Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



SHEILA - Little Darlin' (1981)
Par MARCO STIVELL le 15 Juin 2020          Consultée 337 fois

Il y a des injustices dans le monde de la musique, même au niveau des albums à gros moyens. Certains parmi ces derniers, d'une qualité insoupçonnée, bourrés de tubes en puissance, n'atteignent pas les résultats espérés, ne parviennent guère à faire parler d'eux. Il est bien question de cela ici.

L'année précédente, SHEILA avait publié un album en français, mais sa période américaine se termine en 1981, soit quelques mois plus tard, avec Little Darlin'. Après CHIC, elle a recours au producteur Keith Olsen pour la réalisation ! Le même Keith Olsen que FLEETWOOD MAC, Pat BENATAR... Un de ces architectes-orfèvres du son, une de ces recettes dorées, mais cela n'a pas suffi, ô combien hélas, car il s'agit d'un des meilleurs albums de SHEILA, et d'un superbe travail, simplement.

D'abord, elle gère son accent anglais (langue exclusive de nouveau) mieux que jamais, et puis c'est le son californien de la première moitié des années 80 par excellence, une couleur chaleureuse par rapport à la new-wave. Oh, il n'y a pas que cela bien sûr : prenez "Stranded", avec sa rythmique hard-rock bien pesée, son énergie et ses ruptures "poppy", on dirait presque du MEAT LOAF ! Les chansons sont majoritairement écrites par Tom Kelly, auteur pour Pat BENATAR justement.

Moins alambiqué mais pas moins efficace dans le genre, il y a "Prisoner" (tous choeurs dehors, titre bonus addictif jusque dans son pont reggae), "Put It in Writing", solo de guitare excellent et piano en soutien. Toutes aussi géniales et nerveuses, "Waiting for the Night" et son effet blues lent avec un refrain et une interprétation hautement séduisants ; "Nothing Less Than Love" où le chant de SHEILA se fait plus grave, dramatique.

Tout le long en fait, elle fait preuve de talent. Même si je l'ai toujours adorée pour sa voix seule avant toute chose, on compte une poignée d'albums où cela va de pair avec une force musicale équilibrée de façon idéale. Penser qu'elle, SHEILA, sans chercher à égaler la furie BENATAR, aurait pu être une chanteuse de rock, pas seulement n'roll et de façon régulière, cela laisse rêveur !

On parlait de son californien toutefois, et cela veut dire également pop. "Little Darlin'" est toute en élégance, grâce à son intro crescendo, son piano, ses "cocottes" de guitare, sa mélodie sensuelle, son refrain héroïque porté par les choeurs. C'est beau ! Comme "I'm Still Believin'" dont le début très "clair" évoque le FLEETWOOD MAC de ces années-là. Un morceau frais, sympathique où le long solo de guitare se pose sur une ambiance sereine, en finesse.

L'imagerie de cette musique est respectée, malgré une pochette mensongère dans son style haussmannien – sans parler du petit regret dû au choix collants/chaussettes. On tolère même un "Runner" légèrement plus orienté disco, synthés en avant, mais qui trouve finalement un bon ancrage dans la pop-soft à son tour, partagé entre rythmiques de guitares splendides et choeurs limite agressifs, tandis que SHEILA garde sa superbe.

Citons encore "Saturday Night" pour l'ambiance, la maîtrise dont la chanteuse fait preuve, et une écriture tubesque à souhait. De quoi maudire le sort du fait que ce disque n'ait pas su faire parler de lui mieux que cela, pas même aux Etats-Unis. Direct dans son top 3 de meilleurs albums avec Love et celui de 76 !

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


The WHO
Who (2019)
Toujours grand, même dans la simplicité




Matthieu Chedid -M-
Le Grand Petit Concert (2019)
Tournée en solo et classe impériale


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Sheila (chant)
- Mick 'pooh' Baird (batterie)
- Tim Pierce, Chas Sandford (guitares)
- Dennis Belfield, Ricky Phillips (basse)
- Bill Champlin (claviers, choeurs)
- Alan Pasqua (claviers)
- Venette Gloud, Tom Kelly (choeurs)
- Richard Page, Trevor Raven (choeurs)


1. Little Darlin'
2. It's Only Make Believe
3. Stranded
4. I'm Still Believin'
5. Put It In Writing
6. Waiting For The Night
7. Runner
8. Nothing Less Than Love
9. Saturday Night
10. Prisoner (titre Bonus)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod