Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Hugues AUFRAY - Hugh ! (2007)
Par MARCO STIVELL le 26 Mai 2020          Consultée 196 fois

Hugh ! est un des albums d'Hugues AUFRAY à écouter parmi ceux de la période des années 2000. Toujours épaulé par son fidèle ami Georges Augier De Moussac et par mes musiciens qui l'accompagnent depuis quinze ans comme Christian Séguret, Viviane Arnoux etc, l'opus se lance dans la continuité du précédent (l'hommage à Félix LECLERC) avec un son folk, parfois blues, en tout cas américain entre roots et modernité.

"Ensemble on est moins seul" nous rappelle vite que le troubadour atteint bientôt l'âge respectable de 80 ans et qu'au moment de la vieillesse, on fait souvent le bilan de sa vie. Ici, le chant apparaît délicat, renforcé par la présence des cordes langoureuses. Et les souvenirs affluent, parfois au moyen de photos comme dans l'avant-dernier titre où on se demande ce que les personnes sont devenues, autre titre comprenant des cordes et un arpège de vieille chanson.

Même si c'est indirect, le vieil homme refait surface pour aider Hugues AUFRAY s'imaginant jeune homme romantique dans la chanson bossa-nova "Tout passe" et les quais de la Seine, pleurant un échec amoureux. Et le vieux, plein d'expérience, le rassure de façon abrupte. Ailleurs, et pour parler de jeunesse, le chanteur revient aussi sur les blessures d'autrefois, celles de l'école. "Rien ne s'oublie vraiment, reste sous la peinture la blessure d'un premier chagrin d'enfant".

C'est donc un opus crépusculaire où AUFRAY, n'ayant plus rien à prouver, révèle une attitude sage, en pleine acceptation. Comme dans Chacun Sa Mer (1999), il y a des messages critiques, d'autres joyeux. "L'âme noire de l'homme blanc" est un titre explicite, une ballade acoustique dense et épique avec accordéon et effet marin, splendide. "Petit prince, petit frère" est une adaptation du morceau cajun "Big Fran's Baby" qu'a composé Clint EASTWOOD pour son propre film Un Monde Parfait, bijou de 1993. Un choix splendide, et la vielle à roue est à nouveau de la partie, alors qu'AUFRAY, parti dans les sujets difficiles comme les SDF ou la guerre, s'adresse au célèbre personnage d'Antoine De Saint-Exupéry.

Il y a aussi le dobro, le banjo, le fiddle (joué par Robert Le Gall, éminent musicien breton), pour donner une fort belle couleur Sud des Etats-Unis voire country, et un orgue Hammond que Mark KNOPFLER a souvent fort bien utilisé aussi. La batterie est tenue par Jean-Michel "Guénolé" Biger (ANGE, COOKIE DINGLER, NÉGRESSES VERTES, etc). Les choeurs abondent à la fin de "On s'reverra", adaptation cette fois de "We'll Meet Again", chanson anglo-saxonne célèbre de la Seconde Guerre Mondiale. On trouve notamment parmi eux Jean-Pierre Bucolo, Gildas Arzel, Titouan Lamazou...

Parmi les textes positifs, "Du côté des Mohicans" défend le courage des idées contre l'oppresseur, moins par la violence que l'envie de rester soi-même. Le voyageur "Troubadour, gitan, mariachi", nous emmène grâce à une mélodie égayante. "Les enfants d'Abraham", sur l'envie de voir les peuples juif et musulman fraterniser à nouveau, côtoie le texte bien tourné de "Cru ou cuit, t'as tout faux", qui avec ses jeux de mots dans une ambiance western demeure un titre fort. Je garde un faible pour les deux chansons de l'amour le plus tendre, celles où AUFRAY parle au beau milieu : "Quelque part, quelqu'un t'aime et c'est moi", et surtout "Toujours plus loin" pour des paroles comme "on s'est aimés de loin, après des doutes, aujourd'hui on se rejoint", sur fond d'orgue, de pop-folk avenante. Pour tout cela, Hugh ! est un disque classieux.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Richard THOMPSON
Hokey Pokey (avec Linda Thompson) (1975)
So british, isn't it?




Steve HACKETT
Bay Of Kings (1983)
Meilleur album acoustico-classique de Steve


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Hugues Aufray (chant, guitare)
- Georges Augier De Moussac (guitares, basse, accordéon)
- Max-pol Delvaux (guitares, basse, dobro, choeurs)
- Christian Séguret (guitares, dobro, fiddle, mandole, choeu)
- Jean-marc Lobjois (basse, guitare acoustique)
- Jean-michel Biger (batterie, percussions)
- Mark Steylaerts (arrangements des cordes)
- Stéphane Sanseverino (guitare)
- Michael Jones (guitare, choeurs)
- Hervé Depouilly (kazoo)
- Jean-marc Andrès (banjo)
- Viviane Arnoux (accordéon, choeurs)
- Eric Wilms (orgue hammond, arrangements des cordes)
- Denis Benarrosh (percussions)
- Robert Le Gall (fiddle)
- Loïc Taillebrest (cornemuses)
- Aram Sédèfian, Erick Benzi (choeurs)
- Gildas Arzel, Jean-pierre Bucolo (choeurs)
- Murielle Megevand, Phil Delire (choeurs)
- Sarah Eden, Titouan Lamazou (choeurs)


1. Ensemble On Est Moins Seul
2. Troubadour, Gitan, Mariachi
3. L'âme Noire De L'homme Blanc
4. Le Premier Chagrin D'enfant
5. Petit Prince, Petit Frère
6. La Ballade De Christian
7. Du Côté Des Mohicans
8. Toujours Plus Loin
9. Tout Passe
10. Quelque Part, Quelqu'un T'aime Et C'est Moi
11. Pas Moi
12. Cru Ou Cuit, T'as Tout Faux
13. Les Enfants D'abraham
14. Photos
15. On S'reverra



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod