Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Ted Nugent

Rod STEWART - A Spanner In The Works (1996)
Par ERWIN le 13 Juillet 2016          Consultée 635 fois

C'est le grand retour du Mod ! mais oui chers petits amateurs de l'histoire que vous êtes tous. Quatre longues années se sont écoulées depuis "Vagabond heart" en 91. Le temps passe pour tout le monde et oui ! Bien sûr, pour Rod, il ne passe pas "exactement" comme tout le monde, alors le voici tel qu'en lui-même, la robe de chambre brodée d'or fin, le pseudo trône sous son auguste séant. Le bon goût classique assuré ! Bienvenue chez les nouveaux riches ! Non, je ne sais pas où il en est de sa consommation de top model. Mais soyez sûr qu'il y en a un derrière l'appareil photo. Nous voici donc confrontés à un paquet indécent de reprises, tout ceci orchestré par le grand Trevor HORN.

Cinq Singles !!! La vache !! Il y en a qui ne doutent de rien. Nous débutons avec "Leave Virginia alone" de Tom PETTY. On reconnaît la rythmique folky. Sympa non ? On n'en dira pas autant de cette miévrerie sans nom qu'est "You're the star" qui filerait des boutons à tout amateur de musique qui se respecte. Plus sirupeux encore "This" vous donnera envie de jouer au balltrap avec le skeud. La suivante "Lady luck", composée par Carmine et le père Savigar dépote un peu plus avec son esprit celtique. Enfin, on retrouve l'hymne écossais pour la coupe d'Europe 96 avec "Purple Eater", et il faut admettre que ce traditionnel du répertoire scots le fait pas mal avec notre brave Roderick ! Pas de quoi se taper le derrière à suspension dirait une de mes ex !

Sinon on a une reprise de Chris REA avec "Windy town". Mais Rod est loin du smooth du natif de Middlesbrough et ça s'entend. Mais l'hommage reste sympa. Ya un DYLAN, comme souvent, cette fois, une vision mollassonne de "Sweetheart like you". On a aussi de la variétoche avec la reprise de THE BLUE NILE sur "The downtown lights"... sans intérêt. On retrouve les gimmicks habituels de Rod sur "Muddy Sam and Otis" qui se veut un hommage à ses idoles de la soul Super, oui super ! Mais est-ce bien raisonnable ? Je ne pense pas. On dirait du Lionel RICHIE mauvaise pioche ! Encore un hommage à Sam COOKE avec "Soothe me" qui est plutôt pas mal senti. Tout ceci n'est guère remuant.

Ah un Tom WAITS est présent ! Cool, voilà que ça déménage enfin un brin. On s'endormait bordel ! Ce blues mid tempo est un vrai plaisir des sens mais oui ! Enfin un peu de houblon là-dedans ! Et miracle, ya un DURAN DURAN dans le coin les gars mais oui ! Voyez plutôt un des rares titres à surnager ! Car ce "Delicious" se signale comme un des bons moments de cette livraison. Bien sûr, ça cause gonzesse ! Et Andy TAYLOR balance bien la sauce !

Quelques morceaux bien rock permettent à cet opus d'éviter la correctionnelle. On était tout proches ! Mais Rod parvient toujours à se sortir de ces mauvais pas. C'est une de ses grandes qualités, on déplore quelques erreurs dans sa disco, mais pas un seul naufrage ! Ceci explique sans doute la longévité de l'artiste ! Un 2 sans consistance, restons magnanime !

A lire aussi en POP par ERWIN :


NIAGARA
Religion (1990)
Diablesse




Tori AMOS
Unrepentant Geraldine (2014)
Aucune absolution !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Windy Town
2. The Downtown Lights
3. Leave Virginia Alone
4. Sweetheart Like You
5. This
6. Lady Luck
7. You're The Star
8. Muddy Sam And Otis
9. Hang On St Christopher
10. Delicious
11. Soothe Me
12. Purple Eater



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod