Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eddie Cochran , Gene Vincent , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Elvis PRESLEY - Welcome To My World (1977)
Par ERWIN le 1er Juin 2011          Consultée 2271 fois

En cette époque troublée -nous sommes début 77- bien proche de la fin, le king n’est plus dans une forme resplendissante. Du coup, nous voilà confrontés à des enregistrements live dont ce « Welcome to my World » qui ouvre l’avant-dernier album de la discographie officielle d’Elvis. Un titre mou du genou, mais qui semble plaire au public, c’est un pléonasme, on se demande encore ce que toutes ces nanas ont à hurler ainsi au moindre battement de cils de leur idole. A nouveau en public, « Release Me » et son ton gospelisant pourront séduire votre grand-mère de manière assez efficace certes, mais est-ce le but finalement ? La chanson s’écoute, c’est cool, mais on aimerait son content de décibels en fusion.

La reprise très slow de Kris Kristofferson « Help Me Make it Through the Night » est en revanche plutôt réussie, et les trémolos ne sont pas feints, il faut préciser qu'il s'agit toutefois d'une superbe chanson. Toujours du même Kris, il y a aussi « For the Good Times », son ambiance country, ses chœurs d’opérette, comme tirés d’une BO foireuse des sixties… Ou alors c’est moi qui suis de mauvaise humeur.
Après Kristofferson, nous avons droit au pape de la country rock, j’ai nommé le sieur Hank Williams himself. Mais on se demande tout de même ce que « Your Cheatin Heart » fait sur ce skeud. Cette chanson des débuts du King ne correspond en aucune manière aux attentes des fans de 1977, qui aimeraient bien quelque chose de couillu et moderne à se mettre sous la dent, quelque chose comme le « From Elvis in Memphis » de 1968 pour les seventies. Hélas, le filon s’est tari, et il nous faut soit supporter les gémissements d’Elvis déguisé en pasteur Baptiste, soit des vieilles chansons même pas remises au gôut du jour, comme c’est le cas pour cette ode mignonette. Du coup, la version actualisée mais Live de « I’m so Lonesome I Could Cry » tire la palme de la plus chouette performance de ce skeud que je n’écoute personnellement jamais.

« I Really Don’t Want to Know », où l’on signalera la discrète présence d’un xylophone, est un autre slow pour emballer. « Make the World go Away », nouvelle berceuse gospelisocountrysante, avec des chœurs… Donc insupportable… Dommage, le titre bénéficierait d’une production moins kitsch, virez-moi donc ces choristes de merde, le King n’en a aucunement besoin. Très daté avec ses violons typés direct de chez Drucker type « Champs Elysées », je ne serais d’ailleurs pas étonné que ce dernier se soit inspiré du king pour monter son opinion d’ailleurs.

Dans les bonnes surprises « I Can’t Stop Loving You » est d’une veine vraiment sympa, on y notera notamment une guitare agressive entre des cuivres omniprésents, et toujours ces satanés chœurs. Cette version date de 1972, et n’est donc pas révélatrice des capacités d’Elvis sur ce titre en 77. Si vous vous posez la question : Oui ! Pour un vrai fan d’Elvis, cette question est essentielle ! Enfin, « Gentle on My Mind », joli slow qui échappe à la médiocrité, se laisse apprivoiser facilement. Enfin…

Je ne cacherai à personne que cet improbable album fait de bric et de broc va malgré tout se vendre comme autant de petits pains, la faute à un système digestif totalement dévasté par les excès et les médicaments qui provoquera le décès de l’icône de Memphis, et une ruée des fans sur tout ce qui concerne leur idole. Il est donc multi platine, malgré une valeur très médiocre. Un des skeuds les plus mollassons du King et de toutes ses musiques. Je ne vous le conseille pas, même si je mets un 2 étoiles pour les reprises de Kristofferson et « I Can't Stop Loving You ».

A lire aussi en POP par ERWIN :


Billy JOEL
52nd Street (1978)
Honnêtement excellent




Tori AMOS
Little Earthquakes (1992)
Flamboyante rouquine


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Welcome To My World
2. Help Me Make It Through The Night
3. Release Me
4. I Really Don't Want To Know
5. For The Good Times
6. Make The World Go Away
7. Gentle On My Mind
8. I'm So Lonesome I Could Cry
9. Your Cheatin' Heart
10. I Can't Stop Loving You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod