Recherche avancée       Liste groupes



      
TRIO INSTRUMENTAL  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bernard Benoit
- Membre : Genesis, Squackett, Gtr, Quiet World

Steve HACKETT - Live Archive 05 (2005)
Par MARCO STIVELL le 27 Juillet 2018          Consultée 142 fois

Steve HACKETT publie en 2005 son Live Archive annuel, cette fois celui que l'on n'attendait plus, puisqu’il s’agit du premier en acoustique. Dix ans auparavant, il y a eu There Are Many Sides to the Night enregistré en configuration guitare-claviers, sans flûte donc, sans doute à cause de l'accident de voiture de John Hackett, le frère de Steve, qui lui a demandé des années pour se remettre. Il manquait donc un élément essentiel pour restituer la magie du chef-d'oeuvre Bay of Kings de 1983.

Depuis le début des années 2000 et le retour de cette configuration comme en témoigne le coffret Hungarian Horizons, on peut de nouveau apprécier cette musique qui nous manquait, surtout avec cette multitude de live rock et reprenant peu ou prou les mêmes morceaux. Live Archive 05 fait-il cependant doublon avec le coffret ? Pas le moins du monde.

Le premier CD est un peu spécial, il s’agit de la première partie de ce concert enregistré le 03 avril 2005 au Queen Elizabeth Hall de Londres, avec Steve HACKETT tout seul à la guitare. On connaît cela en studio, mais c’est avec un brin de perplexité que l’on imagine le rendu en live sur un long moment. En fait, ça ne change rien : si on aime ce qu’a fait Steve en studio, à savoir la quasi-totalité de Momentum et certains passages des autres albums acoustiques voire électriques, on n'est guère déçu.

Pour les néophytes toutefois, ce n'est peut-être pas la meilleure porte d’entrée. La moitié du disque est parsemée d’hommages et d'inédits pas forcément mémorables. Démarche certes intéressante et rendu agréable, mais il est évident que l’on s’y perd un peu. Les morceaux les plus accessibles restent ceux que l’on connaît déjà, "Horizons", "Skye Boat Song" et j’en passe. Bien souvent on ne s’attend pas à les retrouver au détour du chemin et les enchaînements peuvent paraître bizarres, comme celui des extraits de Metamorpheus (plutôt brefs, reprenant le thème principal) à "Bay of Kings".

On l’aura compris, ce premier CD, bien qu’à la hauteur de ce qu’on pouvait en attendre, risque de perdre les non-initiés et n’est pas le principal attrait du nouveau Live Archive. Passons au second, témoignage de la seconde tournée avec brother John et Roger King. On s’attend donc, d’une part à ce que le trio soit plus rôdé, d’autre part à une set-list plus affinée et une interprétation mûrie. Pour cela, aucun souci : Hungarian Horizons, bien que satisfaisant dans l’ensemble, pouvait sembler un peu trop "riche". Ici, la prestation ramenée à un seul disque se révèle encore plus diversifiée et aboutie en matière de compilation. C’est comme si les meilleurs moments du précédent live acoustique avaient été conservés, suscitant un enthousiasme tel qu’on ne peut s’empêcher de penser que c’est encore mieux réalisé ici.

Chose valable pour tous les titres-phares, acoustiques de base ou non : "Jacuzzi", "Hands of the Priestess", "Jazz on a Summer’s Night", "Ace of Wands", "The Journey"... En prime, on a de nouvelles surprises. En ce qui concerne les reprises de GENESIS, on redécouvre "After the Ordeal" morceau jugé trop souvent comme mineur de l'album Selling England by the Pound (1973). Il s’agit de la première partie seulement, ce qui est d’autant plus amusant quand on sait qu’il est arrivé à Steve HACKETT de jouer la seconde en concert avec GTR durant les années 80, et alors que GENESIS n'a jamais fait ni l'un ni l'autre ! L’enchaînement avec la fin de "There Are Many Sides to the Night" nous amène à côtoyer le sublime.

Il y a aussi "Hairless Heart", et l’on se dit qu’une flûte est au moins aussi agréable qu’un sax soprano, eu égard des dernières tournées rock. Pour finir, Steve laisse un peu de place à ses deux compagnons en matière de compositions. Roger King présente "M3", une pièce jazzy pour piano solo, mais c’est surtout John qui émeut avec son "Next Time Around" envoûtant, extrait de son premier album solo, Velvet Afternoon (2004).

Live Archive 05 est ainsi un live acoustique instrumental à posséder en priorité, autant que There Are Many Sides to the Night, flûte en plus. Il aurait pu être un chef-d'oeuvre si la première partie avait été mieux maîtrisée.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par MARCO STIVELL :


DISNEY
La Belle Au Bois Dormant (1959)
Retour aux contes pour disney




Steve HACKETT
Live Archive 83 (2006)
Hackett bros.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Steve Hackett (guitare classique)
- John Hackett (flûtes)
- Nick Magnus (clavier)


- 1ère Partie : Hackett Solo
1. Intro
2. Japonica
3. Andante In C
4. Tribute To Segovia
5. Metamorpheus Excerpts
6. Bay Of Kings
7. Classical Jazz
8. Sapphires
9. Mexico City
10. Black Light
11. Skye Boat Song
12. Pease Blossom
13. Horizons

- concert En Trio
1. Intros
2. Jacuzzi
3. Bacchus
4. Firth Of Fifth (excerpt)
5. Improv
6. The Red Flower Of Tai Chi Blooms Everywhere
7. Hands Of The Priestess
8. After The Ordeal
9. Hairless Heart
10. M3
11. Imagining
12. Second Chance
13. Jazz On A Summer's Night
14. Next Time Around
15. Kim
16. Avant-dernières Pensées
17. The Journey
18. Ace Of Wands
19. Walking Away From Rainbows
20. Gnossienne Nº1



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod