Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1974 Rocka Rolla
1976 Sad Wings Of Destiny
1977 Sin After Sin
1978 Stained Class
  Killing Machine
1979 Unleashed In The East
1980 British Steel
  British Steel
1981 Point Of Entry
1982 Screaming For Vengean...
  Live Vengeance '82 [2006...
1984 Defenders Of The Fait...
  Defenders Of The Faith 3...
1986 Turbo
  Turbo 30 [2017]
1987 Priest...live !
1988 Ram It Down
1990 Painkiller
1993 Metal Works '73-'93
1997 Jugulator
1998 Live Meltdown
2001 Demolition
2002 Tribute To The Priest
  Live In London
2003 Electric Eye
  Live In London
2005 Angel Of Retribution
  Rising In The East
2006 The Essential
2007 Concert Classics
2008 Nostradamus
2009 A Touch Of Evil - Live
2010 The Metal Forge : A Trib...
  British Steel 30
2011 Single Cuts
  The Chosen Few
2013 Epitaph World Tour
  Epitaph
2014 Redeemer Of Souls
2016 Battle Cry
2018 Firepower
2024 Invincible Shield
 

- Style : Black Sabbath, Scorpions, Kiss, Running Wild
- Membre : Toto, Tony Iommi , Hiromi, 801
 

 Site Officiel (996)

JUDAS PRIEST - Invincible Shield (2024)
Par ELK le 21 Avril 2024          Consultée 225 fois

Bon, désolé, les gars, mais ce n'est pas moi qui vais mettre à cet album de JUDAS PRIEST la note de quatre ou cinq réclamée par une partie des fans à corps et à cri !
Pourquoi, me demandez-vous ? Eh bien, parce que dans ce cas combien faudrait-il mettre à Unleashed In The East ou autre Defenders Of The Faith ? Sept ou huit sur cinq ? Et cet Invicible Shield malgré ses indéniables qualités, est bien loin des chefs-d'oeuvre suscités, ce qui ma foi est plus que normal, vu l'âge des prêtres et l'état de santé de Glenn TIPTON qui a toujours été le meilleur compositeur du lot.

Mais pour autant, au-delà du capital de sympathie dont le groupe bénéficie à jamais dans le coeur des fans et de l'indulgence qui va avec, il faut reconnaître que le disque tient somme toute sacrément la route. Le son déjà est excellent et limpide, comme celui de Firepower, ce qui permet aux britanniques de nous servir une bonne rasade de riffs et de solos globalement très réussis. Le travail de Ritchie Faulkner est vraiment à souligner et, bien entendu, celui de Glenn sur les titres auxquels il a pu participer.
La section rythmique fait également parfaitement le job et bastonne comme aux plus beaux jours, élément indispensable au 'son Judas' qui nous accompagne bien tout au long de l'opus. Quant à Rob, il nous étonne toujours, je me fous d'ailleurs de savoir l'aide que peuvent lui apporter les studios modernes, seul le résultat m'intéresse ici, et il est de grande qualité.

Alors, que manque-t-il à cet album ? Probablement de la fraîcheur, de l'inspiration et de l'ambition. JUDAS maîtrise sa partition sur le bout des doigts, mais ne tente presque jamais de sortir de sa zone de confort. Pas étonnant que les titres qui m'accrochent le plus soient les plus aventureux.
"Crow Of Horn" est plutôt réussi avec son beau refrain très fédérateur, ses petites mélodies de gratte simple mais
accrocheuses et son solo de shreddeur. "Trial By Fire" a recours à notre bonne vieille amie la cloche sur l'intro, ce qui donne immédiatement un petit côté épique qui fonctionne parfaitement en sus du refrain majestueux. J'aime beaucoup aussi "Escape From Reality" qui me fait (un peu) penser à "Out In The Cold" : c'est un mid-tempo qui fait du bien et laisse respirer la musique, il y a même un étonnant break sur lequel Rob imite (inconsciemment ou non ?) ce bon vieil Ozzy.
Parmi les bonus, j'apprécie "The Lodger" au super refrain, titre écrit par Bob Halligan Jr qui a toujours offert de belles compos au groupe.

Et le reste, me direz-vous ? Il y a beaucoup de titres pêchus qui font bien le job mais manquent de mon point de vue d'inspiration et de surprise, certains courant même ostensiblement sur les traces de Painkiller qui n'est pas le JUDAS que je préfère.
"Panic Attack" lance bien le disque, mais son refrain minimaliste soutenu par la double grosse caisse me lasse vite. "Invicible Shield" fait indéniablement le job dans le style rentre-dedans, de même que "Son Of Thunder" basique mais efficace. Aucun morceau n'est mauvais ni à jeter, mais rien d'autre ne se détache pour moi.

Finalement, je pense que dans l'appréciation de l'opus, une fracture s'opère entre les fans qui attendent le groupe à un niveau d'ambition musicale supérieur (Dieu sait qu'ils en ont été capables), et ceux qui apprécient avant tout le son JUDAS sur les titres Heavy bien pêchus, et ceux-là sont ici légitimement comblés. Ce n'est pas mon cas, et la note de 3 reflète parfaitement le bon moment que je passe en écoutant l'album, et le manque d'envie que j'aurai de le remettre sur la platine, passée la rédaction de cette chronique.

Il nous reste, si cet opus devait être le dernier, à tirer notre chapeau et mettre un genou à terre devant ce groupe à jamais légendaire. Merci pour tout, les gars.

A lire aussi en METAL par ELK :


Bruce DICKINSON
Accident Of Birth (1997)
La voie du métal




AVENGED SEVENFOLD
Nightmare (2010)
Une lumière dans les ténèbres


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   ELK
   GEGERS

 
   (3 chroniques)



- Rob Halford (chant)
- Glen Tipton (guitare)
- Richie Faulkner (guitare)
- Ian Hill ( basse)
- Scott Travis (batterie)


1. Panic Attack
2. The Serpent And The King
3. Invincible Shield
4. Devil In Disguise
5. Gates Of Hell
6. Crown Of Horns
7. As God Is My Witness
8. Trial By Fire
9. Escape From Reality
10. Sons Of Thunder
11. Giants In The Sky
12. Fight Of Your Life
13. Vicious Circle
14. The Lodger



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod