois la chronologie respectée, Michael décide de proposer une deuxième partie de concert dédiée à ces (nombreux) titres indispensables auxquels le bonhomme se doit de rendre hommage. Débutant par un intermède acoustique, duquel on retient principalement une interprétation touchante de « Neverending nightmare », la seconde partie se transforme bien vite en best-of des familles, avec au programme « Too hot to handle », « Attack of the mad axeman », « Love ot love » ou le final explosif « Rock bottom », qui prouvent un peu plus, s'il en était besoin, quel grand songwriter est Michael Schenker. On sort finalement de ces 2h30 de show en ayant l'impression d'avoir été témoin d'un événement important dans l'histoire du blond germain, d'une célébration expiatrice, nécessaire pour aller de l'avant. En résumé, un live indispensable pour bénéficier d'un aperçu suffisant de la carrière du germain.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MSG
The Unforgiven World Tour (1999)
Je suis un chanteur oublié




MAD MAX
Here We Are (2008)
All-star anniversaire


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Michael Schenker (guitare)
- Seth Bernstein (guitare, claviers)
- Barry Sparks (basse)
- Shane Gaalaas (batterie)
- David Van Landing (chant)
- Leif Sundin (chant)


- cd 1
1. In Search Of The Peace Of Mind
2. Doctor Doctor
3. Let It Roll
4. Natural Thing
5. Lights Out
6. Only You Can Rock Me
7. Another Piece Of Meat
8. Into The Arena
9. Are You Ready To Rock
10. Assault Attack
11. Captain Nemo
12. No Time For Losers
13. Save Yourself
14. All The Way From Memphis
15. Pushed To The Limit
16. Written In The Sand

- cd 2
1. Back To Life
2. Love Never Dies
3. Essence
4. Never Ending Nightmare
5. Bijou Pleasurette
6. Positive Forward
7. Lost Horizons
8. Too Hot To Handle
9. Attack Of The Mad Axeman
10. Love To Love
11. On And On
12. Armed And Ready
13. Feels Like A Good Thing
14. Rock Bottom



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod