Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Flaming Lips & Tom Jones

Tom JONES - The Body And Soul Of Tom Jones (1973)
Par ERWIN le 18 Mars 2021          Consultée 96 fois

Ah mais quelle jolie peinture ! Il faut dire qu'on en avait ras-la-casquette des photos de séducteur à deux balles ! Vous me direz que le résultat est le même, et que voilà qui s'adresse à ses fans. Bien sûr, la superstar dit continuer de travailler le marketing et le look pour rester au sommet des charts, ce qui ne sera pas si simple dans quelques années croyez-moi, on pourra faire des chroniques sur les seules pochettes en se gaussant sous peu ! Mais pour le moment, tout se passe toujours bien, les années passent mais Tom reste au pinacle des superstars des seventies et ce titre racoleur ne laisse pas de doutes sur le public poursuivi ! Nous sommes en 73 et voici le quatorzième album de Ton JONES.

Ca débute très fort avec une version psychédélique de "Running Bear", un vieux rock de Johnny PRESTON datant de 1959 auquel Tom donne un traitement ultra-moderne. Il n'a jamais été aussi rock en studio, il était temps d'assumer son statut de rockeur jusqu'à présent plutôt secondaire. Houlà, mais qu'est-ce donc que cette wah-wah en intro ? Ah mais oui, il s'agit de "I Don't Want To Be Right" par Luther INGRAM à la sauce galloise. La soul se mue en blue-eyed soul, mais le morceau est tout à fait recommandable. Tom qui sort des sentiers battus, ça le fait, ces deux titres le prouvent aisément.

Ce coquin s'est entiché de mon cher Bill WITHERS pour ce nouvel album. En effet, le Gallois s'est mis en tête de reprendre ses plus grands succès. Alors, nous avons ici l'immortelle "Ain't No Sunshine". Difficile de se faire les dents sur un tel chef-d'oeuvre, on constate d'ailleurs que Tom suit le maître pas à pas. Je regrette la présence des choeurs, mais la performance reste très probante. Nous avons donc aussi l'entêtante "Lean On Me", même approche du sujet, avec beaucoup de respect pour l'originale, mais le refrain permet au chanteur de laisser aller son énergie avec panache. Certes, il manque un peu du smooth tout en douceur de Bill, et on déplore un peu trop d'arrangements, mais ça passe, bravo.

"Ballad Of Billie Joe" n'est pas du tout la reprise de l'"Ode To Billie Jo" de Bobby GENTRY, point du tout, mais une baladounette avec trompettes mariachis et une introduction vocale de premier ordre a capella. Quelle voix tout de même ! Et c'est une reprise de... Jerry Lee LEWIS mais oui ! Après lui avoir chouré la fameuse "Green Green Grass Of Home", Tom réitère le crime de lèse-majesté ! Vous en connaissez beaucoup, vous, des gars qui jouent de tels tours à un mauvais coucheur comme Jerry Lee ? Autre mid-tempo country, "Today I Started Loving You Again" c'est du Merle HAGGARD allons, on ne pioche pas n'importe où chez Mr JONES, donc c'est joli comme tout et très recommandable, avec une vraie rythmique de guitare, ma préférée de cet album !

Plusieurs compositions originales sont de la partie : le slow "Since I Loved You Last" adressé à sa fan base féminine. Tom y minaude tel un Casanova de pacotille, et ça marche pas mal. "Letter To Lucille" nous envoie illico vers une ambiance matinée de disco un peu avant l'heure, voilà qui n'est pas banal, en définitive de la pop joyeuse ! "I Still Love You Enough" se veut countrysante, mais est en fait clairement variété, trop de cordes et de cheurs que voulez-vous? Jerry Lee LEWIS a eu le même souci, souvenez-vous ! Cela dit, il s'en sort plutôt bien. Et puis ce piano un peu dégoulinant. J'hésite... Mais non allez, "I'll Share My World With You" est de Georges JONES, de la countrypolitan "Made in Nashville" qui fait sonner les coins dans les poches de Chet ATKINS, pour sûr.

Cet album relève carrément le niveau: Tom y chante remarquablement et toutes les compos se tiennent. Quelques incursions rock qui font envie, des reprises souvent fort bien foutues. Si les chansons étaient toutes originales, l'opus mériterait un quatre, mais ainsi formaté, il convient de rester sobre et de positionner le trois, mais tout de même, voici le meilleur album de Tom JONES depuis Delilah quelques années plus tôt. Comme quoi, avec le corps et l'esprit, on avait du bon dès le départ !

A lire aussi en POP par ERWIN :


ABBA
Super Trouper (1980)
Chef-d'oeuvre




ARCHIBALD
Out Of Sight (2020)
Le rêve blanc du groënland


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Running Bear
2. Ain't No Sunshine
3. I Don't Want To Be Right
4. Since I Loved You Last
5. Lean On Me
6. Letter To Lucille
7. Today I Started Loving You Again
8. I'll Share My World With You
9. I Still Love You Enough
10. Ballad Of Billie Joe



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod