Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Ted Nugent

Rod STEWART - Soulbook (2009)
Par ERWIN le 21 Juillet 2018          Consultée 128 fois

On n'en peut plus, Rod. Pitié ! Arrête ! Voila le...heu... septième tome des reprises de la superstar anglaise, et ça commence à faire mal. Le seul point positif, c'est qu'on en a terminé avec les roucoulades du great american songbook. Disons-le tout net, mr Rod STEWART n'est pas taillé pour les grands standards ricains. Il ne s'en est pas mieux sorti en reprenant les standards du rock. Allez, un peu de courage et voyons ce qu'il a fait des classiques de la soul, en attendant de voir ce qu'il fera des hits du Reggae puis pourquoi pas du Hard rock. Pour ajouter au piment, on a mis là une photo en noir et blanc, pour mieux souligner la démarche de l'artiste ! Car oui, chers amis, tout ceci est de l'art !

Vous allez voir que tous les gros sont de la partie. On débute ce best of de la soul avec les FOUR TOPS et "It's the Same old song", dans un ensemble plutôt honorable. Dans les bonnes surprises de ce skeud, j'ai fait le tri et voilà ce qui ressort de mes puissantes analyses : la joyeuse version de " Love train " secoue bien les neurones et rien que pour ça on est heureux, un bon point pour notre Rod, les O'JAYS n'en prendront pas ombrage, celle-ci tient son rang. L'oublié Jimmy RUFFIN est présent avec son titre de gloire "What becomes of the broken hearted". L'ambiance est réussie avec une jolie gratte fluide qui tient la baraque. Rod s'y sent bien. Quelle merveille ai-je envie de dire ! Tiens, du Sam COOKE avec l'immense standard qu'est "Wonderful world", et le Roderick s'en sort avec les honneurs. Jackie WILSON avec "Higher and higher" au traitement bien swingant, est sympa. On ne fait pas dans la dentelle avec notre fan de foot. Stevie WONDER passe à la casserole avec "My cherie amour", mais à nouveau, l'analyse se révèle clémente.

Mais tout n'est pas parfait, loin s'en faut ! Je ne suis pas fan de la "Rainy night in Georgia" de Tony Joe WHITE avec ses petits effets jazzy pop. Les TEMPTATIONS sont de la partie comme il se doit, mais même si Rod fait des efforts, il lui est complexe d'envisager le smooth de ce titre qui doit autant à la soul qu'à la pop. Ah, Smokey ROBINSON est là aussi. L'Angliche est gonflé ! "You've really got a hold on me" n'est pas vilaine pour deux ronds, mais il me semble que les marrons ne sont pas tirés du feu sur le classique "Tracks of my tears". "If you don't know me by now" écrit par Patty LABELLE, repris par MELVIN and the BLUE NOTES puis bien sûr par SIMPLY RED qui le portera à nouveau au pinacle des grandes chansons de l'histoire. Comment dire, cette version, sans être honteuse, n'existe pas face à celle de Mick Hucknall.

Nous avons aussi deux duos dans cet opus. Cocorico ! Rod choisit de reprendre notre Gilbert BECAUD avec son "Je t'appartiens". Enfin plutôt le "Let it be me" popularisé par les EVERLY BROTHERS, on a pensé judicieux de jouer la carte du duo pour reprendre les icônes américaines avec Jennifer HUDSON, mais on ne refait pas impunément les EVERLY. On a convié Mary BLIGE pour la reprise de "You make me feel brand new", le hit des STYLISTIC de 74. Ah, certains ont passé des bons moments sur ce slow superbe. Hélas, la présence de la diva a tendance à plomber l'ambiance à mon goût.

Globalement, les arrangements de cet hommage à la soul sont bien plus percutants et moins mainstream que ceux des American songbook. Evidemment, le résultat s'en ressent et nous vivons beaucoup mieux ces reprises. Les cuivres sont nonchalants et le ton de Rod se porte mieux avec ce type de musique ! Je recommande donc l'écoute de cet opus s'il vous faut absolument faire un cadeau à vos amis fans de Rod et de musique mainstream pour les soirées bobos du samedi soir. Tout ceci est très écoutable et certains titres sont parfaitement restitués. Cela nous change, bravo Rod !

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par ERWIN :


Robbie WILLIAMS
Swing When You're Winning (2001)
Super gai et réussi.




George MICHAEL
Symphonica (2014)
Georges en live


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. It's The Same Old Song
2. My Cherie Amour
3. You Make Me Feel Brand New
4. Higher And Higher
5. Tracks Of My Tears
6. Let It Be Me
7. Rainy Night On Georgia
8. What Becomes Of The Broken Hearted
9. Love Train
10. You're Really Got A Hold On Me
11. Wonderful World
12. If You Don't Know Me By Now
13. Just My Imagination



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod