Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Fairport Convention

Richard THOMPSON - Sweet Warrior (2007)
Par MARCO STIVELL le 23 Mars 2020          Consultée 102 fois

Quelqu'un a dit un jour qu'il n'y avait pas pire juge qu'un fan de la carrière de Richard THOMPSON. C'est que quand on aime le King britannique, tout paraît bien. Dingue, car il n'a pas tant que ça changé de formule durant la troisième partie de sa carrière, c'est-à-dire après FAIRPORT et après Linda.

Sweet Warrior est un de ses albums les plus respectés, mais là aussi, il y en a tant. Au moins, il se distingue des précédents en proposant un retour à la formule "électrique" de la carrière de THOMPSON, quelque peu délaissée depuis Mock Tudor (1999) et la fin des années Capitol Records.

Sur ce premier effort publié par le label Proper (le même que Joan BAEZ, Bonnie RAITT, Nick LOWE, LOS LOBOS...), King Richard use de moyens importants et, pour commencer, rappelle les deux autres éléments de son trio dela période Old Kit Bag (2003), à savoir Michael Jerome à la batterie ainsi que Danny Thompson à la contrebasse. Ceux que rend sceptiques l'utilisation de ce dernier instrument dans un disque rock en prennent pour leur grade ! Cela dit, il y a également une vraie basse, jouée par Taras Prodaniuk.

Le cinquième élément régulier, et non le moindre, à conjuguer au féminin est Judith Owen, merveilleuse choriste du live 1000 Years of Popular Music (2006) qui participe pratiquement à tous les morceaux. Si en dehors de THOMPSON et de son jeu de guitare, il y a ici deux empreintes hautement chaleureuses, ce sont bien la contrebasse unique de Danny of PENTANGLE ("I'll Never Give Up", "Bad Monkey", "Sneaky Boy", "She Sang Angels to Rest") et la voix d'Owen à la fois éloignée du Roi barbu dans le timbre et proche dans l'intensité ("Mr. Stupid", "Francesca", "Sneaky Boy" encore). Un régal, sans même parler des chansons !

Chansons bien écrites, bien jouées, dans un registre country-folk dominant, et où les choeurs n'ont peut-être jamais été aussi travaillés depuis l'époque avec Linda. On se plait à apprécier cette interaction entre les voix dès "Needle & Thread", morceau d'ouverture, et entre les instruments eux-mêmes.

THOMPSON nous réserve quelques solos idéalement placés, et notamment une main gauche incroyablement agile sur "Dad's Gonna Kill Me" et "I'll Never Give Up", mais les frappes et les ambiances posées par Jerome à la batterie ne sont pas en reste. La production dense des années 90 retrouve sa densité avec le trucker-rock de "Mr. Stupid", les arpèges nocturnes de la "Sunset Song", aussi bien que l'intime "She Sang Angels to Rest" avec quatuor à cordes, le folk planant "Too Late to Come Fishing" (joli whistle qui se balade à la fin), et la jig gaélique pour inspiration de "Johnny's Far Away".

Sur un disque de près d'une heure dix, on peut bien trouver à redire sur la partie "Bad Monkey"/"Francesca", un cajun et un reggae qui rappellent la période Hand of Kindness avec l'utilisation de saxophones, de même que la ballade "Take Care the Road You Choose", mais pris séparément, ce sont quand même de bons titres.

À côté de cela, plein d'essentiels, de chansons superbement écrites, construites, jouées, chantées : "Sneaky Boy" (qui donc Owen ne fait-elle pas fondre ?), "Dad's Gonna Kill Me" avec son refrain éclatant et le fiddle de Sara Watkins (du groupe américain de bluegrass NICKEL CREEK), le trio "She Sang Angels to Rest"/"Johnny's Far Away"/"Guns Are the Tongues". Encore un très bon cru, grands mercis Votre Altesse !

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Emmanuelle PARRENIN
Maison Rose (1977)
Fileuse, conteuse et magicienne




TRI YANN
50 Ans De Scene (2019)
La dernière tournée, pas la fin

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Richard Thompson (chant, guitares, accordéon, tin whistle)
- Danny Thompson (contrebasse)
- Michael Jerome (batterie, percussions)
- Taras Prodaniuk (basse)
- Michael Hays (guitares rythmiques, choeurs)
- Judith Owen (choeurs, claps)
- Joe Sublett (saxophone ténor)
- Sara Watkins (fiddle)
- Joe Buck, Al Michaels (violons)
- Novi Ola (alto)
- Simon Tassano, Chris Kasych (claps)


1. Needle & Thread
2. I'll Never Give Up
3. Take Care The Road You Choose
4. Mr. Stupid
5. Dad's Gonna Kill Me
6. Poppy-red
7. Bad Monkey
8. Francesca
9. Too Late To Come Fishing
10. Sneaky Boy
11. She Sang Angels To Rest
12. Johnny's Far Away
13. Guns Are The Tongues
14. Sunset Song



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod