Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bob Dylan , Joni Mitchell , Tracy Chapman

Joan BAEZ - Recently (1987)
Par DERWIJES le 15 Janvier 2019          Consultée 768 fois

Il y a quand même des fois où l'on regrette d'être trop jeune pour avoir connu certains évènements. Tenez, dans mon cas, qu'est-ce que je ne donnerais pas pour avoir une DeLorean le temps d'un trajet jusqu'en Paris en 1980, sur le parvis de Notre-Dame, pour assister au concert, gratuit s'il vous plaît, qu'y donna Joan BAEZ et qui s'acheva sur une version de « Blowin' in the Wind » avec les orgues de la cathédrales en accompagnement...

Les États-Unis la boudaient, mais l'Europe, comme toujours, récupérait le meilleur de l'Oncle Sam et rendait les honneurs à l'une de ses plus grandes chanteuses. Tournée après tournée, il fallut attendre encore 3 ans après le disque Live Europe '83 pour que le nom de BAEZ revienne dans les bacs, cette fois-ci avec un nouvel album studio ! Avec Recently, la Reine de la Folk prend un nouveau virage pour remettre sa carrière en route. Elle a pris un petit coup de vieux, certes, mais elle quand même toujours la classe, et surtout sa voix n'a pas tant changé. Son timbre a gagné en chaleur ce qu'elle a perdu en puissance. Elle ne monte plus dans les aigus à chaque vers comme elle le faisait avant mais parvient toujours à émouvoir. Ce ne fut pourtant pas chose aisée, comme elle l'explique dans son autobiographie, puisque s'adapter à sa nouvelle voix lui demanda un travail aussi bien physique que psychologique.

Pour accompagner son nouveau chant elle laisse de côté les orchestrations lourdes de Honest Lullaby  pour un son plus arty qui fait un peu penser à du Kate BUSH période The Sensual World. Disons-le tout de suite, le mélange art-pop/folk ne fait pas vraiment d'étincelles mais il offre quelques bons moments. A commencer par le commencement : le « Brothers in Arms » de DIRE STRAITS par Joan BAEZ, c'est l'évidence de l'évidence pour une anti-militarisme comme elle, et la rencontre ne déçoit pas. Placée en début de disque, cette reprise gagne en intensité vocale ce qu'elle perd en technicité instrumentale mais constitue une super introduction et indéniablement l'un de ses meilleurs morceaux depuis « Diamonds & Rust ».

Au niveau des reprises, nous retrouvons aussi « Biko » de Peter GABRIEL, « Asimbonanga » de Johnny CLEGG et « MLK » de U2. Ces trois morceaux comptent parmi les plus intéressants de l'album. Par les thèmes qu'ils abordent mais aussi par le travail que demande la ré-adaptation de leurs mélodies et de leurs rythmiques, nous pouvons sentir que c'est sur celles-ci que Joan était le plus impliquée. Plus impliquée que sur le double traditionnel « Let Us Break Together/Oh Freedom » et sur ces deux compositions inédites qu'elle traverse de manière automatique sans provoquer grand intérêt chez l'auditeur. Elle se rattrape sur le standard de la soul « Do Right Man Do Right Woman », mais la Soul n'a jamais été son point fort. En retirant le côté enlevé de la chanson pour la reprendre à sa sauce elle en retire aussi un peu de sa vie. Mais comme toujours, elle rattrape le coup avec une interprétation tout simplement impeccable.

Relativisons. Ce n'est pas le retour en fanfare espéré. En dépit de quelques bons morceaux, et d'un très bon en particulier, Recently manque cruellement de punch. Il paraît un peu mou et l'on sent que Joan hésitait encore à plonger pleinement dans le son pop de la fin des années 80 où à revenir à la folk de ses débuts.

A lire aussi en FOLK par DERWIJES :


Joan BAEZ
Blessed Are... (1971)
Dernier pour Vanguard, premier d'une superbe série




Joan BAEZ
Whistle Down The Wind (2018)
Au revoir ?


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Joan Baez (chant, guitare)
- Alex Acuña (batterie, percussions)
- Laythan Armor (synthétiseur, piano, claviers)
- Cesar Cancino (synthétiseur, claviers)
- John Hobbs (synthétiseur, claviers)
- Paul Jackson Jr. (guitare)
- Abraham Laboriel (basse, guitarrón)
- Caleb Quaye (guitare)
- John Robinson (batterie, percussions)
- Fred Tackett (guitare)
- Tony Wilkins (orgue)
- Beau Williams (chœurs)


1. Brothers In Arms
2. Recently
3. Asimbonanga
4. The Moon Is A Harsh Mistress
5. James And The Gang
6. Let Us Break Bread Together / Oh Freedom
7. Mlk
8. Do Right Woman, Do Right Man
9. Biko



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod