Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : 5uu's, Emerson, Lake & Palmer, Nektar
- Membre : Jon Anderson , Squackett, King Crimson, Yoso, Jon & Vangelis, Asia, Uk, The Moody Blues , Gtr
 

 Site Officiel (469)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (382)

YES - Progeny: Highlights From Seventy-two (2015)
Par WALTERSMOKE le 7 Juin 2015          Consultée 2482 fois

YES, Asia, même combat. Parce que les deux groupes comportent le claviériste Geoff Downes en leur sein ? Certes, mais pas que. Les deux groupes usent et abusent de sorties live depuis ces dernières années, au point de saturer le marché. On peut se poser la question du pourquoi du comment pour Asia, groupe qui n'a pas réussi à s'imposer comme une grandiose référence rock, mais c'est déjà plus légitime pour YES. Il faut dire qu'avec Genesis et King Crimson (et ELP, certes), la formation de Chris Squire s'est imposée comme l'une des références ultimes du rock progressif, avec de plus une histoire riche en rebondissements depuis 1968. Dernière aventure en date, le retrait de Squire, atteint d'une leucémie, et remplacé pour le moment par Billy Sherwood.

C'est donc un YES diminué de sa véritable marque de fabrique qui sort en mai 2015 Progeny. Et attention les yeux, ça ne plaisante pas : un coffret de 14 disques couvrant 7 concerts donnés fin 1972, dans le cadre de la tournée promotionnelle de Close to the Edge. Découverts « accidentellement » (mais oui mais oui), ces concerts qui rendent compte de l'arrivée d'Alan White à la batterie à la place de Bill Bruford sont donc désormais disponibles dans une qualité remasterisée bien supérieure aux bootlegs qui ont circulé depuis. 14 CD/vinyles, ça prend tout de même de la place et c'est cher, mais YES a tout prévu et a sorti en parallèle une version condensée, en double CD ou triple vinyle, et qui constitue une compilation du coffret en question. C'est cette version qui est chroniquée ici.

Au vu de ce que la tracklist propose, une pensée traverse immédiatement l'esprit du fan : est-ce que ça vaut le coup d'investir dans Progeny quand on possède déjà Yessongs ? En plus ce dernier possède plus de pistes, et même deux avec Bruford. Et après écoute...

…euh...

*tousse* PROGENY EST UN SUPER LIVE ! IL ENTERRE YESSONGS À LA PIOCHE, PUIS LE DÉTERRE, LE RETOURNE ET LUI FAIT SAUVAGEMENT DES CHOSES !!! PRENDS MON ARGENT YES, PRENDS MON DÉLICIEUX ARGENT, AAAAAAH, AAAAAAAAAHHH §§§

…pardon.

Sur une note plus sérieuse et détaillée, Progeny est donc une sacrée réussite. La production, le remastering ont effectué un travail titanesque, faisant sonner les morceaux de manière clinquante et puissante. Pour peu que l'on ait un système audio performant et puissant, attention aux vitres. Et puis... et puis le talent, tout simplement. YES était en haut de l'affiche à l'époque, et ce n'était pas démérité. Rien que "Siberian Khatru", par exemple, en voici sans doute la meilleure version à écouter. Redoutable, entraînant, on en viendrait presque à regretter de dire du mal de manière générale (en incluant la version studio). Dans le meilleur, "Roundabout" figure en très bonne place aussi, avec ENFIN une partie centrale féroce et écrasante, et des accords à la fois furieux et mélodiques. Et "Close to the Edge", dans tout ça, devient le centre de l'album, tellement le groupe l'interprète avec maestria.
Tous les musiciens, et j'insiste sur ce point, se volent la vedette les uns les autres. Le plus remarquable reste néanmoins Steve Howe, qui se déchaine et livre notamment des soli monstrueux ("Siberian Khatru", "Yours is no Disgrace"...) tout en se calmant sur un doublet "Clap/Mood for a Day" fort goûteux. On peut aussi citer Alan White bien sûr, qui a pu s'approprier les parties de Bruford en à peine quelques jours, Chris Squire qui fait du Chris Squire, Wakeman impérial aux claviers, Anderson qui se fait guide d'un monde éthéré... Comment ça, j'ai cité tout le monde ?

Pas la peine de tourner plus longtemps autour du pot : Progeny est une nouvelle pierre angulaire dans la discographie de YES. On aura rarement vu un groupe sublimer ainsi ses compositions, et les placer sur microsillons avec une production à la hauteur. Pour finir sur une note négative, notons que ce live rappelle une fois de plus le fossé existant entre le YES de l'âge d'or et celui de 2015, qui n'a de cesse de s'enfoncer.

Mais ne gâchons pas notre plaisir, que viva Progeny.

Note réelle : 4,5/5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


GURU GURU
Dance Of The Flames (1974)
Incandescence




KING CRIMSON
Radical Action (to Unseat The Hold Of Monkey Mind) (2016)
Le Roi en version intégrale


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jon Anderson (chant, percussions)
- Steve Howe (guitare, choeurs)
- Chris Squire (basse, choeurs)
- Rick Wakeman (claviers)
- Alan White (batterie, percussions)


1. Opening/siberian Khatru
2. I've Seen All Good People
3. Heart Of The Sunrise
4. Clap/mood For A Day
5. And You And I

1. Close To The Edge
2. Excerpts From 'the Six Wives Of Henry Viii'
3. Roundabout
4. Yours Is No Disgrace



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod