Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUES FOLKLORIQUES  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Trust No One, Blackmore's Night, Bernard Benoit
- Membre : Gtr, Hiromi, 801, The Sallyangie
 

 Site Officiel (2428)
 Tubular.net (2541)

Mike OLDFIELD - Voyager (1996)
Par WALTERSMOKE le 1er Avril 2020          Consultée 80 fois

Voyager, c'est le celtique pour les nuls. Et ce n'est pas insultant, loin de là. C'est même un argument de poids pour justifier son écoute.

Avec Voyager, Mike OLDFIELD opère un changement de cap radical, passant donc du new-age de haute volée de The Songs of distant Earth (1994) à la musique celtique. Une forme de retour aux sources, et ce d'autant plus bienvenue chez ceusses qui n'ont pas pu encaisser les précédentes productions de l'homme de Reading. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est vraiment excellent. Du côté reprises, OLDFIELD apporte des arrangements flambant neufs et modernes qui n'arrivent pas pour autant à dénaturer le sublime de compositions aussi belles et marquantes que "Women of Ireland", "She Moves through the Fair" ou encore "Dark Island", propice à l'émerveillement et au rêve. Mais la plus belle adaptation reste de loin "The Song of the Sun", sans doute la plus belle ouverture d'un Mike Oldfield depuis "Taurus I" sur QE2 (1980), et je pèse mes mots.

Côté compositions originales, c'est moins glorieux. Ou plutôt, disons que le père OLDFIELD en a encore sous la pédale mais ses compositions sont moins marquantes. Alors oui, il y a "Mont Saint-Michel", le grand final hollywoodien ; certes, c'est une composition qui coifferait au poteau la majeure partie de la discographie récente de Hans Zimmer, et on peut encore s'étonner que la seule expérience cinématographique réelle de Mike reste The Killing Fields (1984), cependant... c'est sans doute personnel, mais "The Lake" était plus riche et intense. Quant aux autres compositions, on sent bien l'art de la pop derrière les binious celtiques, et le mélange est presque naturel en plus d'être réussi, mais pour qui voudrait quelque chose de plus fort, de plus marquant, il faudra aller ailleurs.

Voyager, sur un plan personnel, m'a été utile car se posant comme une porte d'entrée au celtique, avec des morceaux franchement fabuleux, et d'autres bons mais suffisamment « mauvais » pour pousser à en savoir plus sans être dégoûté de base. C'est à ça que devrait ressembler tout album « pour les nuls ». Merci encore Mike !

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES :


MANRAN
The Test (2013)
Rite de passage




Cécile CORBEL
Songbook Vol. 1 (2006)
Premier vrai album


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
   MARCO STIVELL
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- Mike Oldfield (guitares, mandoline)
- Maire Breatnach (fiddle)
- Choir: London Voices
- Noel Eccles (percussion)
- Liam O' Flynn (uillean pipes)
- Highland Pipers
- Seam Keane (fiddle)
- London Symphony Orchestra
- Matt Molloy (flutes, tin whistles)
- John Myers (tin whistle/fiddle)
- David Spillane (uillean pipes/low whistle)


1. The Song Of The Sun
2. Celtic Rain
3. The Hero
4. Women Of Ireland
5. The Voyager
6. She Moves Through The Fair
7. Dark Island
8. Wild Goose Flaps Its Wings
9. Flowers Of The Forest
10. Mont St Michel



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod