Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  DVD

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : 5uu's, Nektar, Emerson, Lake & Palmer
- Membre : Rick Wakeman, The Moody Blues , Uk, Jon & Vangelis, Gtr, King Crimson, Squackett, Jon Anderson , Yoso, Asia, Chris Squire
 

 Site Officiel (660)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (480)

YES - Live – 1975 At Q.p.r. (1993)
Par WALTERSMOKE le 12 Mars 2019          Consultée 263 fois

Il y a des disques qu'on a du mal à promouvoir alors qu'on veut arrêter d'en faire des oubliés de la cause, et le DVD de YES dont il est question ici est un cas d'école. Live at Q.P.R. est en effet un disque à l'existence moralement discutable. Ce n'est pas un bootleg, certes – et la présence d'extraits du concert sur la chaîne Youtube officielle de YES le prouve. Ceci étant, il a été à l'origine publié en double Laserdisc [1] en 1993 au Japon, sur l'initiative de Brian Lane, ancien manager de YES, sans l'autorisation du groupe. Par la suite, ce live a été réédité, parfois en versions piratées, et en 2008, questionné sur le sujet, le batteur Alan White avait affirmé qu'il y avait moyen de rééditer le live au Q.P.R. dans un futur proche. Pourquoi tant d'interrogations ? Parce que la vidéographie de YES, c'est un peu le dawa. Et surtout, parce qu'on se retrouve ici avec un produit a priori douteux sur le plan qualitatif.

Attaquons le vif du sujet. Live at Q.P.R., comme son nom l'indique, est un live vidéo capté au Loftus Road Stadium, le stade du club de foot de Queens Park Ranger, le 10 mai 1975. Tout de suite, le cerveau fait tilt : c'est un concert issu de la tournée promo de Relayer (1974) ! Oh oui ! Quel rêve, enfin ! Rien que ça, c'est un putain d'argument en béton armé pour se jeter dessus. Au moment où il sort, il n'y avait guère que Yesshows (1980) pour présenter deux morceaux issus de cette période où le Suisse Patrick Moraz tenait les claviers. Que du bonheur en perspective, donc.

Oui, mais si j'ai parlé de bootleg plus haut, ce n'est pas pour rien. En effet, Live at Q.P.R. est réputé pour avoir un son vraiment médiocre. Autant la vidéo, pour une archive de 1975, a réussi à être conservée et passe très bien (sauf si le format 4/3 vous arrache vraiment les cheveux), autant le son ne va pas, mais alors pas du tout par moments. En particulier, la première moitié du concert est éprouvante, la faute au mixage épouvantable, écrasant ici le chant de Jon Anderson, gonflant là de manière ridicule les claviers de Moraz, etc... Si projet de remasterisation et de ressortie en bonne et due forme il y a, l'urgence est on ne peut plus réelle. La chose s'améliore nettement sur le Laserdisc 2, mais c'est pas la folie pour autant.

Du coup, pour pouvoir apprécier Live at the Q.P.R., il faut être un vétéran des bootlegs et/ou être prêt à ne pas avoir du velours dans les oreilles. Et pourtant, le jeu en vaut la chandelle. Regardez donc la tracklist, que du lourd : l'intégralité de Relayer, "Close to the Edge" et "And You and I", "Ritual", "Roundabout... le tout joué par des musiciens appliqués et doués, sur une scène un peu petite et trop restreinte par rapport à la foule monstre alors présente ce soir-là. Des musiciens parfois trop timides ? Chris Squire non, clairement pas, mais on se dit que Jon Anderson a l'air préoccupé de rien faire, surtout durant certains passages instrumentaux. Quant à la mise en scène, bah... la réalisation est de bonne qualité, mais filmer des musiciens en champ-contre-champ et en contre-plongée de manière aussi classique, bon. On notera cependant un petit sommet lors du « solo » de percussions [2] durant "Ritual", avec moult lumières anxiogènes qui clignotent de partout.

Côté musique, Live at the Q.P.R. serait magistral sans son problème de mix avec le cul. Si Relayer n'atteint pas la grâce de sa version studio, accentuer le côté saignant des compositions était un pari gagnant. En revanche, le début de "Close to the Edge" est un peu douloureux, avec la guitare très brouillonne de Steve Howe. La guitare funky d'Anderson sur "Yours is no Disgrace" n'est pas une mauvaise idée, mais le morceau a du mal à démarrer, et Moraz peine parfois dès lors qu'il s'aventure sur les terres de Tony Kaye ou Rick Wakeman. Mais la plus grosse surprise reste le set acoustique : si "Clap" et "Mood for a Day" restent toujours aussi sympatoches, la version acoustique de "Long Distance Runaround", jouée par 3 guitares, apporte une innovation réelle, ainsi qu'une réinterprétation on ne peut plus riche. Signalons également la présence de "Cachaça", solo de piano inspiré de la musique brésilienne, honnête à écouter mais qui ne casse pas trois pattes à un canard.

Redisons-le encore une fois : Live at the Q.P.R. avait tout pour lui. Setlist de fou, interprétation presque tout le temps impeccable, réalisation plus que correcte. Et il a fallu que le stagia... ah non, c'est Eddie Offord, producteur historique de YES, qui était chargé du son. Ce qui rend donc la chose encore plus inexcusable. Alors, à moins que Steven Wilson ne daigne s'occuper des lives vidéo de YES, il faudra accepter l'idée d'une image dégradée d'un moment merveilleux de l'histoire du groupe, voire du rock progressif.

[1] : si ce terme te rappelle quelque chose, SENS-TOI VIEUX
[2] : je mets des guillemets car Alan White est alors accompagné d'Anderson et de Squire

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


Michel BERGER
Puzzle (1971)
Berger a fait du prog. Z'étiez pas au courant ?




GURU GURU
Dance Of The Flames (1974)
Incandescence


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jon Anderson (chant, guitare, percussions, flute)
- Steve Howe (guitares, choeurs)
- Chris Squire (basse, choeurs, percussions, guitare)
- Patrick Moraz (claviers)
- Alan White (batterie, percussions)


1. L'oiseau De Feu
2. Sound Chaser
3. Close To The Edge
4. To Be Over
5. The Gates Of Delirium
6. Your Move
7. Mood For A Day
8. Long Distance Runaround
9. Clap

1. And You And I
2. Ritual
3. Roundabout
4. Yours Is No Disgrace
5. Sweet Dreams



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod