Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Hugues AUFRAY - Hugues Aufray & His Folks (1970)
Par MARCO STIVELL le 24 Mars 2020          Consultée 85 fois

Hugues AUFRAY, en 1970, a quitté Barclay et momentanément les majors de façon générale, pour produire coup sur coup deux disques distribués par le label La Compagnie (chez qui sont également France GALL et Mireille MATHIEU).

Hugues Aufray & His Folks est un effort court comme les précédents, ne durant que trente minutes. Ce qu'on ressent dans la première partie, hélas, c'est le syndrome Horizon, l'album de 1966, qui proposait une suite de quatre chansons peu engageantes pour commencer. Ici, il faut ajouter l'esprit foutraque qui règne.

Jugez plutôt : "Moi et mon camion", un rock sudiste en hommage aux grands groupes US d'alors, plein de guitares certes, mais avec ce sketch à la fin même pas forcément drôle ; "À mon Hélène", valse langoureuse d'inspiration est-européenne. Puis, "Des femmes et du tabac", country aux paroles trop légères ; enfin "Maracangalha", samba débordante de percussions et de choeurs brésiliens, bien loin de ce que fera Bernard LAVILLIERS des années plus tard.

Au départ, on redoute un peu que tout soit du même tonneau, envie de diversifier mais sans inspiration dans l'écriture, interprétation médiocre... Et puis tout s'arrange dès "Lucy Fair", danse folk sympathique avec choeurs féminins répondant à AUFRAY, où le dulcimer fait son apparition.

En dehors de "La femme et l'enfant", dont l'accordéon, la mandoline et l'empreinte féminine dans les paroles font écho à "À mon Hèlène" mais en mieux, les dernières chansons sont celles d'un chanteur sous l'une de ses meilleures formules, simple et accompagné d'abord de sa guitare.

Il y a certes l'adaptation de Francis James par Georges BRASSENS, "La prière", et que Hugues AUFRAY s'approprie littéralement. À côté, cependant, il ne faut point négliger "Ruban rose et cheveux d'or", au plus intime, très beau avec sa mélodie vocale susurrée, ses résonances orchestrales en fond, ainsi que "Ma guitare au saloir" qui conclut le tout dans la même élégance. Une poignée de titres à écouter volontiers, c'est toujours cela !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Anne VANDERLOVE
Anne Vanderlove 1981 (1981)
Injustement méconnu.




Elsa LUNGHINI
Elsa Lunghini (2008)
Re-variété folk de luxe


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Moi Et Mon Camion
2. À Mon Hélène
3. Des Femmes Et Du Tabac
4. Maracangalha
5. Lucy Fair
6. Dis Papa
7. Ruban Rose Et Cheveux D'or
8. La Prière
9. La Femme Et L'enfant
10. Ma Guitare Au Saloir



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod