Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Giovanni Battista Pergolesi , Joseph Haydn , Johann Baptist Vanhal , Michael Haydn
- Style + Membre : Mozart L'egyptien

Wolfgang Amadeus MOZART - Symphonie N°28 (harnoncourt) (1773)
Par CHIPSTOUILLE le 23 Mai 2006          Consultée 4958 fois

La symphonie n°26 clôturait la série printanière de 1773 avec une petite touche de mélancolie. MOZART touchait ainsi du doigt l’esprit « Sturm und Drang » de ses contemporains. C’est au cours de cette année que la musique de MOZART va en effet légèrement se voiler de tragédie. On a ainsi longtemps opposé les symphonies 28, 25 et 29 de l’hiver 1773-1774 aux trois dernières de l’été 1788. Cet hiver n’a pourtant rien d’un cycle, et les trois symphonies sont bien indépendantes, même si l’on ne peut s’empêcher d’établir un rapprochement. Comme bon nombre de compositions que MOZART écrit à cette période, les dates figurant sur les partitions d’origine ont été grattées. On ne sait ni par qui ni pourquoi, mais celà rend la chronologie assez difficile à établir. Cela explique également que l’ordre de numérotation n’est pas l’ordre chronologique communément accepté aujourd’hui. La 28e symphonie a donc été composée après la 26e et précède la 25e, dans cet ordre.

Pour quiconque aura tenté les 5 ou 6 précédentes, MOZART franchi cette année-là un cap, c’est une évidence. La symphonie n°28, opère donc une transition, entre les petits plus de la n°26 (essentiellement son mouvement final), embrassant cette fois-ci une forme en quatre mouvements tout en acceptant plus d'instruments dans son habillage. Petit exploit avant l’heure grandiose des 25e et 29e, MOZART parvient enfin à rejoindre HAYDN sur son terrain. La symphonie n°28 nous accommode d'un premier mouvement très réussi, puissant et maîtrisé, la pente est ascendante. C'est sur les deux mouvements suivants que MOZART parviendra difficilement à convaincre. Une fois de plus, on se retrouve avec du style galant inoffensif, rien de bien méchant malheureusement.

Là où la surprise est totale, c'est lors du dernier mouvement. Coup de génie? Réflexe spontané ou simple osmose d'ingrédients parfaitement dosés? Que sais-je! Toujours est-il que ce "Presto" saura vous convaincre dès la première écoute. Le mouvement se présente comme un maillage de cordes subtilement dessiné par des seconds violons virevoltants et légers, les premiers se chargeront de sonner la charge d'un thème particulièrement réussi et original. Les cors en sus s’empressent de faire de ce mouvement une brillante réussite. Cette symphonie est donc une œuvre d'exception malgré le "remplissage" certain dont elle fait preuve en son sein.

Malgré ses faiblesses, tout s'écoute sans déplaisir. MOZART prend sans doute peu à peu conscience des capacités que revêt le genre symphonique. Alors encore simple divertissement présentant parfois un thème échappé d'un opéra. Passé la 28ème symphonie, on se rend donc bien compte qu'une page vient d'être tournée. Le genre est en train d’acquérir ses lettres de noblesse, sans que ses géniteurs n’en soient réellement conscients. Wolfgang Amadeus MOZART, lui, vient de réussir son coup.

Côté interprétation, même si je trouve qu’il s’en sort mieux avec HAYDN que MOZART, je vous conseillerais une fois de plus celle de Nikolaus Harnoncourt dirigeant le Concertgebouw Orchestra de Vienne enregistrée en 1988. Elle sublime le dernier mouvement, la grande réussite de cette œuvre.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Joseph HAYDN
Les Sept Dernières Paroles Du Christ (harnoncourt) (1796)
Petit chef-d'oeuvre avant l'heure




Ludwig Van BEETHOVEN
Symphonie N°5 (karajan) (1808)
Le destin


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Royal Concertgebouw Orchestra
- Nikolaus Harnoncourt (direction)


- symphonie N°25 En Sol Mineur (k 183)
1. Allegro Con Brio
2. Andante
3. Menuetto
4. Allegro
- symphonie N°26 En Mi Bémol Majeur (k 184)
5. Molto Presto
6. Andante
7. Allegro
- symphonie N°28 En Do Majeur (k 200)
8. Allegro Spiritoso
9. Andante
10. Menuetto: Allegretto . Trio
11. Presto



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod