Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1968 Shades Of Deep Purple
  The Book Of Taliesyn
1969 Deep Purple
1970 In Rock
1971 Fireball
1972 Machine Head
  Made In Japan
1973 Who Do We Think We Ar...
1974 Burn
  Stormbringer
1975 Made In Europe
  Come Taste The Band
1984 Perfect Strangers
1987 The House Of Blue Lig...
1990 Slaves And Masters
1993 The Battle Rages On
1994 Smoke On The Water
1996 Purpendicular
1998 Abandon
2000 Live At The Rotterdam Ah...
2003 Bananas
2005 Rapture Of The Deep
2012 The Official (overseas) ...
2013 Now What?!
  Perfect Strangers Live
2014 The Official (overseas) ...
2017 Infinite
 

- Style : Thin Lizzy, Electric Sandwich, Uriah Heep, Eloy, Led Zeppelin, Scorpions
- Membre : California Breed, Msg, Flying Colors, Gary Moore , Kansas, Rainbow, Billy Cobham , Tony Iommi , Black Sabbath, Captain Beyond, Who Cares, Blackmore's Night, Ian Gillan , Tommy Heart , Ozzy Osbourne
- Style + Membre : Glenn Hughes , Joe Lynn Turner , Warhorse, Whitesnake
 

 Site Officiel (754)
 The Deep Purple Appreciation Society (633)

DEEP PURPLE - Bananas (2003)
Par GEGERS le 10 Février 2015          Consultée 1301 fois

Le départ de Jon Lord, officiellement démissionnaire afin de poursuivre ses projets personnels, officieusement lassé des tournées devenues incompatibles avec une santé de moins en moins solide, laisse DEEP PURPLE dans l'embarras, Ian Paice devenant alors l'unique membre originel du groupe. Ian Gillan, pas le dernier des boute-en-train, aime à évoquer ce départ comme le seul moment où DEEP PURPLE et un de ses membres se sont quittés en bons termes. Pour autant, le combo ne mettra que peu de temps à lui trouver un remplaçant, en la personne de Don Airey. Seul et unique choix du groupe, qui ne désire par organiser d'auditions, le claviériste voit son recrutement s'effectuer en douceur, de manière très naturelle, à l'issue d'une répétition donnée dans un petit club anglais. Airey aura très tôt à coeur de ne pas jouer les jokers ou les remplaçants de luxe, apposant sa patte personnelle dès les premiers concerts donnés avec le groupe au printemps 2002, qui le voit agrémenter le classique "Highway Star" d'incursions classiques issues des répertoires de Bach et Mozart. Et si l'été 2002 voit le nouveau venu partager la scène avec son prédécesseur, le temps de quelques shows célébrant la carrière du sieur Lord, Airey saura d'emblée s'affirmer, désireux de ne pas faire de figuration ou de participer à l'essoufflement du groupe britannique.

Et finalement, c'est bien Don Airey qui se fait le plus performant sur ce Bananas, bien aidé par un Steve Morse en pleine bourre. En effet, ce sont les derniers arrivés qui portent sur leurs épaules un album que l'on pourrait négligemment qualifié de "fonctionnaire", tant son contenu sonne de manière prévisible. Disons que ce 17è album studio de DEEP PURPLE est très confortable, dans le sens où les morceaux proposés témoignent d'une audace réduite à son minimum. Il est évident que le groupe n'a plus rien à prouver, depuis son retour en grâce dans la deuxième moitié des années 90. Toujours est-il que Bananas génère des frustrations plus qu'il n'offre matière à satisfaction. Il est évident que "Walk On", blues lent et délicat de plus de sept minutes, prétexte à de nombreuses envolées instrumentales, est le délectable témoignage d'un groupe bien loin d'avoir dit son dernier mot. Dans un registre varié, nombre de titres fonctionnent vraiment bien, et se font plus marquants que n'importe quel titre d'Abandon. Ainsi, la ballade "Haunted", qui voit pour la première fois Ian Gillan être épaulé d'une choriste, en l’occurrence la chanteuse Beth Hart, s'en tire avec les honneurs grâce à une délicatesse semi-acoustique et un refrain percutant. Plus enlevé, "Silver tongue" se fait groovy et entraînant, la guitares de Steve Morse et les claviers de Don Airey se mêlant sur des ambiances agressives que DEEP PURPLE maîtrise si bien.

Le reste peine à flamboyer avec la même force. Entraînants et réussis, "House of Pain" et surtout "I got your number", qui se pose en référence directe aux grands classiques des années 70, témoignent d'un groupe qui, s'il n'a pas perdu de son talent, ne réussit pas à éblouir l'auditeur, la faute à des ambiances aux allures de redite. "Razzle Dazzle", un peu pataud et engoncé dans des apparats rock "funky" qui l'alourdissent, ou le morceau-titre "Bananas", qui pour le coup surprend par son ambiance foncièrement rock et son harmonica prédominant, ne laissent pas de souvenir impérissable. Certes, le duo claviers / guitare en deuxième partie de morceau est un sympathique moment de bravoure, témoignage d'une belle entente entre Morse et Airey, qui portent le morceau sur leurs épaules. Légèrement ridicule avec ses "Yeah yeah" qui se veulent dans le coup, "Doing it tonight" prête plus à sourire qu'il ne séduit. Ainsi, la toute fin d'album ne soit voit que relevée par le court instrumental final, "Contact Lost", composé par Morse en hommages aux astronautes victimes de l'accident de la navette Columbia, en février 2003.

Un album de DEEP PURPLE bon, sans plus, voici ce qu'est Bananas, dont les quelques flamboyances n'éclipsent pas une tendance à l'auto-satisfaction et à la fainéantise. Il faudra attendre l'album suivant, l'excellent Rapture of The Deep, pour que le MK VIII prenne véritablement ses marques et livre un opus à la fois novateur et inspiré. Un album "pour la collec'".

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Forever And A Day (2015)
100 minutes pour 50 ans




BLUE ÖYSTER CULT
Secret Treaties (1974)
Le dernier de la période "noir et blanc"

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Ian Gillan (chant)
- Steve Morse (guitare)
- Roger Glover (basse)
- Don Airey (claviers)
- Ian Paice (batterie)


1. House Of Pain
2. Sun Goes Down
3. Haunted
4. Razzle Dazzle
5. Silver Tongue
6. Walk On
7. Picture Of Innocence
8. I Got Your Number
9. Never A Word
10. Bananas
11. Doing It Tonight
12. Contact Lost



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod