Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1969 Pretties For You
1970 Easy Action
1971 Love It To Death
  Killer
1972 School's Out
1973 Billion Dollar Babies
  Muscle Of Love
1974 Greatest Hits
1975 Welcome To My Nightma...
1976 Alice Cooper Goes To ...
1977 Lace And Whiskey
  The Alice Cooper Show
1978 From The Inside
1980 Flush The Fashion
1981 Special Forces
1982 Zipper Catches Skin
1983 Dada
1986 Constrictor
1987 Raise Your Fist And Y...
  The Nightmare Returns
1989 The Beast Of Alice Coope...
  Trash
1990 Trashes The World
1991 Hey Stoopid
1994 The Last Temptation
  The Last Temptation
1997 A Fistful Of Alice
1999 The Life And Crimes Of A...
  Welcome To The Nightmare...
2000 Brutal Planet
  Brutally Live
2001 Dragontown
  The Definitive Alice Coo...
2003 The Eyes Of Alice Coo...
2005 Dirty Diamonds
2006 Live At Montreux 2005
2008 Along Came A Spider
2009 Keepin' Halloween Alive
2010 Theatre Of Death : Live ...
2011 Welcome 2 My Nightmar...
2014 Raise The Dead: Live Fro...
2017 Paranormal
2021 Detroit Stories
 

- Style : Aerosmith
- Membre : Black Star Riders, Suicidal Tendencies
 

 Site Officiel (600)

ALICE COOPER - Freak Out (1985)
Par NESTOR le 14 Mars 2021          Consultée 349 fois

C'est peu dire que les débuts discographiques d’ALICE COOPER furent loin d’être convaincants. Mais, malgré un premier album, Pretties For You (1969), plus que quelconque, la renommée scénique du groupe est, elle, rapidement très bonne. A grands renforts de provocations, de délires instrumentaux et de mise en scène théâtrale, la bande à Vincent FURNIER se forge en effet très vite une excellente réputation. Il était dès lors logique de se réjouir d’écouter un témoignage "live" de cette période.
Malheureusement, ce n’est pas avec ce Freak Out qu’ALICE COOPER marquera l'histoire de la musique.
En effet, ce disque, sorti principalement en France et en Grèce, ressemble bien plus à un bootleg qu'à un album de haute volée.

Enregistré lors du Toronto Peace Festival, en septembre 1969, ce disque pâtit d’un son assez faiblard, à tel point qu'il est parfois difficile de le considérer comme un album officiel. Comme cela était déjà le cas avec leur premier album studio, la voix d’ALICE y est méconnaissable. Plus gênant encore, le groupe donne le sentiment de découvrir ses instruments en même temps que nous leurs interprétations. La cacophonie est totale et même un cochon ne retrouverait pas ses petits dans cette marmite en fusion d’où jaillissent des beuglements horripilants et des errements psychédéliques bien mal maitrisés.

Même le support ne saura trouver grâce à vos yeux. Ce disque est en effet proposé avec des noms, des packagings et des ordres de chansons différents. L’homogénéité n’est même pas de mise puisque à côté des 6 titres capturés lors de ce concert à Toronto se trouvent deux morceaux, "Goin' To The River" (une reprise de Fats Domino) et "Ain't That Just Like A Woman" (le seul titre potable de l’album), qui ne sont pas tirés de la même session. Il se dit que certains de ces titres ne seraient d'ailleurs même pas interprétés par ALICE COOPER, mais par le bluesman Ronnie Hawkins.
Il faut dire qu’à l’occasion de ce concert la prestation du groupe ne dépasse pas de beaucoup les 12 minutes, et que malgré ces "bonus", le disque plafonne à 20 minutes (!!).
Loin de s'en plaindre, nous considérons que c'est amplement suffisant et met bien en exergue la phrase de Franck ZAPPA au sujet de ses protégés de l’époque : "un groupe capable de vider une salle de concert en moins d'un quart d'heure ne peut pas être foncièrement mauvais". Mouais... faut voir...
Trois points sur les 15 possibles pour ses trois premiers album par ordre chronologique, il va sans dire que l'avenir artistique d'ALICE COOPPER n'était pas une évidence à l'entame des années 70. Et il était bien difficile en 1970 de miser un kopeck sur l'avenir de ces piètres musiciens. Comme quoi, il y a toujours de l'espoir.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


ALICE COOPER
Trash (1989)
Alice enfile les hits comme les perles




TRUST
Dans Le Même Sang (2018)
L’album de la rédemption ?


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Alice Cooper (chant)
- Dennis Dunaway (basse)
- Glen Buxton (guitare)
- Michael Bruce (guitare)
- Neal Smith (batterie)


1. Ain't That Just Like A Woman
2. Painting A Picture
3. Instrumental
4. I've Written Home To Mother
5. Freak Out Song
6. Goin' To The River
7. Nobody Likes Me (freak Out)
8. Science Fiction



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod