Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



Hugues AUFRAY - San Miguel (1961)
Par MARCO STIVELL le 31 Août 2019          Consultée 310 fois

Amusante, cette époque où Hugues AUFRAY ne sait pas trop sur quel pied danser, tout en s'investissant dans ce qu'il fait. Son quatrième E.P. pourrait aisément demeurer une relique oubliée de plus dans son histoire et ce serait dommage !

Pour son dernier effort accompagné de Jean Bouchéty et son orchestre, le chanteur achète un sombrero, un poncho et, pour changer un peu des plaines de cowboy, nous raconte les pueblos au sud du Rio Grande. Cette thématique apparaît de façon musicale plus qu'autre chose souvent, et on peut sourire en pensant qu'une nouvelle fois il y avait là un peu d'avance. Cette imagerie, et à l'instar de "Tucumcari", le public européen l'a connue mieux ensuite à travers les westerns, notamment ceux de Sergio Leone, Sam Peckinpah...

"Nuit et jour" est une reprise d'une chanson allemande, "Liebelei", que Rolf Bauer a offerte à la chanteuse CONNY (Froboess) et, au sud des Alpes, l'italien Giorgio Calabrese alias Screwball à la chanteuse MILVA. Les mots en français sont de Bernard Dimey, un texte empreint de nostalgie sur l'enfance et enivrant. Ce qualificatif peut convenir fort bien à "l'effet MORRICONE, mais avant" là encore, mélange de guitare classique, de basse, de percussions, de trombone et d'accordéon. Une ballade sous forme de marche tout ce qu'il y a de plus cinématographique.

AUFRAY persiste dans cette veine sur les deux autres chansons et, pour qualité supplémentaire, se sort des chants rapides et parfois mal maîtrisés qu'il avait enregistrés sur l'E.P. précédent. J'adore son chant lent, roulant les "r" à la BRASSENS sur "San Miguel", plaintif lorsqu'il parle des "Trois hommes" en tant que spectateur des conflits, de la mort. Parmi les auteurs de la chanson, Eddy Marnay aux succès multiples ainsi que le chef d'orchestre Yohanan ZARAÏ, mari de Rita. On reste dans un ton latino-western, la même instrumentation reste et pour tout le disque, mais Bouchéty ajoute un couple hautbois/cor anglais spendide.

Nous sommes plongés dans le décor d'un village mexicain sous le soleil plombant, portés par la sensualité de "San Miguel" (reprise de la folkeuse texane Jane BOWERS, adaptée par Maurice Vaucaire, le mari de Cora), sa basse mélodique, ses cymbales, ses arpèges de guitare sombres. Elle a été également empruntée par le KINGSTON TRIO, Lonnie DONEGAN...

Les chansons de cet E.P. parviennent à employer des poncifs de l'époque sans jamais sonner "trop" ni forcés, et tout en s'éloignant des festivités yéyés. À côté de cela, on peut bien accepter une digression sur "Madeleine", retour à un style plus jazz mais sans changer d'arrangements, et un Hugues AUFRAY qui semble toujours à l'aise dans cet élan "smooth", doucereux, ce qu'il peut y offrir de meilleur. L'histoire d'un mariage échoué, véritable tragédie, le hautbois caressant, la voix plus tendre que solennelle s'ajoutent à la qualité du reste.

J'ai une certaine affection pour cette nouvelle parenthèse, œuvre courte perdue d'un chanteur très populaire. En outre, elle précède de quelques semaines son accession au succès le plus grand !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Gilles SERVAT
Je Ne Hurlerai Pas Avec Les Loups (1983)
Très bel album hybride de chanson bretonne




I MUVRINI
Invicta (2015)
Âme toujours grande


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Hugues Aufray (chant)
- Jean Bouchéty (contrebasse, direction d'orchestre)


1. Nuit Et Jour
2. Trois Hommes
3. San Miguel
4. Madeleine



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod