Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Ted Nugent

Rod STEWART - Smiler (1974)
Par ERWIN le 15 Mars 2016          Consultée 621 fois

Sacré Rod ! Nous étions habitués à des albums fort courts, composés pour moitié de ses jolies compos folk rock, et de quelques reprises bien péchues, sentant bon le stout et les fish'n'chips. Et v'là t'y pas que pour sa cinquième livraison, notre artiste passe une autre vitesse puisque nous trouvons dans cet opus pas moins d'une douzaine de titres ! Autant pour son statut de tarlouze faignasse du pub ! Pourtant, cet album va être sévèrement reçu par la critique - plus de reprises et ouais mon Rod - mais il va dépasser le million d'exemplaires vendus en atteignant la première place du billboard anglais. Ne vous énervez pas, la décision vous reviendra en fin de compte et c'est bien naturel.

On débute sur des charbons ardents avec "Sweet little rock'n'roller", bah y'a deux soluces, soit c'est ACDC, soit c'est Chuck BERRY.... Votre opinion ? Allez, je donne pas la réponse, faites votre choix, écoutez la song, vous allez voir, ça déchire ! Ouais, je sais, je vous sollicite pas mal car en principe, je dois guider votre choix au travers des discographies. Mais de temps en temps - bordel ! -, un chroniqueur doit savoir taper du poing sur la table, c'est comme dans un couple merde ! Alors écoutez-moi donc ce super titre et donnez vos réponses dans les commentaires pour voir si vous suivez un peu ! On ne s'arrête pas dans la débauche de son : sur "Hard road", on évolue dans la première division du glam rock de haute extraction. On croirait entendre les fondus de SLADE, si ce n'était les voix si distinctes de STEWART et de Noddy Holder. Ouais, ça dépote grave de grave. Bon, vous me direz, c'est une composition du frangin George Young, l'aîné de la fratrie plus haut citée, le leader des EASYBEATS, normal que ça tabasse ! Enfin, dans le genre on arrache nos fringues et on saute dans la piscine tout nus, voilà - par et avec le grand Elton JOHN - "Let me be your car" déménage drôlement. Ouais, c'est la fiesta sur cet album, ça bouge dans tous les sens.

Mais il y a aussi du plus calme dans le coin : "Bring it on home to me" donne à Rod l'occasion de placer sa voix sur un joli blues lent traité de manière mainstream, à la sauce seventies. Très joli. On remarquera aussi la présence discrète du scarabée Paulo Macca aux choeurs et à la compo sur le doux single "Mine for me". Sympa mais pas transcendant. Enfin, qui ne rêverait pas que Paul lui écrive une chanson ? Pour passer du coq à l'âne, on trouve aussi ici "A natural man", classique d'Aretha FRANKLIN. Pour l'instant, pas un album du Mod ne s'est fait sans sa reprise de Bob DYLAN. La voilà "Girl from the north country " ! Mais oui, vous ne le saviez pas, mais en fait, Rod est un folkeux, un vrai traditionaliste qui aime autant ses racines écossaises - zavez maté la couverture ? - qu'anglaises, ce n'est pas si fréquent. La chanson s'en trouve bien achalandée, ainsi transformée. Bravo !

Et puis allez, avouons le! Rod n'est finalement qu'un bon romantique de base. Voyez plutôt cette reprise de "I've grown accostumed to her face" en intru acoustique du grand Allan LERNER qu'on trouve sur l'éternelle BO de My fair lady. Tu peux bien te la péter avec tes mannequins de 1m85, tes bagnoles et ta coupe décolorée Rod, on a pigé, tu n'es qu'un sentimental effarouché !

Passons aux choses sérieuses : "Dixie toot" n'est pas une reprise !!! On reconnaît la patte de Ron Wood, les cuivres trépidants, un bel instant de gaieté. Mais oui, il y a aussi de l'original dans cet album, Rod est un pur, n'oubliez pas ! On a donc cette "Farewell", descendante de "Maggie may" composée par la même équipe avec Quiterton à la gratte, très chouette... Hein ? ouais, on retourne au pub les gars, c'est le moment de remplir les chopines. Et ne croyez pas que "Sailor" sonne ROLLING STONES les gens, arrêtez de faire vos incrédules. Mais non, ça sonne juste Ron Wood ! Très bien foutu, toujours avec des cuivres, la gratte bien raw, on tape du pied, on gueule, on est dans le pub quoi !
Bon y'a rien à faire, le Rod STEWART est au poil, même lorsqu'il ne s'embarrasse guère de détails. De la reprise en veux-tu en voilà, mais que de la bonne came, avec ce qu'il faut de talent pour se l'approprier. Un certain David BOWIE n'aura pas le même nez sur son vilain "Pins up" au même moment ! Cet album éreinté par la critique est du même tonneau que les précédents. Allez-y les yeux fermés. Mais méfiez-vous si vous avez une copine, ce coquin de Rod est capable de tout !

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Bryan ADAMS
Waking Up The Neighboors (1991)
Bryan des bois au pouvoir




TOM PETTY & THE HEARTBREAKERS
Mojo (2010)
Tout le mojo de Tom Petty


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Sweet Little Rock'n'roller
2. Lochinvar
3. Farewell
4. Sailor
5. Bring It On Home To Me
6. Let Me Be Your Car
7. A Natural Man
8. Dixie Toot
9. Hard Road
10. I've Grown Accustomed To Her Face
11. Girl From The North Country
12. Mine For Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod