Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Fire Works
1989 Point Blank
1991 Knock Out
2006 Double X
 

- Style : Scorpions, Bon Jovi, Gotthard
- Membre : Tommy Heart , Phantom V
- Style + Membre : Mad Max

BONFIRE - The Raûber (2008)
Par GEGERS le 25 Mars 2020          Consultée 133 fois

La collaboration est surprenante. Courant 2007, P.W. Politz, directeur du Théâtre Municipal d’Ingolstadt, propose à BONFIRE de réaliser une nouvelle adaptation de la célèbre pièce Les Brigands (en Allemand : Die Raüber), une des œuvres emblématiques de Friedrich von Schiller. La mise-en-scène est audacieuse, puisqu'elle voit alors le groupe interpréter la quinzaine de morceaux composés pour l'occasion pendant la prestation des acteurs. A l'affiche du théâtre, la pièce affiche complet plusieurs semaines d'affilée, un succès surprenant pour un mélange des genres pas forcément évident à mettre en oeuvre.

BONFIRE n'a pas changé sa recette d'un iota, à la demande explicite du directeur du théâtre. Le groupe, qui a accouché en 2006 d'un de ses tous meilleurs albums, poursuit sur sa lancée en créant des morceaux résolument hard rock, à la fois musclés et mélodiques. Si la pochette, très sombre, peut laisser à penser que le groupe a durci le ton, ce n'est pas tout à fait vrai. "Bells Of Freedom", titre rapide et presque heavy metal dans l'esprit, ouvre l'album en tentant de renouveler l'effet de surprise produit par l'aspect belliqueux inédit de "Day 911", splendide titre d'ouverture de l'album précédent. BONFIRE ne surprend guère cette fois, mais la qualité est bien là. Porté par un refrain imparable, "Bells of Freedom" est une bien belle entrée en matière.

Le reste de l'album vogue dans des eaux plus traditionnelles, et les morceaux peuvent se regrouper en trois catégories : les pièces orientées hard rock mélodique, qui constituent le liant de l'ensemble et s'inscrivent dans un savoir-faire séculaire. "Refugee of Fate", "Black Night" ou encore "Do You Still Love Me", à la fois immédiats et résolument ancrés dans les années 80, s'inscrivent avec brio dans cette première rubrique. Il y a là des mélodies flamboyantes, des refrains immédiats, et des ambiances légères qui collent parfaitement à l'image "fun" que souhaite renvoyer BONFIRE.

Une autre catégorie est constituée de ces morceaux hard rock qui, se faisant à la fois plus blues et traditionnels, sont construits autour de la force de frappe d'un riff et de la virilité assumé de refrains résolument pachydermiques. "Blut und Todt", "Hip Hip Hurray", ou encore "The Good Die Young", son riff décapant et sa cowbell introductive, sont des morceaux finement ciselés qui perpétuent la bonne réputation de BONFIRE, dont le savoir-faire est ici appréciable. Ces titres qui constituent la vitrine alléchante de l'album se font le témoignage d'un groupe au sens de la composition intacte.

Et bien tendu, le tableau ne serait pas complet sans les ballades qui ont fait la popularité du groupe. Sur The Raüber, ces dernières parviennent à éviter de tomber dans la mièvrerie, offrant quelques bons moments. "Let Me Be Your Water", avec ses référence bibliques et ses intonations country/rock, semble tout droit sortie des années 90 (période Feels Like Coming Home). "Love Don't Lie", plus discrète, se fait également finalement plus puissante et bénéficie de la rugosité fragile de la voix de Claus Lessmann pour séduire sans réserves. De la balle ouvrage.

Ainsi assemblé et agencé, l'album souffre légèrement de la comparaison avec son glorieux prédécesseur, mais reste une réalisation particulièrement inspirée de BONFIRE. Se reposant sur ses acquis tout en continuant à aller chercher des intonations nouvelles, le groupe livre une réalisation dense et particulièrement efficace, qui vingt ans après ses albums dits "classiques" continue de créer des morceaux de grande qualité. Le dernier très bon album du groupe enregistré en compagnie de Claus Lessmann.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


DEEP PURPLE
De La Fumée Sur L’eau : 1968 – 1976 Par Martin Popoff (2014)
Un peu d’ordre dans le bordel




MSG
Spirit On A Mission (2015)
La bonne parole


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Claus Lessmann (chant, guitare)
- Hans Ziller (guitare)
- Chris Limburg (guitare)
- Uwe Köhler (basse)
- Jürgen Wiehler (batterie)


1. The Räuber
2. Bells Of Freedom
3. Refugee Of Fate
4. The Oath
5. Blut Und Todt
6. Love Don't Lie
7. Black Night
8. Hip Hip Hurray
9. Do You Still Love Me
10. Let Me Be Your Water
11. Lass Die Toten Schlafen
12. The Good Die Young
13. Time
14. Father's Return



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod