Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SHEILA - Écoute Ce Disque (1964)
Par MARCO STIVELL le 19 Octobre 2017          Consultée 629 fois

L'école est finie ! Le deuxième album de SHEILA annonce la fin de l'adolescence telle qu'on la voit aujourd'hui, à 18 ans révolus, alors qu'à l'époque, il faut attendre encore trois fois douze mois. On peut alors dire la fin du cycle secondaire, baccalauréat(s) en poche et vacances d'été qui précèdent l'entrée de la fac. La voici, SHEILA, prise en cliché par Jean-Jacques Damour, photographe de stars, à l'avant d'une bonne vieille 4L (une des rares voitures dont j'avoue connaître le nom, car une des rares qui m'intéressent). La classe, Mademoiselle ! Pas encore la promo, en tout cas.

Les tubes de l'année 63 ont tout raflé, aucune des concurrentes n'y peut rien, qu'elle s'appelle VARTAN, HARDY... En revanche, des changements sont opérés dans la formule musicale, complètement imprégnée de cette transition scolaire des 18 ans. SHEILA fait des soirées-fêtes avec les copains, mais les garçons qu'elle rencontre ne sont que de passage ("À la Fin de la Soirée"), elle préfère continuer de rêver au prince charmant ("Un Jour Je Me Marierai" et la chanson-titre, "Écoute Ce Disque").

D'autre part, c'est à ce moment que, origines ou pas (celles des familles de la chanteuse et ses deux producteurs), le côté "France profonde" commence à ressortir, même si c'est encore lointain et en filigrane. SHEILA devient par la suite, en effet, un équilibre entre la chanteuse pop/idole des jeunes et le porte-étendard d'une société rurale, mise à mal au fil des ans à cause du phénomène d'urbanisation. Plus que le jazz chéri de Jacques Plait, ce sont les influences country de Claude Carrère qui vont l'y aider.

Et ça commence très bien avec "Vous les Copains, Je Ne Vous Oublierai Jamais" ("Doo Wah Diddy"), qui n'a, selon moi, rien à envier à la classe respective des EXCITERS (doo-wop/Motown) et la reprise, aussi premier tube de MANFRED MANN, dans une tonalité pop britannique cette fois. La chanson traverse l'océan et la mer, SHEILA et ses acolytes en font quelque chose de moins sexuel et torride, le registre est celui de l'amitié, et cela donne une portée différente à la mélodie, sans enlever sa fraîcheur. Le rythme et les choeurs sont quelque part entre la Motown et la folk, et puis la demoiselle chante avec naturel et force. J'adore !

C'est le tube de l'album, le seul qu'on retient, même si à l'époque, "Chaque Instant de Chaque Jour" et "Écoute Ce Disque" marchent fort bien également. Les deux sont excellentes en plus, la première, adaptation d'"Any Old Time of Day", immortalisé par Dionne WARWICK avec toute la sensualité possible, impose dès le départ à SHEILA une certaine modestie d'un côté, mais de l'autre, la jeune Française n'a pas à rougir de son travail non plus. La seconde, "Écoute Ce Disque", composée par Carrère et écrite par Plait, révèle une progression d'accords et mélodique plus qu'intéressante, tandis que la chanteuse susurre des paroles fleur bleue. Très beau ce morceau !

SHEILA donne l'impression de sourire dès qu'elle ouvre la bouche, et cela se transmet, pour peu qu'on l'apprécie en tant que telle, bien sûr. Les paroles positives, sur le fait d'aimer la vie et le rêve amoureux se laissent apprécier mieux qu'ailleurs, d'abord grâce à la voix, et ensuite grâce à des idées musicales qui fonctionnent, comme la ballade héroïque "Oui Il Faut Croire", empruntée à l'immense Dusty SPRINGFIELD ("I Just Don't Know What to Do With Myself"). Il est amusant de comparer les timbres des deux chanteuses, l'une - celle de l'Anglaise - étant déjà arrivée à maturité.

L'ambiance est plus relâchée musicalement sur ce disque, nouvelle réunion d'EPs. Les choeurs prennent une plus grande place, les cuivres sont plus discrets, et l'on apprécie grandement la touche mariachi sur "Vous les Copains". Le saxo omniprésent du premier album a presque totalement disparu en revanche, mis à part sur le seul morceau réellement festif, "Je N'ai Pas Changé", avec un rythme d'orgue qui le rapproche du ska, et de bonne facture en plus. Pas de "Ouki Kouki" ni de titre indigent dans l'ensemble, juste deux ou trois moins marquants, mais la jeune SHEILA se trouve déjà bien mieux mise en valeur.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


ZAZIE
Zen (1995)
The best of zazie




Joyce JONATHAN
Une Place Pour Moi (2016)
Variété pop et folk


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Écoute Ce Disque
2. À La Fin De La Soirée
3. Chaque Instant De Chaque Jour
4. Je N'ai Pas Changé
5. L'ami De Mon Enfance
6. Hello Petite Fille
7. Vous Les Copains, Je Ne Vous Oublierai Jamais
8. Un Monde Sans Amour
9. Un Jour Je Me Marierai
10. Oui, Il Faut Croire
11. La Chorale
12. Oui C'est Pour Lui



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod