Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Ted Nugent

Rod STEWART - Tonight I'm Yours (1981)
Par ERWIN le 30 Mars 2016          Consultée 945 fois

Tout est en place pour vivre les giga succès des années 80 pour Rod the Mod. En un mot comme en cent : "tout va pour le mieux". On a un peu perdu le décompte des nanas de Rod ainsi que celui de ses enfants illégitimes. Les autres sont moins nombreux, seulement 8, pensez, mais ils reviennent peut-être moins cher en alimonies finalement. Sacré Rod ! Donc, attention camarade, nous sommes restés avec une impression mi figue mi raisin sur le dernier opus. Il y avait des fillers, oui oui oui. Donc nous attendons avec ce 11eme album un retour à la proverbiale qualité des seventies, c'est dit ! Cela dit, la tof de couv nous présente un Rod plus star que jamais, arborant sa superbe coupe "à la rod", guère engageant !

Alors, des singles comme s'il en pleuvait ! Bien sûr, nous sommes immédiatement un brin dépités en entendant les rythmes pseudos synth pop de "Tonight I'm yours". C'est devenu évident sur ce titre, le succès de la new wave influence le mod. Cette compo est naze. Espérons juste qu'il ne s'agit que d'un gimmick taillé pour monter aux sommets du billboard. Hélas, nos espoirs fondent comme neige au soleil avec l'arrivée du deuxième single, une espèce de mid tempo avec une batterie en carton -Merci Carmine - aimablement prénommé "Young turks". Un titre à peu près insupportable, un de ses pires. Le blondinet n'est pas fait pour la soupe populaire décidemment - Ouais, avec son train de vie on s'en serait douté -. Bah tentez l'écoute, vous allez voir, vous risquez fort d'avoir des idées de ball trap.

Nous continuons avec les singles... Le 3eme est "How long", un mid tempo vaguement slow pour emballer. Là encore, c'est assez mauvais. Le rythme fonky poursuit l'aventure sur "Jealous", qui rappelle à nouveau les STONES à la même époque genre "Undercover", voyez, pas leur meilleur. Dieu merci, Rod STEWART a du goût, et il aime à reprendre les succès de ses idoles. Ici Bob DYLAN avec "Just like a woman"... Sympa, même si on n'alignera pas cette version sur l'originale... Et le niveau remonte enfin sur le dernier single - le sixième putain !! - un rock'n'roll de belle facture intitulé "Tora tora tora" qui dépote, lui, en revanche et tient fort bien la route.

La reprise du rock'n'roll trio des frères BURNETTE "Tear it up"" est une vraie tuerie, on se croirait en 56, et Jeff BECK qui n'est pas là ! Il a dû en faire une jaunisse ! Mais je ne suis pas fan de "Only a boy" même si cela sonne americana. Enfin, on retrouve Bernie Taupin, l'homme derrière Elton JOHN, sur deux titres : le super variétoche "Sonny", qui a très mal vieilli ainsi que sur la conclusion de l'album "Never give up on love", sympa mais pas transcendant.

Bien, faisons les comptes... Je sauve du naufrage le superbe "Tora tora tora", et les deux reprises de DYLAN et des BURNETTE. Ouais... Pas l'extase. Voici donc l'opus le plus faible de Rod jusqu'à présent. Ce n'est certes pas inécoutable, mais il y a un net relâchement dans la qualité des compositions puisque tout ou presque est "fait main" sur cet opus. Cela devait arriver. Malgré les onze millions d'albums vendus, voici la première oeuvre médiocre de Rod STEWART.

A lire aussi en POP par ERWIN :


Tori AMOS
Abnormally Attracted To Sin (2009)
Le péché, c'est bon




STING
Brand New Day (1999)
Toujours au sommet


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Tonight I'm Yours
2. How Long
3. Tora Tora Tora
4. Tear It Up
5. Only A Boy
6. Just Like A Woman
7. Jealous
8. Sonny
9. Young Turks
10. Never Give Up On A Dream



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod