Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : 5uu's, Nektar, Emerson, Lake & Palmer
- Membre : Rick Wakeman, The Moody Blues , Uk, Jon & Vangelis, Gtr, King Crimson, Squackett, Jon Anderson , Yoso, Asia, Chris Squire
 

 Site Officiel (512)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (432)

YES - Open Your Eyes (1997)
Par WALTERSMOKE le 1er Février 2019          Consultée 106 fois

Ce n'est un secret pour personne : Open your Eyes est l'un des YES les plus mauvais, les plus décevants ayant jamais existé. La faute à un processus de création précipité – pour plus de détails, cf. la chronique de Keys to Ascension (1996). Et là où d'autres auraient peut-être tiré un chef-d'oeuvre, la bande à Squire s'est méchamment planté.

Pourtant, il y avait de quoi être curieux. Le line-up inédit à deux guitares aurait pu déboucher sur des morceaux mélodiquement riches, sans compter la section rythmique, qui reste toujours aussi solide. Sauf que la réalité est sacrément décevante. Le manque de temps a-t-il poussé YES à verser dans le plus facile pour se débarrasser au plus vite de cette contrainte ? Il est possible que oui, et ce d'autant plus qu'après la tournée promotionnelle de 1997-1998, plus jamais Open your Eyes ne fut défendu sur scène. Mais le pire, c'est que seuls 2 morceaux, dont l'intéressante chanson-titre (la meilleure de l'album), étaient interprétés durant ladite tournée. Déjà lucide quant à la qualité de l'opus, YES montre ainsi une facette cruelle de sa personnalité, vis-à-vis de son propre répertoire. Et ce ne sera rétrospectivement pas la dernière fois, en témoigne l'oubli dans lequel est tombé Heaven & Earth (2014).

Inutile de revenir en détails sur les compositions de l'album – Arp2600 en parle déjà avec justesse et je suis totalement d'accord avec lui. Open your Eyes, en fin de compte, est un exemple typique, voire même un cas d'école d'album pleinement insignifiant : si l'on était passé directement de Talk (1994) à The Ladder (1999), ça n'aurait rien changé.

Note réelle : 1,5/5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


CAN
The Lost Tapes (2012)
Les dernières archives de Can (?)




MARTIN CIRCUS
Acte Ii (1971)
L'Anakin Skywalker du prog français


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Jon Anderson (chant)
- Steve Howe (guitares, mandoline, banjo, chœurs)
- Billy Sherwood (guitares, claviers, chœurs)
- Chris Squire (basse, harmonica, chœurs)
- Alan White (percussions, chœurs)
- Igor Khoroshev (claviers additionnels 1,4,5)
- Steve Porcaro (claviers additionnels 2)


1. New State Of Mind
2. Open Your Eyes
3. Universal Garden
4. No Way We Can Lose
5. Fortune Seller
6. Man In The Moon
7. Wonderlove
8. From The Balcony
9. Love Shine
10. Somehow.....someday
11. The Solution



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod