Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eddie Cochran , Gene Vincent , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Elvis PRESLEY - Elvis Christmas Album (1957)
Par ERWIN le 18 Juillet 2011          Consultée 2365 fois

Vous croyez au père Noël vous ? Bah moi non plus. Qu’est-ce donc que cet étrange engin non identifié tout rouge avec des cadeaux dessus ? Elvis, connu comme le King depuis peu, sacrifie à la tradition américaine en nous sortant un album de chansons de Noël. Dois-je le confesser ? Je n’ai pas acheté cet album, non, je suis passé directement de Loving you à Elvis gold records I.
C’est le disque de tous les problèmes : il s’avère par exemple que c’est l’album le plus vendu de la carrière d’Elvis… En termes officiels, c’est même le seul qui passe la barre des 20 millions d’unités vendues. Evidemment, c’est un skeud ou vous ne trouverez pas le moindre morceau de Rock, alors que la période est pour le King la plus riche de sa carrière en titres d’exception. Oui, voila, je ne suis pas à l’aise pour évoquer cet opus, seulement il fait partie de la discographie officielle… Impossible de le laisser de coté même si la honte m’étreint au moment de débuter cette chronique. Un disque de Noël, je peux même pas parler de nanas ou dire des conneries pour me dédouaner de ma méconnaissance ou plutôt de mon désintérêt pour ce skeud.

Sauvé ! Il y a là une reprise de choix : « White christmas » du regretté Bing Crosby, soit le single le plus vendu de l’histoire de la musique avec 50 millions d’unités, comparez cela aux 33 millions d’Elton John pour la mort de sa pote princesse et vous comprendrez aussitôt la taille du phénomène. Car la version du King est superbe, nonobstant les efforts démesurés de Irving Berlin son compositeur pour empêcher les radios de la diffuser. Franchement conseillée à toutes les oreilles, cette chanson est une part d’histoire.
Dans le même ordre d’idée, la présence du giga classique « Silent night » est intéressante. Elvis s’en sort plutôt bien. L’œuvre étant indémodable et farouchement belle, il était difficile pour un chanteur d’exception de ne pas s’en sortir. Elle est là, et elle est belle.

Jerry leiber et Mike Stoller, ses compositeurs attitrés, portent pour cette livraison « Santa claus is back in town », ou Elvis revient à ses trémolo de rockeur pur et dur malgré les chœurs d’opérette des Jordanaires qui sabordent la chanson avec des « christmas » en arrière plan dignes d’une chorale gériatrique. Pour le moins c’est un vague effort un peu rock sur ce disque de sucreries. Ils sortent aussi de leur chapeau défraichi « Blue christmas », qui rappellera un mix foireux entre « Don’t » et « Treat me nice ». Oubliez là vite, elle contient notamment des chœurs féminins absolument horripilants.

« Santa bring my baby back to me » est un rock mid tempo sympatoche, avec pour seul handicap de parler du père Noel là ou Elvis parle en général de nanas. Certes il demande au père Noël de lui ramener sa dernière conquête mais le résultat sonne particulièrement ridicule

Sinon dans le tiercé pas gagnant du tout nous disposons de plusieurs morceaux de Gospels dans cette surprenante mouture de la musique Rock’n’roll des années cinquante… On aurait du s’en douter… Dont cette version ultra mollassonne de « O’ Little town of bethleem », durant laquelle vous aurez du mal à garder votre calme. Pour « It’s no secret », c’est le contraire, vous risquez avant tout de vous endormir puis de rapidement cauchemarder. Quel blagueur cet Elvis tout de même… Puis c’est la grosse artillerie avec « Take my hand precious Lord »… En français, c’est tellement grotesque que je vous laisse traduire les paroles vous-même, la honte étreint mes doigts en cet instant difficile pour tout fan d’Elvis qui se respecte. Dans la continuité liturgique « Peace in the valley » permet toutefois à notre rockeur préféré de s’en sortir avec les honneurs, sa performance vocale y est éblouissante… Ouf !

Il fallait la faire, elle est faire. Permettez-moi désormais de me reposer pour attaquer le volume II des œuvres d’Elvis déguisé en père Noël… Si, il y en a une deuxième fournée, 13 ans plus tard, alors qu’Elvis est en pleine crisette Gospelisante. Craignez le pire !

La présence des deux standards permet malgré tout à cet album de Noel d’éviter la correctionnelle et ainsi d’atteindre les deux étoiles. Bien payé !

A lire aussi en POP par ERWIN :


Elvis PRESLEY
Fool (1973)
Toujours le meilleur




SEAL
4 (2003)
Un sacré bel album


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Santa Clause Is Back In Town
2. White Christmas
3. Here Comes Santa Claus
4. I’ll Be Home For Christmas
5. Blue Christmas
6. Santa Bring My Baby Back
7. O Little Town Of Bethleem
8. Silent Night
9. Peace In The Valley
10. I Believe
11. Take My Hand Precious Lord
12. It Is No Secret



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod