Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Flaming Lips & Tom Jones

Tom JONES - She's A Lady (1971)
Par ERWIN le 14 Mars 2021          Consultée 140 fois

Non mais vous l'avez vu le mâle alpha dans toute son omnipotence ? Rarement une star de la musique a autant imposé son physique de cette manière et, de ce point de vue, Tom JONES est une exception. Il n'y a qu'à regarder quelques images de Sir Tom aujourd'hui chez nos voisins d'outre-Manche au sein de la "prestigieuse" émission racoleuse de "talents" The voice pour constater que les choses n'ont pas changé d'un iota alors que l'artiste fonce vers ses 81 printemps. Toujours la classe, ce n'est pas pour rien qu'il symbolise si bien cette "Sex Bomb" qu'il chante à l'orée du 21ème siècle pour assumer son personnage. Allez boum, voici sa douzième livraison en 6 ans à peine, il y en a qui ne chôment pas !

Bien sûr, c'est le petit Canadien Paul ANKA qui a écrit "She's A Lady", mais sa version ne tient pas une seconde face à la puissance dévastatrice de celle de Tom JONES qui tient à l'occasion un de ses plus grands hits, un de ses rares qui jouxtent autant le rock avec sa gratte agressive. Il faut dire que ce titre lui convient comme un gant, lui qui incarne à merveille la séduction en cette année 71 et alors que de l'autre côté de l'échiquier, Helen REDDY sort depuis l'Australie le tube mondial "I Am Woman", le machisme et le féminisme qui s'entrechoquent, c'est l'histoire en route !

Un peu plus loin, le one hit wonder "Resurrection Shuffle" de ASHTON, GARDNER and DYKE renaît de superbe manière sous la voix de Tom qui tient là son titre le plus rock depuis le début de sa carrière. On voit clairement en cette occasion que le gallois aurait fait un chanteur rock de première bourre s'il l'avait voulu. Le slow doucereux "In Dreams" de Roy ORBISON est de belle qualité, et pour une fois, il me semble que Tom s'en sort magnifiquement avec un titre qui ne lui permet pourtant pas de tirer le meilleur parti de sa puissante voix, mais il parvient à délivrer une superbe prestation. Il faut dire que la compo est vraiment réussie. Neil SEDAKA a écrit "Puppet Man" dans son style si spécifique, entre pop et rock, Tom y minaude avec talent.

On plonge à nouveau dans la variété italienne avec "You're My World" popularisée par Cilla BLACK, mais créé par Umberto Dini. Tom y délivre une belle performance et maîtrise à merveille les étapes de cette chanson difficile techniquement. On revient vers le great american songbook avec cette version éthérée du succès des RIGHTEOUS BROTHERS "Ebb TIDE" auquel Tom rend un bel hommage. "One Night Only Love Maker" est un mid-slow entêtant, unique morceau original composé pour cet album. Evidemment, on regrette que Tom ait si peu de morceaux en propre, mais c'est ainsi, il est un interprète exceptionnel, comme Elvis.

Le mid-tempo "Do What You Gotta Do" qui nous plonge dans la countrypolitan à venir est à oublier. "Nothing Rhymed" fut un grand succès de l'année 70 par l'Irlandais Gil O'SULLIVAN, et c'est une jolie chanson de variété toute simple. "'Til I Can't Take It Any More" de Ben E KING se transforme ici en balade countrypolitan un peu "entendue", avant que Billie Joe ROYAL n'en fasse un hit en 90. Enfin, "It's Up To The Woman" - hommage au bouquin écrit par Eleanore Roosevelt ? - est un vrai slow de belle extraction, aux accents plus soul que country cette fois.

Ah c'est un peu rageant d'imaginer un opus plein à craquer de rock endiablés servis par la voix de stentor du puissant Gallois alors que la moitié ou presque de ses livraisons est composée de titres proches de la countrypolitan. Car les renditions live qu'il en donne sont superbes, il n'y a pas d'autre mots. Hélas, ces choix sans doute dictés par la maison de disques qui veille au grain et compte les billets verts cloisonne notre artiste au rang d'artiste de variété pop. Vous me direz que cela a suffi pour sa bonne fortune et sa ration quotidienne de groupies certes, mais quel dommage non ? Je reste donc sur un trois stable.

A lire aussi en POP par ERWIN :


Cathal SMYTH
A Comfortable Man (2015)
Un homme brisé




Kate BUSH
Never For Ever (1980)
Mystérieux, céleste, envoutant


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. She's A Lady
2. Do What You Gotta Do
3. In Dreams
4. Nothing Rhymed
5. 'til I Can't Take It Any More
6. Resurrection Shuffle
7. Puppet Man
8. It's Up To The Woman
9. Ebb Tide
10. One Night Only Love Maker
11. You're My World



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod