Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eddie Cochran , Gene Vincent , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Elvis PRESLEY - Aloha From Hawaï (1973)
Par ERWIN le 17 Janvier 2012          Consultée 2121 fois

Vous avez maté la pochette les gars ? Ca vous parle ? Avouez que vous avez déjà vu ce skeud dans la discothéque de vos parents en format vinyle, ce double disque légendaire : le seul et unique « Aloha From Hawaï » ? Non ?!?!? Comment ça, non ?! Vous sortez d’où ? Cette œuvre fait partie de l’inconscient collectif, de la grande culture populaire du vingtième siècle, par extension, un des opus les connus de l’histoire de la musique, parce que c’est Elvis, parce que c’est Hawaï, parce que c’était retransmis par sattelite, parce que parce que parce que… !

On trouvera des dizaines de raisons d’évoquer cet objet, qui avec des larmes dans les yeux qui avec curiosité en matant la photo du king pour voir s’il est si gros que ça –Elvis commence réellement à grossir en 1977 quelques mois seulement avant son décès, lors de son autopsie il pèse 235 livres soit 106 kilos, certes en surpoids, mais bien loin du monstrueux obèse que l’imagerie populaire se plait à décrire. Pas un problème, les fans d’Elvis sont habitués à voir lé vérité travestie. Bref, la chronique d’aujourd’hui porte sur le mythique concert d’Elvis, le plus connu… Tellement connu d’ailleurs qu’en regardant la set list, je me suis rendu compte que je ne connaissais absolument pas son contenu… Comme quoi… Je m’attendais à une avalanche de classiques rock, en fait pas vraiment. Et c’est bien là que réside l’intérêt du skeud, car passées les gargantuesques crises d’hystérie insupportables des fans féminines en état de démence avancée, les bagarres de septuagénaire autour des écharpes lancées par le King, il faut bien admettre que le reste n’est pas bien emballant. C’est décidé, voyons un peu de quoi il retourne en matière de chansons.

L’introduction de STRAUSS « Zarathoustra » enchaine comme dab sur le classique « See see rider » qu’Elvis interprète lors de quasiment tous ses concerts. Cette version est classique.
Les grands rocks classiques j’y viens donc : nous avons là « Hound dog » et …les autres sont absentes… certes « Johnny Be Good » « Fever » et « Blue suede shoes » sont présentes mais ce ne sont pas des classiques d’Elvis, un peu plus loin nous voyons avec plaisir le medley composé de « Long tall Sally » et « Whole lotta shakin is goin on », du Little RICHARD et du Jerry Lee LEWIS…Finalement il ne reste que « A big hunk of love », super titre , un des plus agressifs d’Elvis dans les fifties, mais au résultat c’est fort peu…

Du coup, nous constatons que « Burning love » et « Suspicious mind », deux de ses plus récents succès sont là. Les franchouillards auront le plaisir et l’avantage d’entendre les versions américaines des classiques de Claude FRANCOIS et de Gibert BECAUD : « Comme d’habitude » - « My Way »- et « Et maintenant » -« What now my love-. Toujours étonnant d’entendre Elvis reprendre des chansons françaises. Ces version sont assez réussies sans être transcendantes.. Pour le reste, c’est un pot pourri mêlant le Gospel « You gave me a mountain » , le Beatles avec la reprise de Georges HARRISON « Something », le slow ultime avec « Can’t help falling in love », et des incursions dans le répertoire basique du King avec « Love me » ou «I’m so lonesome I could cry ».

Tout cela ne révolutionnera pas vos esgourdes. Mais c’est LE classique Live du King de toutes les musiques. Si vous êtes contre les Best of et que vous voulez un produit identifiable et sympa traversant toute la carrière d’Elvis, que vous n’êtes pas un inconditionnel des fifties et que les golden records ne vous séduisent pas, alors ce disque, même s’il n’est pas fait pour vous, est néanmoins taillé pour votre discothèque, si elle se respecte !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


BANDE ORIGINALE DE FILM
Pulp Fiction (1994)
De la bombe, rien que de la bombe




Elvis PRESLEY
Elvis' Golden Records (1958)
Le meilleur d'Elvis


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Introduction: Also Sprach Zarathustra
2. See See Rider
3. Burning Love
4. Something
5. You Gave Me A Mountain
6. Steamroller Blues
7. My Way
8. Love Me
9. Johnny B. Goode
10. It's Over
11. Blue Suede Shoes
12. I'm So Lonesome I Could Cry
13. I Can't Stop Loving You
14. Hound Dog
15. What Now My Love
16. Fever
17. Welcome To My World
18. Suspicious Minds
19. Introductions By Elvis
20. I'll Remember You
21. Long Tall Sally/whole Lotta Shakin' Goin' On
22. An American Trilogy
23. A Big Hunk O' Love
24. Can't Help Falling In Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod