Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : 5uu's, Nektar, Emerson, Lake & Palmer
- Membre : Rick Wakeman, The Moody Blues , Uk, Jon & Vangelis, Gtr, King Crimson, Squackett, Jon Anderson , Yoso, Asia, Chris Squire
 

 Site Officiel (713)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (495)

YES - Union Live (dvd) (2011)
Par WALTERSMOKE le 12 Avril 2019          Consultée 360 fois

Le saviez-vous ? Union (1991) est surnommé « Onion » par Rick Wakeman tant la soit-disant médiocrité de l'opus le fait pleurer. Dans un autre registre, Bill Bruford voit en Union le pire album auquel il ait contribué dans sa carrière. Ça en dit long, hein ? Et bien entendu, les fans, parce qu'ils sont intrinsèquement cons, ont propagé ces paroles et ont contribué à faire de Union l'un des albums les moins appréciés de YES. Pourtant, un tel jugement paraît exagéré, et ce d'autant plus que l'auteur d'une œuvre sera toujours, par défaut, le plus critique quant à sa propre création. Et surtout, Union a permis l'existence de l'une des tournées les plus intéressantes de l'histoire de YES, l'Union Tour (woah quelle originalité). Durant toute l'année 1991, l'octuor a ainsi tourné à travers le monde en enchaînant des concerts où l'on pouvait voir les musiciens jouer avec plaisir et nouer et/ou renforcer leurs amitiés respectives – sauf Steve Howe mais c'est normal. Il aura cependant fallu attendre 2011 pour l'entendre et surtout le voir concrètement, du moins pour ceux qui n'étaient pas là deux décennies plus tôt.

Sorti début 2011, Union Live est un DVD dont la version importe. En effet, la version standard de l'album, c'est la version vidéo du double CD sorti au même moment, sans plus. On y a donc droit aux mêmes 2 heures de musique à mi-chemin entre le best-of deluxe et la foire aux performances solo (ce n'est pas sale), l'image en plus. Une image bien pro, bien carrée, et permettant de filmer YES donnant son dernier concert du leg nord-américain de sa tournée, avant de partir au Japon quelques mois plus tard, au Shoreline Amphitheatre le 8 août 1991. Et donc, le petit monde présent sur une scène relativement grande [1] s'éclate. Ce qui émane en particulier de Union Live, c'est la complicité entre les différents musiciens. C'est d'ailleurs on ne peut plus flagrant sur "I've seen all good people", avec Wakeman, Chris Squire et Trevor Rabin qui paraissent si heureux de jouer ensemble en plus de faire les pitres – surtout Squire, bordel. En parlant de pitre, on notera l'espèce de mini-sketch en introduction de "Solly's Beard" (le solo de Rabin) ainsi que l'étrange défilé de roadies avec des sacs en papier au début de "Saving my Heart". Du côté sérieux de la force, c'est du YES dans le texte, précis et de haute volée. On peut notamment noter "Awaken", vraiment taillé pour être le climax du concert – même si à l'ambiance ésotérique et surréelle je préfère la TRIPLE basse de Squire.

Bref, Union Live en version DVD standard, c'est sympa. Un petit plus par rapport au CD, quelques sourires et une ambiance forte relevés, et c'est tout. Mais les vrais savent que s'il faut avoir Union Live, c'est dans un seul format, à savoir l'édition deluxe qui ajoute un DVD bonus. Et ce DVD, pour être radical, enterre le premier, et de loin. Il rassemble en effet deux concerts supplémentaires, qui ont déjà comme premier avantage d'être complets, eux. Et ce n'est que le début... le premier de ces concerts, donné à Denver le 9 mai 1991, est clairement un live qui aurait pu être l'objet d'une sortie officielle, de par la présence d'une équipe de tournage sur la légendaire scène circulaire typique de YES et ressortie pour la tournée [2]. Et mon Dieu, voilà un VRAI live de YES période Union : un concert particulièrement long et riche (2h49 !), une setlist accordant une certaine place à la période Rabin mais qui n'oublie pas le meilleur d'Union ("Shock to the System" et surtout "Lift me up" qui sonne vraiment comme du YES à 8), des soli qui ne bouffent pas trop de place... et les interprétations, crévindiou ! Aussi, si l'image, bien que non remasterisée, reste plus que correcte et témoigne d'une réalisation honnête, le son clairement bootleg est paradoxalement génial, car permettant de mieux entendre le jeu des différents musiciens, et donc d'apprécier le fait que Tony Kaye parvient à exister face à Rick Wakeman (comparez donc leurs claviers respectifs) ou encore le professionnalisme de Howe sur des morceaux enregistrés à la base sans lui. Après, on aurait aimé avoir une remasterisation digne de ce nom, voire du 5.1 pour les maniaques du son.

L'autre live est pour sa part un vrai bootleg, et on ne peut plus historique car captant le tout premier concert de la tournée, donné le 9 avril 1991 à Pensacola en Floride. Il permet de voir deux choses : la première, c'est le sens de l'organisation des fans, qui ont été plusieurs à filmer les 3 heures de show et ont ensuite monté le tout de manière quasi-professionnelle. La qualité du son et de l'image est quand même bien moindre par rapport au « boot » de Denver (logique), mais il n'y a pas de quoi saigner des oreilles. Deuxième chose à noter, c'est la setlist, encore plus fournie et présentant des raretés – par rapport au reste de la tournée – comme un "Starship Trooper" d'anthologie pour conclure ou bien "City of Love".

Un mot sur les bonus audio. Présentés en 5.1 ou en surround, ils font rager. En effet, trois d'entre eux ont été tirés du concert au Shoreline, et franchement, il est carrément rageant de voir YES s'abaisser à ce genre de pratique. Ça n'aurait pas coûté grand-chose d'intégrer "Lift me Up", "And You and I" et "Shock to the System" dans le montage de la version standard, si ?

Union Live est donc une bonne transcription live sans plus ou un indispensable de la vidéographie de YES, selon l'édition choisie. Il va sans dire que le choix DOIT se porter sur l'édition deluxe, ne serait-ce que pour le concert à Denver, afin d'apprécier un groupe qui, l'espace d'une tournée, a réellement fait preuve d'union. Et ce n'est pas un jeu de mots.

[1] : pour mieux accueillir les batteries et claviers
[2] : notons que le live au Shoreline a eu lieu sur une scène linéaire standard

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


YES
An Evening Of Yes Music Plus (1993)
La première référence live de Yes !




NOVALIS
Vielleicht Bist Du Ein Clown (1978)
Un album loin d'être ridicule.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jon Anderson (chant, guitare, percussions)
- Chris Squire (basse, choeurs, harmonica)
- Steve Howe (guitares, choeurs)
- Trevor Rabin (guitare, chant)
- Rick Wakeman (claviers, maracas)
- Tony Kaye (claviers)
- Bill Bruford (batterie, percussions électroniques)
- Alan White (batterie, percussions acoustiques)


- dvd 1
- shoreline Amphitheatre (08/08/1991)
1. L'oiseau De Feu
2. Yours Is No Disgrace
3. Rhythm Of Love
4. Heart Of The Sunrise
5. Clap / Mood For A Day
6. Make It Easy / Owner Of A Lonely Heart
7. I've Seen All Good People
8. Solly's Bears
9. Saving My Heart
10. Whitefish
11. Rick Wakeman Solo
12. Awaken
13. Roundabout

- dvd 2
- pensacola Civic Center (09/04/1991)
1. L'oiseau De Feu
2. Yours Is No Disgrace
3. Rhythm Of Love
4. City Of Love
5. Heart Of The Sunrise
6. Leaves Of Green
7. Concerto In D / Clap
8. Make It Easy / Owner Of A Lonely Heart
9. And You And I
10. Drum Duet
11. Hold On
12. Shock To The System
13. Solly's Beard
14. Changes
15. Take The Water To The Mountain
16. Soon
17. Long Distance Runaround
18. Whitefish
19. Amazing Grace
20. Lift Me Up
21. Rick Wakeman Solo
22. Awaken
23. Roundabout
24. Starship Trooper

- denver, Big Mac (09/05/1991)
1. L'oiseau De Feu
2. Yours Is No Disgrace
3. Rhythm Of Love
4. Shock To The System
5. Heart Of The Sunrise
6. Clap / Mood For A Day
7. Make It Easy / Owner Of A Lonely Heart
8. And You And I
9. Drum Duet
10. Hold On
11. I've Seen All Good People
12. Kaye Solo / Changes
13. Solly's Beard
14. Long Distance Runaround
15. Whitefish
16. Amazing Grace
17. Lift Me Up
18. Rick Wakeman Solo
19. Awaken
20. Roundabout

- bonus 5.1
1. Shock To The System
2. And You And I
3. Lift Me Up

- bonus Stéréo
1. Shock To The System
2. Drum Duet
3. Changes



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod