Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Fire Works
1989 Point Blank
1991 Knock Out
2006 Double X
 

- Style : Scorpions, Bon Jovi, Gotthard
- Membre : Tommy Heart , Phantom V
- Style + Membre : Mad Max

BONFIRE - Bad Widow (cacumen) (1983)
Par GEGERS le 1er Octobre 2015          Consultée 857 fois

CACUMEN n'a pas connu la faim. A une période où le succès des gros noms du hard rock écrase tout sur son passage et génère de nombreuses vocations, le groupe du moustachu Claus Lessman connaît le luxe de ne pas avoir à lutter pour sa survie. Cette chance, il la doit à l'ancien catcheur et lutteur allemand Roland Bock. Ce dernier, tombé sous le charme du hard rock du jeune groupe, décide de les financer et de devenir leur mécène, leur versant un salaire mensuel jusqu'à ce qu'un succès hypothétique leur permettent de subvenir à leurs besoins. Mieux, le bonhomme devient leur manager, leur tourneur, et même leur coach sportif, estimant qu'un groupe qui souhaite proposer un jeu de scène convaincant se doit d'être physiquement irréprochable.

Pour les CACUMEN, l'aubaine est vécue comme une véritable chance. Ainsi, le groupe se voit renforcé dans son idée de se livrer corps et âme à sa passion. Après un album tâtonnant mais témoignant d'un très grand potentiel, le combo se remet rapidement au travail et enregistre en quelques semaine son deuxième album, en compagnie de son nouveau bassiste Robert Prskalowicz. Si à Ingolstadt et dans les environs de cette ville de Bavière la réputation du quintet commence à lui ouvrir quelques portes sur les scènes locales, il faut rapidement confirmer. Ce sera chose faite avec ce Bad Widow qui, à défaut d'originalité, propose un hard rock énergique et précis, à la fois mélodique et percutant.

Ce deuxième album se fait ainsi plus enlevé que son prédécesseur. Hans Ziller, épaulé dans la composition par le second guitariste du groupe, Horst Maier-Thorn, propose une grosse poignée de titres hard rock aux riffs parfaitement calibrés, qui tiennent autant de l'influence de Scorpions que de la scène britannique (NWOBHM). L'introduction de la talk-box, sur le morceau-titre, est une nouveauté bienvenue qui se voit parfaitement maîtrisée par le guitariste, qui ne renâcle pas à la tâche. Certains riffs sont ici parmi les plus réussis de la carrière du groupe : "Ain't got no woman" notamment, témoigne d'un combo qui ne cède pas à la facilité et qui parvient à proposer une musique à la fois immédiatement assimilable et suffisamment travaillée pour renvoyer l'image d'un groupe qui voit plus loin que la série de quatre accords habituels.

La voix de Claus Lessmann, qui a encore gagné en puissance, est parfaitement en place sur l'ensemble de l'album, et le chanteur ne s'économise pas en cris et autres circonvolutions qui apportent un surplus d'énergie à l'ensemble. S'ils constituent un des atouts majeurs de l'album, les refrains ne sont pas le but ultime de CACUMEN, qui s'efforce alors à proposer des ambiances variées. "Games of Loneliness", qui à l'image de "Magic Spell" sur le premier album débute comme une ballade avant de se transformer en hard rock énergique, se fait l'avatar de cette capacité du groupe à jouer sur plusieurs tableaux. "I'm gonna make it someday" se fait pour sa part un rock'n'roll endiablé, et témoigne de nouveau cette envie de CACUMEN de lorgner du côté des États-Unis.

L'album est dans son ensemble une très grande réussite. Si l'évolution du groupe n'est pas flagrante, CACUMEN parvient avec Bad Widow à mieux structurer son propos et à compenser la perte de son innocence par une force de frappe et une puissance accrues. Grisé par un succès grandissant, le groupe ne tardera pas à enfoncer le clou avec un troisième opus du même acabit.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MSG
The Unforgiven World Tour (1999)
Je suis un chanteur oublié




SCORPIONS
Fly To The Rainbow (1974)
L'ange mortifère ressucite les arachnides...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Claus Lessmann (chant)
- Hans Ziller (guitare)
- Horst Maier (guitare)
- Robert Prskalowicz (basse)
- Hans Forstner (batterie)


1. Ain't Got No Woman
2. Bad Widow
3. Games Of Loneliness
4. Broken Man
5. Too Old To Rock
6. You Are My Destiny
7. Tonight
8. Strong Desire
9. I'm Gonna Make It Someday
10. Rescue Me



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod