Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK/NEW WAVE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1969 Pretties For You
1970 Easy Action
1971 Love It To Death
  Killer
1972 School's Out
1973 Billion Dollar Babies
  Muscle Of Love
1974 Greatest Hits
1975 Welcome To My Nightma...
1976 Alice Cooper Goes To ...
1977 Lace And Whiskey
  The Alice Cooper Show
1978 From The Inside
1980 Flush The Fashion
1981 Special Forces
1982 Zipper Catches Skin
1983 Dada
1986 Constrictor
1987 Raise Your Fist And Y...
  The Nightmare Returns
1989 The Beast Of Alice Coope...
  Trash
1990 Trashes The World
1991 Hey Stoopid
1994 The Last Temptation
  The Last Temptation
1997 A Fistful Of Alice
1999 The Life And Crimes Of A...
  Welcome To The Nightmare...
2000 Brutal Planet
  Brutally Live
2001 Dragontown
  The Definitive Alice Coo...
2003 The Eyes Of Alice Coo...
2005 Dirty Diamonds
2006 Live At Montreux 2005
2008 Along Came A Spider
2009 Keepin' Halloween Alive
2010 Theatre Of Death : Live ...
2011 Welcome 2 My Nightmar...
2014 Raise The Dead: Live Fro...
2017 Paranormal
2021 Detroit Stories
 

- Style : Aerosmith
- Membre : Black Star Riders, Suicidal Tendencies
 

 Site Officiel (637)

ALICE COOPER - Flush The Fashion (1980)
Par NESTOR le 1er Septembre 2021          Consultée 177 fois

Avec Flush The Fashion nous entrons de plain pieds dans la période la plus trouble, du point de vue artistique, d’Alice COOPER. Après un From The Inside (1978) pétris de qualités mais commercialement très décevant, Alice COOPER opère un profond changement d’orientation. Terminées les ambiances intimistes et les musiques pompeuses, le chanteur décide de prendre en marche le train de la dernière mode musicale du moment, la New-Wave. Quitte à se lancer dans une tentative, qui me semble assez maladroite et pathétique, de modernisation de sa musique.

A l’image du relookage de son nom qui devient ALICE COOPER’80 sur la pochette du disque (comme pour s’auto-convaincre qu’il est toujours d’actualité ?), il incorpore d'importantes couches de synthétiseurs dans ses compositions et raccourcit considérablement la durée des titres (la moyenne étant proche de 2:50). Probablement dans l’espoir de les voir diffuser en radio. Malgré ces tentatives, Alice semble cette fois-ci vraiment au bout du rouleau et ne plus savoir que faire pour relancer sa carrière.

Il fait alors appel à Roy Thomas Baker, producteur du dernier album du groupe The CARS qui, oh surprise, vient tout juste d'atteindre la 3ème position des charts US. L’empreinte de Baker est plus que prégnante, et le résultat est un mélange assez maladroit du sens de la mélodie d’Alice COOPER et des sonorités synthétiques alors en vogue. De manière assez symbolique et ironique, le premier titre de "Flush the Fashion" est une reprise d’un groupe nommé The Music Machine. Cela résume bien l’orientation que tente de prendre le chanteur en s’inspirant des groupes New-Wave de l’époque.

Le résultat se révèle être assez décevant. Les compositions sont faibles, l’orchestration poussive et l’inspiration ne semble jamais avoir été invitée lors de la conception de cet album. Tout au plus peut-on trouver quelques attraits aux riffs de "Clones", à l’ambiance stupide et cocasse d’"Aspirin Damage", et à un "Leather Boots" qui, bien que très court, se révèle très réussi. Restent les textes, mélange d’humour cynique, de provocation et d’introspection, qui sont comme toujours chez Alice COOPER, d’un très bon niveau.

Mais au final, vraiment pas de quoi fouetter un chat.
Toutefois, il y a un facteur de réjouissance : cet album est le plus court de toute la carrière d’Alice COOPER. Comme quoi, cet homme n’est pas foncièrement mauvais.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


ALICE COOPER
A Fistful Of Alice (1997)
Bon disque live, bien qu'un peu sage




TRUST
Paris By Night (1988)
Enorme premier album live.


Marquez et partagez





 
   NOSFERATU

 
   NESTOR

 
   (2 chroniques)



- Alice Cooper (chant)
- Davey Johnstone (guitares)
- Fred Mandel (guitares, claviers, chœurs)
- Dennis Conway (batterie)
- 'cooker' John Lopresti (basse)


- talk Talk
- clones
- pain
- leather Boots
- aspirin Damage
- nuclear Infected
- grim Facts
- model Citizen
- dance Yourself To Death
- headlines



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod