Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bernard Benoit
- Membre : Genesis, Squackett, Gtr

Steve HACKETT - Live Archive Nearfest (2003)
Par MARCO STIVELL le 25 Juillet 2012          Consultée 1178 fois

Le NEARfest est le festival de rock progressif le plus important des Etats-Unis, considéré même comme le plus prestigieux au monde. Depuis sa création les grandes figures du genre, anciennes (Camel, Peter Hammill, Keith Emerson...) ou récentes (Magenta, Echolyn...) s'y bousculent et participent à une grande messe destinée aux quelques amateurs et dont ceux-ci se délectent volontiers. Chaque année également, des CDs paraissent immortalisant les prestations de ces grands noms et Steve HACKETT a cru bon d'adjoindre la sienne en 2002 à sa collection de Live Archives.

Ce concert s'est déroulé le 30 juin 2002 à Trenton, aux USA donc. Ca change de l'Angleterre, terrain privilégié des concerts Live Archive quelle que soit l'époque. Maintenant, lorsqu'on regarde la set-list, on se dit et à plus forte raison aujourd'hui que c'est un live qui pourra paraître quelque peu obsolète, maintenant que sont sortis le coffret Somewhere in South America, To Watch the Storms et le Live Archive 03.

Là où NEARfest n’obtient d'abord pas gain de cause, c'est rien qu’en ce qui concerne le son, nettement moins bon que celui du live enregistré à Buenos Aires. Le concert lui-même pourra paraître encore plus froid par moments, et si l'on pourrait croire le groupe alors rodé, la prestation se révèle avec tout cela également moins convaincante. Ajoutez à cela une set-list qui n'a pas vraiment bougé, avec des chansons que l'on retrouvera à loisir, en mieux sur d'autres live, et vous obtenez un concert à réserver décidément aux collectionneurs, comme le 70's Bonus paru deux ans plus tôt. Sauf que là, c'est un double disque superficiel.

On pourra noter quelques changements ça et là, très peu en réalité, et c'est bien ce qui fait le seul "plus" de ce live. Sur "Serpentine Song" par exemple, la flûte sur le final a laissé place au sax soprano. Sinon en ce qui concerne la set-list, à part "In Memoriam" qui a été dÈplacé, "A Tower Struck Down" et la chaleur de "Sierra Quemada" ont été supprimés, pour laisser place à celle des morceaux de Spectral Mornings. Et pas n’importe lesquels : l’instrumental-titre et "Every Day" qui font leur grand retour dans la set-list de tournée de Steve, même si leur interprétation n’est pas aussi bonne que ce que l’on pouvait en attendre. On se rend compte à quel point Steve tient à profiter de la présence de son nouveau saxophoniste Rob Townsend, à qui il lui arrive de faire jouer simplement deux trois notes sur ces morceaux, sans chercher à lui faire faire des solos de partout, ce que l'on saura apprécier.

Un concert de Steve HACKETT est toujours intéressant, par principe. Des live, pas forcément Archive qui paraissent coup sur coup, ça l'est moins, mais fort heureusement, l'artiste saura redresser peu à peu la barre à l'avenir.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


WEEND'ô
You Need To Know Yourself (2012)
Néo-progressif musclé, floydien, électro...




PANIC ROOM
Visionary Position (2008)
Un des indispensables de 2008


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Steve Hackett (guitares, chant)
- Roger King (claviers)
- Terry Gregory (basse, chœurs)
- Rob Townsend (saxophones, flûte)
- Gary O’toole (batterie, chœurs)


- disc 1
1. The Floating Seventh
2. Mechanical Bride
3. Medley
4. Serpentine Song
5. Watcher Of The Skies
6. Hairless Heart
7. Firth Of Fifth
8. Riding The Colossus
9. Pollution
10. The Steppes
11. Gnossienne N°1
12. Walking Away From Rainbows
13. In Memoriam
14. The Wall Of Knives
15. Vampyre With A Healthy Appetite

- disc 2
1. Spectral Mornings
2. Lucridus
3. Darktown
4. Camino Royale
5. Every Day
6. Horizons
7. Los Endos



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod