Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (5 / 33)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Trust No One, Blackmore's Night, Bernard Benoit
- Membre : Gtr, Hiromi, 801, The Sallyangie
 

 Site Officiel (2347)
 Tubular.net (2457)

Mike OLDFIELD - Tubular Bells (1973)
Par MARCO STIVELL le 30 Décembre 2010          Consultée 808 fois

Tubular Bells, un nom qui est tellement ancré dans le mythe qu'il finit par faire monter la polémique. Et encore, là nous parlons du premier, le seul légitime aux yeux d'une partie du public. Dans mon cas, ce premier volume a eu (et a toujours) le malheur d'être arrivé après son homonyme de 2003.
Au final, je ne le sous-noterai pas pour ça, mais il faut bien reconnaître que passer de l'un à l'autre, dans n'importe quel sens, n'est pas chose aisée. Le plus ancien comporte le charme de ses imperfections (en particulier un truc auquel je n'ai jamais adhéré, le "choeur nasal" juste après la partie blues de la partie I) et de la première oeuvre. On se plait à imaginer Mike à vingt ans, expérimentant et faisant ses petites trouvailles, malgré la polémique qui entoure le thème de l'ouverture. Mike a peut-être volé un moment musical important pour sa carrière, mais pas son succès - rappelons que pour beaucoup de gens, ce thème c'est "L'exorciste" - et encore moins son talent. Le thème d'introduction a beau être long, ce n'est pas non plus le moment le plus marquant du disque (rien que sa modulation en majeur fait un plus grand effet) qui reste rempli de belles trouvailles mélodiques. Il n'y a bien que le rock de l'homme des cavernes qui restera toujours un moment énigmatique, amusant à défaut d'être explicable au milieu du reste. Sinon tout le reste ou presque, c'est archi-mélodique et si la première partie est remarquable pour sa diversité, on préfèrera encore la seconde plus apaisante (malgré vous-savez-quoi) ainsi que son final qui reprend le traditionnel "The Sailor's Hornpipe".
Il est juste dommage que l'on ait fini par limiter Mike à ce (grand) disque, même si sans critiquer l'artiste, il a toujours essayé de "revenir" sur ce vieux succès.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


KARNATAKA
Strange Behaviour (2004)
La bonne attitude en live




CURVED AIR
Air Cut (1973)
Pop-rock progressif à son meilleur


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
   BAKER
   MARCO STIVELL
   WALTERSMOKE

 
   (4 chroniques)



- Mike Oldfield (presque tout: guitares, etc.)
- Jon Field (flutes)
- Steve Broughton (batterie)
- Viv Stanshall (voix)
- Sally Oldfield (choeur)
- Mundy Ellis (choeur)


1. Part One
2. Part Two



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod