Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bob Dylan

Joan BAEZ - Baptism: A Journey Through Our Time (1968)
Par DERWIJES le 27 Octobre 2018          Consultée 190 fois

En 1968, tout le monde se prend au sérieux. Il faut dire qu’avec les assassinats de Martin LUTHER KING et de KENNEDY, la contestation contre la Guerre du Vietnam qui monte en flèche, les révoltes étudiantes et le Printemps de Prague, les coups d’état en Afrique, les massacres en Asie, on n’a pas vraiment envie de rigoler. Et Joan BAEZ, elle, n’a pas du tout envie de rigoler.

Au contraire, elle est de plus en plus investie dans la protestation. Depuis 1964, elle cache une partie de ses revenus aux impôts et encourage les autres à faire de même pour saboter l’effort de guerre. En 1966, elle sort son autobiographie fortement anti-guerre qu’elle dédie aux hommes emprisonnés pour avoir refusé de s’engager dans l’armée. En 1967, elle est elle-même arrêtée à deux reprises et passe une dizaine de jours en prison après avoir bloqué l’accès à un centre de recrutement avec une dizaine de femmes, y compris sa mère. La bonne nouvelle dans tout cela, c’est qu’elle rencontrera en prison l’active David Harris avant de l’épouser quelques mois après.

Malgré tout cela, Joan trouve quand même le temps de sortir un nouvel album. Toujours enregistré avec son comparse Peter SCHICKELE, Baptism : A Journey Through Our Time continue sur la lancée des albums précédents en utilisant de nouveau des arrangements classiques, mais pas de la même manière. Cette fois-ci, pas de chant de Noël ou de reprises de morceaux folk, mais des poèmes. Des poèmes, oui. Mis en musique. Chantés, enfin, récités, par Joan BAEZ. Nous y trouvons principalement des poètes anglo-saxons à l’exception de Federico GARCIA LORCA et RIMBAUD, sinon l’album propose une sélection de poèmes, pas toujours les plus connus, de grandes plumes anglophones, jugez donc : Walt WHITMAN, James JOYCE, John DONNE, Wilfred OWEN, E.E. CUMMINGS, William BLAKE. Le lien commun entre ces poèmes ? Le fameux « voyage à travers notre époque » promis par le titre ? Bien malin celui qui le trouvera. Et puis quelle époque d’ailleurs ? Voilà une affaire qui semble bien fumeuse. Me voici bien embêté. J’ai présenté l’album et son concept, la période historique durant laquelle il est sorti et la vie personnelle de son auteure. Et maintenant, je dois en parler vraiment. Mais cela va être difficile, car, voyez-vous, l’album est mauvais, tout simplement. C’est brutal, mais il n’y a pas d’autres façons de le dire.
Les détracteurs de Joan BAEZ lui reprochent d’être trop sérieuse et d’être toujours grave et importante dans chacune de ses chansons, dans chacune des notes qu’elle joue. Avec Baptism, elle leur prouve raison et saute à pieds joints dans ce cliché. Tout l’album est d’un sérieux inébranlable : il est précieux et pédant, mais aussi ridicule puisque Joan BAEZ ne convainc pas dans ses récitations qui manquent de vie. Le revival 60’s d’il y a quelques années voulait nous faire croire que tout ce qui était sorti à cette période était d’or, voilà bien la preuve que non. Difficile de sauver quoi que ce soit ici? si ce n’est la chanson d’ouverture, et encore.

Au moins la pochette est jolie.

A lire aussi en FOLK par DERWIJES :


Joan BAEZ
Diamonds And Rust (1975)
Quelque part au Midwest.




Joan BAEZ
Gracias A La Vida (1974)
Voyage sud-américain


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Joan Baez (guitare, chant)
- Peter Schickele (arrangements orchestraux)


1. Old Welsh Song (henry Treece)
2. I Saw The Vision Of Armies (walt Whitman)
3. Minister Of War (arthur Waley)
4. Song In The Blood (lawrence Ferlinghetti, Jacques
5. Casida Of The Lament (j.l. Gili, Federico García L
6. Of The Dark Past (james Joyce)
7. London (william Blake)
8. In Guernica (norman Rosten)
9. Who Murdered The Minutes (henry Treece)
10. Oh, Little Child (henry Treece)
11. No Man Is An Island (john Donne)
12. Portrait Of The Artist As A Young Man (james Joyce
13. All The Pretty Little Horses (traditional)
14. Childhood Iii (arthur Rimbaud, Louis Varese)
15. The Magic Wood (henry Treece)
16. Poems From The Japanese (kenneth Rexroth)
17. Colours (peter Levi, Robin Milner-gulland, Yevgeny
18. All In Green Went My Love Riding (e. E. Cummings)
19. Gacela Of The Dark Death (federico García Lorca, S
20. The Parable Of The Old Man And The Young (wilfred
21. Evil (arthur Rimbaud)
22. Epitaph For A Poet (countee Cullen)
23. Mystic Numbers- 36
24. When The Shy Star Goes Forth In Heaven (james Joyc
25. The Angel (william Blake)
26. Old Welsh Song (henry Treece)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod