Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : 5uu's, Emerson, Lake & Palmer, Nektar
- Membre : Jon Anderson , Squackett, King Crimson, Yoso, Jon & Vangelis, Asia, Uk, The Moody Blues , Gtr
 

 Site Officiel (420)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (336)

YES - Yesshows (1980)
Par WALTERSMOKE le 7 Janvier 2013          Consultée 1824 fois

En dépit de qualités artistiques évidentes, Drama (1980), premier album de YES sans Jon Anderson, n'a pas été franchement accueilli avec succès par les fans. D'aucuns savent à quel point ils ont été insultants lors des concerts du groupe, surtout en Angleterre. C'est sans doute pour calmer cette frange peu encline au changement qu'Atlantic Records a sorti quelques temps plus tard Yesshows, deuxième album live officiel du groupe – d'ailleurs supervisé par feu Chris Squire.

Yesshows est un double album qui se permet un coup de projecteur, du temps où Anderson était toujours présent au micro. En effet, sont compilés ici des morceaux enregistrés entre 1976 et 1978, et présentant en conséquent des morceaux issus des albums studio sortis à ce moment-là. Pas de bol pour les fans de Tormato (ça existe), l'album n'est représenté que par Don't Kill the Whale, et ce n'est pas là le choix le plus judicieux quand bien même on soutient – à raison – la protection des baleines. Relayer (1974) est, chose rare ici, représenté à travers le grandiose The Gates of Delirium, et c'est donc Going for the One (1977) qui décroche la timbale avec 3 morceaux représentés, ce qui est beaucoup sur un totale de 8. Enfin, Time and a Word et Ritual (gloups) viennent combler la place manquante sur vinyle. Dernière précision, si le line-up de 1977-1978 (et aussi de 1972-1973) intervient, c'est bel et bien Patrick Moraz qui joue des claviers sur "The Gates of Delirium" et "Ritual". Une bonne chose de faite donc, que cette sélection, vu qu'il faudra attendre l'anthologie The World is Live (2005) pour l'entendre à nouveau quand il tournait avec YES.

La sélection de Yesshows est donc à la fois attendue et rafraichissante, prenant le parti de ne pas trop capitaliser sur les grands succès de YES. De plus, le groupe a plutôt été bien enregistré, et on peut donc savourer des interprétations brillantes et judicieuses. En particulier, "The Gates of Delirium" est le clou central de l'album. Il n'atteint certes pas les sommets de la version studio, mais tout de même, quelle folie, quelle maestria sont exhibées ici ! La qualité intrinsèque de la composition ainsi que les accès de fureur guitaristique de Steve Howe sont exemplaires. Il paraît en revanche plus difficile d'en dire autant de "Ritual". Au passage, notons pour l'anecdote que le morceau a été séparé sur deux faces dans ses pressages vinyles, avant que les deux parties ne soient faussement réunies lors du portage en CD.

Pour les morceaux avec l'inénarrable Rick Wakeman aux claviers, ceux de la face A se débrouillent. En particulier, "Time and a Word" est débarrassé de ses fripes symphoniques, et sa version plus pop-prog s'écoute avec un certain plaisir, bien qu'on eût aimé un peu plus d'émotions dans le chant d'Anderson; "Going for the One" confirme pour sa part un statut d'incontournable pour un bon concert de YES. "Parallels", qui ouvre l'album, peut par contre laisser sceptique, de même pour "Wonderous Stories".

De par sa tracklist plutôt originale et une production clairement rutilante, Yesshows est nettement meilleur que son prédécesseur, le trop surestimé Yessongs. L'album live est encore un exercice dans lequel YES reste fragile (hahaha), mais il s'y améliore. Dommage cependant qu'il fasse de l'ombre à Drama, et surtout préfigure un sommeil du groupe, dont les membres monteront différents projets – avant un retour triomphant cependant.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


NOVALIS
Sommerabend (1976)
Le sommet (progressif) de Novalis




The TANGENT
Le Sacre Du Travail (2013)
Pas mal !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Jon Anderson (chant)
- Steve Howe (guitare, choeurs)
- Chris Squire (basse, choeurs)
- Alan White (batterie)
- Rick Wakeman (claviers)
- Patrick Moraz (claviers)


1. Parallels
2. Time And A Word
3. Going For The One
4. The Gates Of Delirium

1. Don't Kill The Whale
2. Ritual (part I)
3. Ritual (part Ii)
4. Wonderous Stories



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod