Recherche avancée       Liste groupes



      
EXPéRIMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (2 / 5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Trust No One, Blackmore's Night, Bernard Benoit
- Membre : Gtr, Hiromi, 801, The Sallyangie
 

 Site Officiel (2432)
 Tubular.net (2543)

Mike OLDFIELD - Amarok (1990)
Par WALTERSMOKE le 29 Mars 2020          Consultée 148 fois

Bon bon bon... Amarok, que dire à son sujet ? Et bien, que c'est le dernier chef-d'oeuvre de Mike OLDFIELD, le dernier grand album d'un grand de la musique. Pourtant, vu le contexte de sa sortie, il aurait très bien pu sortir quelque chose de profondément honteux, de punk jusqu'au bout, en un mot, il aurait pu faire son Metal Machine Music. Et on ne lui en aurait pas voulu pour ça. Mais même dans l'adversité la plus sombre, l'homme de Reading reste un musicien qui (se) respecte.

Alors oui, Amarok est dense, Amarok est inexploitable en single (on a quand même essayé en Australie), Amarok fait peur. Mais Amarok est génial. Il fourmille de milliers de pistes musicales en une heure, toutes plus intéressantes les unes que les autres, et qui synthétisent le style d'OLDFIELD, nous rappellent ses grandes heures de gloire (surtout prog, on ne va pas se mentir par contre) ou proposent des pistes pour le futur – pistes malheureusement mises de côté. Après, on exagère peut-être sur le caractère soi-disant ultra-exigeant d'Amarok : d'une part, j'ai personnellement accroché dès la première écoute, et d'autre part, la première partie du final, où intervient le groupe Jabula [déjà à l'oeuvre sur, comme par hasard, Ommadawn (1975)], aurait formé un single on ne peut moins orthodoxe mais exploitable quand même. La preuve, ce passage a été isolé pour les besoins du coffret Elements (1993).

Ce qui est également génial avec Amarok, c'est qu'il n'a pas pris une ride. Alors même que Islands (1987) et Earth Moving (1989) ont très vite accusé le coup, Amarok reste un album non seulement excellent et finalement assez accessible, mais aussi terriblement frais même 30 ans après sa sortie. Un chef-d'oeuvre, donc.

A lire aussi en DIVERS :


DISNEY
Cendrillon (1950)
Retour de disney aux chefs-d'oeuvre




SQ SERIES
Last Sq (2015)
L'éclectisme, une valeur sûre


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
   MARCO STIVELL
   SUNTORY TIME
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- Mike Oldfield (tout et n'importe quoi)
- Janet Brown (voix)
- Jabula (choeur et percussions)
- Paddy Moloney (flûte irlandaise)
- Clodagh Simonds (choeur)
- Bridget St John (choeur)


1. Amarok



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod