Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (10)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : 5uu's, Nektar, Emerson, Lake & Palmer
- Membre : Rick Wakeman, The Moody Blues , Uk, Jon & Vangelis, Gtr, King Crimson, Squackett, Jon Anderson , Yoso, Asia, Chris Squire
 

 Site Officiel (547)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (470)

YES - Big Generator (1987)
Par WALTERSMOKE le 27 Janvier 2019          Consultée 162 fois

Vous savez quel arrière-goût a Big Generator ? Celui du « ça n'a pas duré longtemps ». Il fallait peut-être s'y attendre, YES n'ayant pas battu le fer tant qu'il était encore chaud et préférant prendre son temps. Un geste osé à une époque où il fallait être rapidement productif sous peine de disparaître des radars – mais d'un autre côté, on parle de YES, un groupe difficile à oublier.

Et donc, autant 90125 était un recueil de tubes imparables, autant Big Generator contient son lot de chansons plus facilement oubliables – bien plus facilement oubliables. Il va jusqu'à pondre un morceau-titre franchement détestable et mixé à la truelle, sans doute l'un des titres les plus irritants du répertoire de YES. La ballade "Final Eyes" est passable, tout dépend de votre rapport au chant de Jon Anderson. "Almost Like Love" offre une performance moderne et intéressante, mais pour le coup, la batterie est pénible.

Après, si Big Generator n'est pas aussi pointu que son prédécesseur, il reste doté de chansons vraiment fendardes. La première d'entre toutes, "Rhythm of Love", tente sans succès de réitérer l'exploit de "Owner of a Lonely Heart", mais les choeurs en canon sur son refrain sont irrésistibles. "I'm Running "voit YES retourner sur la voie de la pop progressive, dommage que le son soit si détestable. Et au sommet, voici venir "Shoot High Aim Low", sonnant de manière si crépusculaire mais touchante, plus encore que "Hearts" dans un sens.

Aucun album de YES sorti dans les années 80 ne peut être considéré comme mauvais (et aucun n'est pire que Tormato). Ceci étant, Big Generator est bel et bien une déception, relativisée certes par trois morceaux au moins intéressants. Mais on était en droit de réclamer plus.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


ELOY
Planets (1981)
Double album avorté




NOVALIS
Vielleicht Bist Du Ein Clown (1978)
Un album loin d'être ridicule.


Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Jon Anderson (chant)
- Trevor Rabin (guitare, claviers)
- Tony Kaye (claviers)
- Chris Squire (basse)
- Alan White (percussions, batterie)
- Lee Thornberg (cuivres)
- Greg Smith (cuivres)
- Nick Lane (cuivres)
- Jimmy Zavala (harmonica, cuivres)


1. Rhythm Of Love
2. Big Generator
3. Shoot High Aim Low
4. Almost Like Love
5. Love Will Find A Way
6. Final Eyes
7. I'm Running
8. Holy Lamb (song For Harmonic Convergence)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod