Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1973 3 Tubular Bells
1974 2 Hergest Ridge
1975 2 Ommadawn
1978 2 Incantations
1979 2 Platinum
1980 2 Q.E.2
1982 2 Five Miles Out
1983 2 Crises
1984 2 Discovery
1987 3 Islands
1989 2 Earth Moving
1990 3 Amarok
1991 2 Heaven's Open
1992 2 Tubular Bells II
1994 2 The Songs Of Distant Earth
1996 2 Voyager
1998 2 Tubular Bells III
1999 2 Guitars
2 The Millennium Bell
2002 2 Tr3s Lunas
2005 1 Light + Shade
2008 1 Music Of The Spheres
2014 3 Man On The Rocks
2017 2 Return To Ommadawn

B.O FILMS/SERIES

1984 1 The Killing Fields

REMIX/ARRANG.

1975 The Orchestral Tubular Bells
2003 2 Tubular Bells 2003
2013 Tubular Beats

ALBUMS LIVE

1979 Exposed

COMPILATIONS

1985 The Complete Mike Oldfield
2015 The Best Of: 1992-2003
2016 The 1984 Suite

COFFRETS

1976 Boxed
1993 Elements Box

VHS/DVD/BLURAYS

1981 Live At Montreux
1999 Tubular Bells II & III Live
 

- Style : Trust No One, Blackmore's Night, Bernard Benoit
- Membre : Gtr, Hiromi, 801, The Sallyangie
 

 Site Officiel (2708)
 Tubular.net (3014)

Mike OLDFIELD - Exposed (1979)
Par WALTERSMOKE le 26 Janvier 2013          Consultée 3026 fois

Exposed, voilà un album qui mérite l'attention. En effet, il s'agit du premier live de Mike OLDFIELD, mais aussi du dernier ! Hé oui, si les compilations concernant l'oeuvre de l'homme de Reading sont légion, ce n'est pas le cas pour les lives, et si quelqu'un vous dit «mais moi, j'ai le live à San Sebastian de 1984» par exemple, c'est sûr à 100% qu'il s'agit d'un bootleg. OLDFIELD a bien tourné à chaque sortie d'album, il existe même des DVD officiels, mais pour qui ne veut que l'audio et reste honnête et droit comme la justice, il n'aura donc que cet album. Sorti en 1979, Exposed se présente donc comme une capture audio de la tournée européenne d'OLDFIELD afin de promouvoir son dernier album en date, le fameux Incantations. Du point de vue personnel, il s'agit d'une nouvelle étape dans l'évolution du musicien afin qu'il s'ouvre au monde. C'est également l'occasion d'organiser une tournée monstrueuse du point de vue logistique, avec pas moins d'une cinquantaine de musiciens, rien que ça ! Nul doute que cela a eu un coût énorme, à tel point que pour les tournées ultérieures – y compris le live à Montreux – l'équipe de musiciens sera réduite.

Réduite, donc. Comme les morceaux proposés lors de cette tournée. En effet, si l'intégralité d'Incantations a été jouée, les quatre longues plages ont été compactées, de sorte qu'on se retrouve avec 47 minutes au lieu des 72 de l'album. Pour qui n'aime pas les longueurs originelles, c'est parfait, mais pour les puristes, le manque se fait fortement ressentir. Quoiqu'il en soit, les compositions d'OLDFIELD restent magnifiques et ne perdent pas de leurs charmes, bien que la guitare électrique remplace parfois la flûte, ce qui fait grincer des dents. En revanche, les choeurs sonnent encore plus magistralement qu'en studio, la fibre émotive se fait encore plus ressentir, surtout lors du final qui s'avère encore plus lacrymogène, sans compter les applaudissements du public – en témoigne la version DVD.

Mais si le premier vinyle, celui qui contient les versions live d'Incantations, est indispensable, le second peut aller moisir dans les limbes de l'oubli. En effet, il contient un album entier lui aussi, et pas des moindres puisqu'il s'agit de Tubular Bells, l'album qui hantera à jamais OLDFIELD (oui, elle était facile celle-là...), et franchement, la description faite pour Incantations peut être reprise, mais dans le sens inverse. De plus, si la première partie peut s'écouter d'une traite sans aucun problème dans sa version studio, ici c'est tout bonnement impossible, même en essayant de se focaliser sur la composition. Et puis, je suis conscient qu'il est impossible de tout mettre lorsque le concert dure moins de 2 heures, mais quel intérêt de réduire de moitié la partie 2 ? Le seul moment intéressant reste "The Sailor's Hornpipe" qui perd un peu de son côté pseudo-débile, c'est une bonne chose. Pour conclure, OLDFIELD nous joue une version longue de "Guilty", ce qui finit d'énerver l'auditeur avec des influences disco encore mal digérées – ce sera mieux sur le single studio sorti la même année – sans compter la ligne de basse issue du final de la partie 1 de Tubular Bells, reprise au synthé, une vraie horreur dont nous nous serions bien passés.

Exposed est un album live qui exacerbe aussi bien les qualités d'un album qu'il démolit celles d'un autre qui ne le méritait pas. Cela dit, malgré les grosses césures effectuées, les morceaux restent quand même assez fidèles aux versions studio, ce qui explique peut-être le fait que Exposed, même s'il n'est pas une rareté, soit le seul album de son espèce.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


YES
Live At The Apollo (dvd) (2018)
Yes! Yes! Yes!




NOVALIS
Vielleicht Bist Du Ein Clown (1978)
Un album loin d'être ridicule.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Mike Oldfield (guitare)
- Nico Ramsden (guitare)
- Phil Beer (guitare, chant)
- Pekka Pohjola (basse)
- Joe Kirby (double basse)
- Nick Worters (double basse)
- Maddy Prior (chant)
- Pierre Moerlen (batterie, percussions)
- Like Frye (percussions)
- Ringo Mcdonnough (bodhran)
- Pete Lemer (claviers)
- Tim Cross (claviers)
- Colin Moore (trompette)
- Ralph Izen (trompette)
- Ray Gay (trompette)
- Simo Salminen (trompette)
- Danny Daggers (alto)
- Melinda Daggers (alto)
- Don Mcvay (alto)
- Liz Butler (alto)
- Pauline Mack (alto)
- Ross Cohen (alto)
- Ben Cruft (violon)
- Liz Edwards (violon)
- Jane Price (violon)
- Jonathan Kahan (violon)
- Nicola Hurton (violon)
- Dick Studt (violon)
- David Bucknall (violoncelle)
- Jessica Ford (violoncelle)
- Nigel Warren-green (violoncelle)
- Vanessa Park (violoncelle)
- Chris Nicholls (flûte)
- Sebastian Bell (flûte)
- David Bedford (arrangements des cordes, chef de choeur)
- Catherine Loewe (choeurs)
- Cecily Hazell (choeurs)
- Clara Harris (choeurs)
- Debra Bronstein (choeurs)
- Diana Coulson (choeurs)
- Emma Freud (choeurs)
- Emma Smith (choeurs)
- Mary Creed (choeurs)
- Mary Elliot (choeurs)
- Wendy Lampitt (choeurs)


1. Incantations (parts 1 & 2)
2. Incantations (parts 3 & 4)

1. Tubular Bells (part 1)
2. Tubular Bells (part 2)
3. Guilty



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod