Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Trust No One, Blackmore's Night, Bernard Benoit
- Membre : Gtr, Hiromi, 801
 

 Site Officiel (2054)
 Tubular.net (2053)

Mike OLDFIELD - Exposed (1979)
Par WALTERSMOKE le 26 Janvier 2013          Consultée 1303 fois

Exposed, en voilà un album qui mérite l'attention. En effet, il s'agit du premier album live de Mike OLDFIELD, mais aussi...du dernier ! Hé oui, si les compils concernant l'oeuvre de l'homme de Reading sont légion, ce n'est pas le cas pour les lives, et si quelqu'un vous dit «mais moi, j'ai le live à San Sebastian de 1984» par exemple, c'est sûr à 100% qu'il s'agit d'un bootleg. Bon, OLDFIELD a bien tourné à chaque sortie d'album, il existe même des DVD officiels, mais pour qui ne veut que l'audio et reste honnête et droit comme la justice, il n'aura donc que cet album. Sorti en 1979, Exposed se propose donc comme une capture audio de la tournée européenne d'OLDFIELD afin de promouvoir son dernier album en date, le fameux Incantations. Du point de vue personnel, il s'agit d'une nouvelle étape dans l'évolution du musicien afin qu'il s'ouvre au monde. C'est également l'occasion d'organiser une tournée monstrueuse du point de vue logistique, avec pas moins d'une cinquantaine de musiciens, rien que ça ! Nul doute que cela a eu un coût énorme, à tel point que pour les tournées ultérieures – y compris le live à Montreux – l'équipe de musiciens sera réduite.

Réduite, donc. Comme les morceaux proposés lors de cette tournée, puisqu'en effet, si l'intégralité d'Incantations a été jouée, les quatre longues plages ont été compactées, de sorte que l'on se retrouve avec 47 minutes au lieu des 72 de l'album. Pour qui n'aime pas les longueurs originelles, ça sera parfait, mais pour les puristes, le manque sera fortement ressenti. Quoiqu'il en soit, les compositions d'OLDFIELD restent magnifiques et ne perdent pas de leurs charmes, bien que la guitare électrique remplace parfois la flûte, ce qui fait grincer des dents. En revanche, les choeurs sonnent encore plus magistralement qu'en studio, la fibre émotive se fait encore plus ressentir, surtout lors du final qui s'avère être encore plus lacrymogène, sans compter la participation du public au niveau des applaudissements – ça se voit sur la version DVD.

Mais si le premier vinyle, celui qui contient les versions live d'Incantations, est indispensable, le second peut aller moisir dans les limbes de l'oubli. En effet, il contient un album entier lui aussi, et pas des moindres puisqu'il s'agit de Tubular Bells, l'album qui hantera à jamais OLDFIELD (oui, elle était facile celle-là...), et franchement, la description faite pour Incantations peut être reprise, mais dans le sens inverse. De plus, si la première partie peut s'écouter d'une traite sans aucun problème dans sa version studio, ici c'est tout bonnement impossible, même en essayant de se focaliser sur la composition. Et puis, je suis conscient qu'il est impossible de tout mettre lorsque le concert dure moins de 2 heures, mais quel intérêt de réduire de moitié la partie 2 ? Le seul moment intéressant reste "The Sailor's Hornpipe" qui perd un peu de son côté pseudo-débile, c'est une bonne chose. Ah, et pour conclure tout ça, OLDFIELD nous joue une version longue de "Guilty", ce qui finit d'énerver l'auditeur avec des influences disco encore mal digérées – ce sera mieux sur le single studio sorti la même année – sans compter la ligne de basse issue du final de la partie 1 de Tubular Bells reprise au synthé, une vraie horreur dont on se serait passés.

Exposed est un album live qui exacerbe bien les qualités d'un album aussi bien qu'il démolit un autre qui ne le méritait pas. Après, ce qu'il faut noter, c'est que malgré les grosses césures effectuées, les morceaux restent quand même assez fidèles aux versions studio, ce qui explique peut-être le fait que Exposed, même s'il n'est pas une rareté, soit le seul album de son espèce.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


KING CRIMSON
B'boom: Live In Argentina (1995)
Le thrak en live




WALLENSTEIN
Blitzkrieg (1972)
Krautrock


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Incantations (parts 1 & 2)
2. Incantations (parts 3 & 4)

1. Tubular Bells (part 1)
2. Tubular Bells (part 2)
3. Guilty



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod